Les fluorescentes : l’éclairage supplémentaire idéal pour les plantes

Par défaut

20150131ALes lampes fluorescentes sont les lampes horticoles les plus faciles à utiliser pour les débutants et aussi les moins cher. Il suffit de suspendre une lampe fluorescente environ 15 à 30 cm au-dessus de l’endroit où vous voulez placer la plante et de l’allumer, voilà tout!

Toute lampe fluorescente peut servir pour éclairer les plantes d’intérieur, mais l’idéal est d’acheter une lampe de 120 cm de longueur, à 2 tubes et «de type atelier». Pourquoi? D’abord, 120 cm est la longueur standard pour une lampe fluorescente. Ainsi la lampe coûtera moins cher et les tubes de remplacement seront aussi moins chers que même ceux des lampes plus courtes. Deuxièmement, pour une intensité suffisante pour la majorité des plantes, un seul tube est souvent insuffisant: 2 tubes côte à côte, c’est mieux. Enfin, par définition, une lampe de type atelier comprend un réflecteur qui dirige la lumière vers le bas et concentrent ainsi la lumière, au grand plaisir des plantes.

Quant aux tubes à mettre dans les lampes, le choix traditionnel (et que j’utilise moi même) est de combiner un tube Cool White (excellent pour la croissance et le feuillage) et un tube Warm White (qui aide à stimuler la floraison) pour les plantes que vous voulez voir fleurir. Par contre, les Warm White stimulent aussi l’étiolement (la « croissance en orgueil »). Ainsi, pour les semis, mieux vaut utiliser 2 tubes Cool White par lampe, car on préfère des semis plutôt compacts.

À cela, il faut ajouter une minuterie bon marché. Normalement, des journées de 14 à 16 heures conviennent pour la plupart des végétaux, que ce soit des semis ou des plantes plus matures

Une décision éclairée

20150131BReste maintenant la question importante: faut-il faire le saut aux nouvelles lampes fluorescentes? Les lampes classiques, celles qu’on voit au plafond dans les bureaux partout à travers le monde, sont des T12, une technologie considérée désuète. Les nouvelles T5, aux tubes nettement plus minces, les remplaceront un jour, nous dit-on. Mais quand? Pour l’instant, les T12, qui sont moins efficaces et qui utilisent plus d’électricité, demeurent les moins chers et les tubes et ballasts de remplacement aussi sont nettement moins chers: il faudrait de nombreuses années d’utilisation pour récupérer votre investissement. Aussi, il est fort probable que les lampes T5 soient elles aussi remplacées par une nouvelle technologie, soit les lampes DEL (ou LED), encore plus efficaces, dans un avenir relativement rapproché.

2015013CPrésentement il existe des lampes DEL pour les plantes, mais leur prix est exorbitant et la lumière magenta dégagée déforme la couleur des plantes. Imaginez, tous vos semis vont avoir l’air noirs et toute fleur produite paraîtra grise! Il faudrait les placer à la lumière naturelle pour voir leurs vraies couleurs! Ainsi je considère que les DEL horticoles présentement disponibles ne sont pas encore une option pour les jardiniers amateurs… mais je suis convaincu que des lampes DEL horticoles intéressantes, à prix abordable et à éclairage de couleur plus naturel, sortiront d’ici une décennie.

Que faire alors?

Si vous ne voulez produire que des semis, j’irais avec les lampes fluorescentes traditionnelles (T12). Après tout, vous n’utiliserez ces lampes que 3 ou 4 mois par année: vous payerez un peu plus d’électricité, mais jamais assez pour justifier l’achat de lampes T5! Aussi, si vous avez déjà des lampes T12, restez avec cette technologie pour le présent: la conversion aux T5 vous coûtera trop cher. Mais si vous débutez et voulez cultivez des plantes, et notamment des plantes qui demandent une forte intensité lumineuse (des orchidées par exemple), à l’année longue sous un éclairage artificiel, je pense que les T5 seraient un investissement rentable. Pour l’instant. On en rediscutera dans 10 ans!

Publicités

18 réflexions sur “Les fluorescentes : l’éclairage supplémentaire idéal pour les plantes

    • Avez-vous déjà des lampes? Si oui, vous achetez le même format en copiant ce qui est marqué sur le tube. Si vous achetez des lampes neuves, préférez des lampes de 48 pouces: c’est la longueur standard et donc tout coûtera moins cher. Le wattage varie selon le type de tube qui est offert en magasin et n’est pas vraiment le facteur important. Visez la bonne longueur et tout ira bien.

  1. Annie Robichaud

    J’ai acheté une lampe pour commencer mes semis de poivrons et de tomates. Si j’installe le tout dans une salle avec des fenêtres et un miroir, est-ce que le soleil risque de me causer des problèmes ou va-t-il plutôt m’aider?

  2. Jean-David Lance

    Bonjour,
    2 questions concernant l’éclairage des semis sous néons pour culture potagère seulement :
    1) Si on veut un spectre plus « froid » pour des semis compactes et forts, est-ce mieux d’aller vers les fluorescents 6500 k ou les Cool White 4100k sont suffisants? Ou une combinaison des deux (3 x 4100 + 1 x 6500, ou 2 de chaque)? Ou je me casse la tête pour rien et que des Cool White feront l’affaire?
    2) Quelle est la durée de vie « efficace » des néons? On lit souvent 30 000 heures ou + mais en réalité, on devrait les changer après combien d’heures d’éclairage?

    Merci beaucoup, votre site et vos livres sont des sources d’informations très précieuses.

    • 1) Cool White fera l’affaire.
      2) Très honnêtement, je n’ai jamais fait le calcul. De plus, comme les lampes pour semis servent seulement quelques mois par année, les tubes peuvent durer très longtemps. Quand l’extrémité des tubes commence à noircir, il est temps de les changer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s