Réponses à 15 questions sur la culture des poivrons

Par défaut

Ill.: National Garden Bureau

Avec autant de variétés, formes, tailles, couleurs et intensités de goût différentes, vous pouvez imaginer pourquoi les poivrons et les piments (les deux sont des variantes de la même plante, Capsicum annum) sont des légumes très populaires, amplement dignes d’une place dans votre jardin de la victoire 2.0.

Les poivrons et piments viennent dans une vaste gamme de formes et de couleurs. Photo: Arn, Wikimedia Commons

Saviez-vous que le poivron a des vertus nutraceutiques exceptionnelles? Une portion de poivron carré (le poivron le plus populaire) contient plus de vitamine C qu’une orange moyenne, une quantité généreuse de vitamine E et de nombreux antioxydants, et tout cela, avec seulement 29 calories. Les poivrons ont des niveaux élevés de nutriments à tous les stades de leur maturité, mais sont les plus riches en vitamines et minéraux lorsqu’ils sont consommés à pleine maturité. Les couleurs de poivrons que vous voyez dans le supermarché ne sont qu’un début — les poivrons mûrs viennent en une vaste gamme de couleurs: ivoire, rose, violet, rouge, jaune, orange et chocolat et peuvent même être bicolores. Les poivrons se présentent également sous plusieurs formes: poivron carré classique (plutôt cubique), poivron long, poivron mi-long, poivron corne de taureau, mini poivron carré, poivron cerise, etc.

Réponses à 15 questions
sur la culture des poivrons

Il faut généralement démarrer les semis de poivron à l’intérieur. Photo: AgroSuede Backyard Gardening

1. Dois-je semer les poivrons à l’intérieur ou directement dans le jardin?

Les poivrons sont d’origine tropicale. Ils aiment la chaleur et sont lents à mûrir. Ainsi, dans tous les climats sauf ceux profitant d’au moins 150 jours de bonne chaleur, vous devrez démarrer les poivrons à l’intérieur environ 8 à 10 semaines avant la date sans risque de gel. Ou encore, vous pouvez également acheter des plants dans toute jardinerie.

2. J’ai commencé les graines de poivron à l’intérieur et les plants étaient superbes. Je les ai acclimatés et encore, tout était parfait. Mais depuis que je les ai plantés au potager, il n’y a eu aucune croissance en 3 semaines. Est-ce normal?

Les poivrons aiment le temps chaud. Habituellement s’ils restent au beau fixe, c’est que la température du sol est trop froide ou l’a été au moment du repiquage. C’est le choc de cette fraîcheur qui fait que les plants arrêtent de pousser. Cependant, lorsque le temps se réchauffera enfin, vos poivrons récupéreront éventuellement et commenceront à pousser plus rapidement. Cela dit, un tel choc peut retarder la récolte de 3 semaines ou plus.

L’année prochaine, ne plantez pas vos poivrons avant que les nuits atteignent régulièrement 13 °C. De cette façon, vous obtiendrez une récolte plus hâtive et plus abondante.

Jeune plant de poivron givré. Photo: Tom Creswell, Purdue Plant & Pest Diagnostic Lab

3. Mes poivrons ont été touchés par le gel. J’ai coupé les feuilles endommagées et ils montrent une nouvelle croissance. Donneront-ils quand même des fruits?

La repousse dépendra de la gravité des dommages. Si seulement quelques feuilles sont légèrement touchées, les plants peuvent se rétablir, avec, bien sûr, un certain retard dans la production de fruits. Aussi, ils risquent d’être plus sujets aux maladies. Si les dommages sont très sérieux, cependant, mieux vaut retirer les plants touchés et recommencer avec des plants achetés. 

4. Je pense que j’ai démarré mes plants de poivron à l’intérieur trop tôt: ils sont gros et commencent à fleurir, mais il fait encore trop frais pour les repiquer au jardin. Devrais-je quand même risquer de les planter? Ou dois-je enlever les fleurs?

Ne les repiquez pas trop avant le temps: cela ne fera que nuire à leur productivité. Votre deuxième idée — supprimer les fleurs produites à l’intérieur — est meilleure. De plus, si vos plants deviennent trop hauts et étiolés, pincez le bourgeon terminal. Cela ralentira leur progrès pour l’instant, les forçant à repousser à partir de bourgeons latéraux. Et l’année prochaine, rappelez-vous que rien de bon ne vient à démarrer vos plants trop tôt: les semer 8 à 10 semaines avant la date de plantation prévue est bien suffisant!

Plantation de poivrons. Photo: harvesttotable.com

5. Comment planter les poivrons au potager?

Comme pour tout autre plant repiqué, sauf que vous pouvez enterrer la motte de racines un peu plus profondément qu’à l’origine pour encourager une croissance de racines supplémentaires, ce qui donnera des plantes plus robustes.

Fleurs de poivron. Photo: http://www.garden.eco

6. Ai-je besoin de pollinisateurs comme les abeilles pour fertiliser mes fleurs de poivron?

Les poivrons ont des fleurs parfaites, ce qui signifie que chaque fleur a des parties mâles et femelles. De plus, les fleurs de poivron s’autopollinisent presque toujours. Ainsi, les abeilles et les autres pollinisateurs ne sont pas absolument nécessaires pour la fertilisation et la production de fruits.

7. Puis-je semer les graines d’un poivron acheté en épicerie?

Oui, mais la récolte sera une surprise. Si le poivron était à pollinisation libre, les graines donneront des poivrons identiques à celui que vous avez acheté. S’il s’agissait d’un hybride, par contre, ils auront un aspect et un goût différents. Aussi, les poivrons d’épicerie prennent souvent plusieurs mois avant de commencer à produire alors que les variétés offertes pour la culture au jardin sont généralement à maturation rapide.

8. Mes plants de poivrons ne produisent pas beaucoup de fruits et ceux que j’obtiens sont petits. Qu’est-ce que je fais mal?

C’est signe que la plante ne reçoit pas les conditions adéquates. Les poivrons aiment beaucoup de soleil et de chaleur. Assurez-vous qu’ils reçoivent au moins 8 heures de soleil par jour et ne les repiquez pas au jardin trop tôt. Appliquer un engrais tout usage à dégagement lent à la plantation aussi peut aider à soutenir une bonne production pendant toute la saison et assure des plants forts plus résistants aux maladies. De plus, les poivrons préfèrent que leur terre s’assèche légèrement avant l’arrosage suivant. Pas au point que les feuilles fanent, mais le terreau doit être sec au toucher. Surtout, le sol ne doit pas rester constamment détrempé.

Bien sûr, la génétique est également impliquée: les fruits de certains poivrons sont naturellement petits; d’autres, assez grands. En général, plus les fruits sont petits, plus il y a de fruits par plante. Vous pouvez vous attendre à 8 à 12 gros poivrons carrés sur une plante saine si votre saison de croissance est suffisamment longue, à environ 25 à 30 poivrons de taille moyenne et à environ 50 à 75 des plus petits piments. Les variétés plus récentes ont été sélectionnées pour leur productivité, leur goût et leur résistance aux maladies et vous pouvez donc compter sur une plus grande production de fruits par plante. Voici une page (en anglais) qui présente les poivrons gagnants d’un prix Sélections All-America, toujours un gage de succès: AAS Winners.

Idéalement, tout contentant servant à la production de poivrons sera profond. Photo: http://www.starkinsider.com.

9. Je pensais faire pousser des poivrons dans mes balconnières cette année, mais elles ne sont pas très profondes. Est-ce que je ferais mieux de choisir un autre pot?

Absolument! Des pots plus profonds sont toujours préférables pour les poivrons, qui ont des racines assez longues, jusqu’à 60 cm. Les poivrons cultivés dans des jardinières peu profondes restent souvent un peu rabougris, mais, en retour, mûrissent généralement un peu plus tôt. Idéalement, chaque plante devrait avoir un contenant de 7,5 L (2 gallons) ou plus, si possible plus profond que large. Le plant aura l’air un peu minuscule au début, mais grandira rapidement et bientôt remplira son pot.

Un avantage de la culture en jardinière est que la plante demeure mobile. Ainsi, vous pourrez l’acclimater plus facilement aux conditions de votre jardin et ainsi éviter les chocs, que ce soit les nuits fraîches en début de saison ou les journées chaudes du milieu de l’été. 

Au printemps, donc, sortez les plants le jour, mais rentrez-les à l’intérieur lorsque les températures nocturnes sont inférieures à 13 °C. Et par temps chaud, déplacez temporairement les plantes dans un endroit plus frais, même si cela signifie de les mettre à l’ombre. Si vous exposez graduellement les plantes à une grande chaleur (30 °C et plus) quelques heures à la fois, elles s’y acclimateront mieux. La nouaison (première étape de la fructification) sera faible à de telles températures (et nulle lorsque les températures diurnes dépassent 35 °C!), mais au moins les fruits déjà en formation continueront de mûrir si vous acclimatez les plantes.

Une fois que les plantes sont établies dans leur pot, arrosez-les tous les 3 ou 4 jours (ou lorsque le sol est sec au toucher et se détache du côté du pot). Humidifiez la motte de racines complètement lors de l’arrosage, tout en évitant de mouiller le feuillage. Au moment où les premières fleurs commencent à s’épanouir, fertilisez avec un engrais soluble en suivant les instructions sur l’emballage ou ajoutez du compost mûr. Une fois que la fructification est initiée, réduisez les applications d’engrais, en particulier des engrais riches en azote. L’azote encourage la plante à mettre son énergie dans la production de feuilles plutôt que dans celle des fruits.

On peut mélanger le poivrons avec d’’autres légumes et fleurs. Photo: http://www.starkinsider.com.

10. Puis-je planter mes poivrons dans mon potager en les mélangeant avec d’autres légumes?

Oui, bien sûr. D’ailleurs, combinez-les comme bon vous semble. Le compagnonnage, cette théorie selon laquelle certaines plantes sont des amies et doivent être plantées ensemble et d’autres, des ennemies qu’il faut éloigner, a été largement réfutée. D’ailleurs, même les tenants de cette croyance ne s’entendent pas sur les compagnonnages qui sont bons et mauvais. Cela dit, il est vrai que les poivrons sont légèrement allélopathiques, c’est-à-dire qu’ils dégagent dans le sol des composés pour empêcher d’autres plantes d’envahir leur espace vital, mais cet effet est très faible et a peu d’impact sur d’autres légumes du jardin tant que vous appliquez un espacement normal adéquat.

11. Dois-je m’inquiéter des ravageurs et des maladies des poivrons?

Les poivrons sont des plantes assez résistantes, moins attrayantes pour les insectes que les autres légumes du jardin. Les maladies sont également assez rares. Pour éviter celles qui se propagent par le feuillage, il est préférable de ne pas mouiller les feuilles des poivrons lorsque vous arrosez, car ces maladies tendent à se développer sur les feuilles humides. Ainsi, arrosez si possible en utilisant un tuyau suintant ou une irrigation goutte à goutte ou en donnant aux plantes le temps de sécher au soleil si elles ont été arrosées par le dessus.

12. Mes feuilles de poivron sont un peu pâles. Que se passe-t-il?

Les feuilles pâles peuvent indiquer que les plantes ont besoin d’engrais. Par contre, si les plantes sont grosses et apparaissent saines, mais ne fleurissent pas, cela peut indiquer une fertilisation excessive. Espacez les plantes comme indiqué sur l’étiquette ou le sachet de semences. Les plantes qui sont plantées trop près les unes des autres peuvent souffrir d’un manque de circulation d’air. Une bonne circulation d’air améliore la pollinisation, car, même si aucun insecte n’est requis pour la fécondation, le pollen doit quand même tomber sur le pistil et elle ne le fera pas si l’air est stagnant et humide. Les plantes trop tassées sont sujettes aux maladies et ne produisent pas aussi bien que celles qui ont été correctement espacées.

13. Quand dois-je récolter mes poivrons?

Vous pouvez récoltez vos poivron verts ou matures. Photo: http://www.almanac.com

Les poivrons doux peuvent être récoltés à tout stade de maturité. Les poivrons verts, donc immatures, sont ainsi parfaitement comestibles. Ils sont généralement vert moyen ou jaune pâle, plus petits, croquants et ont des parois minces et une saveur légèrement acidulée. Un avantage de récolter les poivrons lorsqu’ils sont verts est que cela incite les plantes à produire plus de fruits. À maturité, les poivrons changeront de couleur et auront des parois plus épaisses et une saveur douce et sucrée.

Les piments forts peuvent également être récoltés et utilisés aussi bien matures qu’immatures.

Peu importe le stade de la récolte, cueillez les fruits en coupant le pédoncule avec des sécateurs propres ou des ciseaux de cuisine. Les arracher peut d’endommager la plante.

14. Faut-il planter les poivrons au soleil ou à l’ombre? Ont-ils besoin d’un tuteur? Est-il possible de faire pousser des poivrons dans les régions où les étés sont frais? Ou les poivrons ont-ils nécessairement besoin d’un climat chaud?

Assurément pas à l’ombre. Et seulement à la mi-ombre dans les régions aux étés très chauds. Ailleurs, plantez-les plutôt en plein soleil, car ils ont besoin d’au moins 8 heures de soleil par jour. Oui, parfois certains poivrons peuvent nécessiter un léger tuteurage à mesure que le fruit mûrit. Si vous voyez que la plante commence à pencher sous le poids des fruits, installez-en un.

Quant à la culture sous un climat aux étés frais, oui, on peut généralement les réussir là où la température nocturne est supérieure à 13 °C, du moins, la plupart des nuits. Par contre, là où cette température est rarement atteinte, il est préférable de cultiver les poivrons dans une serre, en l’ouvrant pendant la journée si le temps est chaud, mais en la fermant la nuit pour garder les plants au chaud.

On peut cultiver poivrons et piments côte à côte sans craindre que cela altère leur goût. Photo: http://www.chowhound.com

15. Si je plante des poivrons à côté des piments forts, les poivrons auront-ils des fruits au goût piquant?

Non. Les fleurs de poivron sont autogames (se reproduisent surtout par autofécondation) et échangent rarement leur pollen, même avec les plantes voisines . Et si cela devait arriver, le résultat de ce croisement n’apparaîtrait que si les semences de la récolte de l’année étaient conservées et semées l’année suivante. Cela n’entraînerait pas de mauvais goût ni aucune autre différence dans les caractéristiques des fruits de la récolte de l’année.


Pour obtenir des poivrons au meilleur goût, les plus nutritifs possible et à prix très raisonnable, cultivez vos propres poivrons et mangez-les fraîchement cueillis de votre propre jardin de la victoire 2.0.

 Information tirée d’un communiqué de presse du National Garden Bureau.
Traduction et adaptation par jardinierparesseux.com

7 réflexions sur “Réponses à 15 questions sur la culture des poivrons

  1. Christian Christian Falardeau

    j’ajouterais que les producteurs grainetiers ne font pas l’effort de nous dire sous quelles conditions les varitétés sont els plus productives soit plein champ tunnel froid ou serre et c’est là que les petit jardinier se fait leurrer

  2. Lili

    Bonjour, merci d’avoir cette page spéciale « poivrons » en ligne ! Ne trouvant pas ailleurs, j’ai pu trouver grâce à elle, réponse à mes questions !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.