Peut-on «sauver» les fines herbes de supermarché?

Par défaut
20161103C.jpg

Pots de fines herbes dans mon supermarché: la plupart sont déjà en déclin.

Les supermarchés vendent des potées de fines herbes à prix très alléchant… et qui ne veut pas des herbes aromatiques fraîches pour sa cuisine? Force est de constater, cependant, que ces plantes vivent rarement très longtemps. Pourquoi? Et peut-on les faire durer plus longtemps?

Produites en vue d’une consommation rapide

Il faut d’abord comprendre que les fines herbes vendues au supermarché ont été produites en vue d’une durée de 1 à 2 semaines. Oui. Seulement ça! Le producteur vise un marché de non jardiniers qui ne veulent que des fines herbes fraîches et qui ne s’attendent pas nécessairement à ce qu’elles vivent longtemps. Après tout, les fines herbes en pot durent jusqu’à 2 semaines; les fines herbes coupées vendues dans le même supermarché, 4 ou 5 jours. C’est quand même beaucoup mieux!

Vous pouvez prolonger la durée… parfois

Mais vous n’êtes pas un consommateur ordinaire, vous êtes un jardinier invétéré! Vous résistez difficilement à la tentation de «sauver» des plantes. Si c’est votre cas, oui, vous pouvez prolonger la vie utile de ces fines herbes autrement destinées à une mort rapide, mais votre succès risque d’être modeste, du moins, si vous essayez de les cultiver dans la maison. C’est que les fines herbes, presque sans exception, sont mal à l’aise dans nos demeures. Leur vraie place est à l’extérieur, en pot ou en pleine terre. (J’ai discuté plus longuement de cette polémique dans le blogue Rentrer les fines herbes ou non). Mais si un «succès modeste» vous suffit, voici quoi faire:

Achetez tôt

20161103B.jpg

Basilic déjà fané au supermarché: pas un bon achat.

D’abord, si vous voulez récupérer les fines herbes vendues en supermarché, n’attendez pas trop longtemps. Le personnel du magasin ne s’en occupe pas adéquatement, comptant sur une vente rapide plutôt qu’un entretien à long terme, et les plantes commencent rapidement à décliner. De plus, l’éclairage y est abominable (rappelez-vous que les plantes ont besoin de lumière pour survivre). Achetez-les alors le plus rapidement possible après leur arrivée en magasin, quand les plantes paraissent encore en bonne santé. Si elles ont déjà à l’air à moitié mortes, c’est qu’elles le sont. Laissez les moribondes en magasin!

Trop serrées

20161103E.jpg

Il y a beaucoup trop de semis dans ce pot de basilic

Les fines herbes de supermarché sont vendues très serrées dans leur pot. La plupart sont de jeunes semis de seulement quelques semaines d’âge et il y en a 10 à 20 par pot. C’est beaucoup, beaucoup trop!

Une possibilité alors est supprimer (éclaircir) les plants en trop pour ne laisser que 2 ou 3 plants par pot. Faites-le en coupant les plants en excès à la base. Évidemment, vous pouvez consommer les plants coupés.

20161103D.jpg

Vous pouvez diviser les plants et les empoter à raison de 1 à 3 plants par pot.

Ou encore, dépotez la potée et divisez les plants. Vous n’aurez probablement pas besoin de 20 plants de basilic, encore moins de coriandre (qui est, vous verrez, de vie très courte), donc logiquement vous ferez 2 ou 3 potées (des pots de 10 cm conviendraient bien) de 1 à 3 plants. Remettez les plants qui restent dans leur pot d’origine… et consommez-les sans tarder!

20161103a

Les fines herbes hydroponiques sont vendues racines nues.

Quant aux fines herbes produites en hydroponie et vendues alors racines nues, si leurs racines paraissent encore blanches et dodues (pas brunes et desséchées), vous pouvez parfois les «sauver» en les empotant (encore, à raison d’un à trois plants par pot) dans un pot de terreau.

Bien les entretenir

Maintenant que les plantes ont un peu plus de terreau autour de leurs racines, il faut penser leur donner des conditions viables.

Arrosez bien, pour commencer. Cela aidera les plantes à mieux récupérer du choc de la transplantation. À partir de maintenant, arrosez dès que le terreau est sec… et il sèchera moins rapidement maintenant que les plants ont été repiqués dans un pot plus spacieux.

20161103F.jpg

Il faut un maximum de lumière pour penser réussir les fines herbes à l’intérieur.

Puis, placez les fines herbes au plein soleil dans une pièce normalement chauffée. L’hiver, malheureusement, le soleil est faible et sa durée très réduite. Ainsi les plantes, après une bonne reprise au début, vont probablement dépérir peu à peu… mais au moins elles vont durer 1 à 2 mois plutôt que 1 à 2 semaines.

À défaut de lumière naturelle assez intense, une lampe fluorescente à 2 tubes suspendue à 15 à 30 cm au-dessus de vos plantes et laissée allumée 14 heures par jour donnera des résultats respectables. Plus d’info ici.

L’été, si possible, acclimatez vos fines herbes au plein soleil et placez-les à l’extérieur. Là vous les verrez vraiment reprendre vie!

Une bonne humidité ambiante est importante, mais l’air dans nos demeures est souvent sec, du moins, pendant les mois d’hiver. Vous pouvez aider en cultivant les pots au-dessus d’un plateau humidifiant.

Surveillez les insectes qui adorent les plantes en détresse (et les fines herbes dans la maison sont en détresse). Parfois un bon rinçage à l’eau claire suffit pour les éliminer, sinon un traitement au savon insecticide (un produit biologique disponible en jardinerie) pourrait aider.

Cas individuels

20161103G.jpg

Pot de basilic typique: il faut l’éclaircir ou le diviser pour qu’il réussisse.

Basilic: Il n’aime pas les conditions d’intérieur, mais pourrait survivre 1 ou 2 mois dans un état relativement bien. L’été, par contre, il poussera vigoureusement tout l’été si vous la placez à l’extérieur.

Ciboulette: Il pousse plutôt  faiblement dans la maison. Au printemps, mettez-les à l’extérieur pour qu’elle reprenne ses forces. Elle peut vivre plusieurs années en pot, mais laissez-la longtemps à l’extérieur l’automne, jusqu’à ce qu’elle ait subi quelques nuits de gel, avant de la rentrer de nouveau dans la maison et vous verrez qu’elle réagira mieux.

20161103H.jpg

La coriandre est de courte vie… mais elle survivra plus longtemps si vous l’éclaircissez.

Coriandre: C’est une annuelle à croissance rapide: vous pouvez difficilement prolonger sa vie au-delà d’un mois ou deux. Dès il commence à dépérir, mettez-la au compost.

Menthe: Gardez son terreau toujours humide et elle poussera un peu dans la maison. C’est cependant une fois à l’extérieur pour l’été, dans un emplacement mi-ombragé et au sol humide, qu’elle reprendra vraiment.

20161103I.jpg

Encore, des plants trop serrés: il faudrait rempoter ces persils dans des pots individuels.

Persil: Après une reprise assez rapide après la division, sa croissance ralentira, du moins à l’intérieur, mais au moins il pourrait survivre tout l’hiver en donnant des récoltes modestes. Cultivé à l’extérieur l’été, par contre, il vous donnera une bonne production.

Romarin: Pas un bon achat. Habituellement il meurt très rapidement dans la maison. Essayez toutefois un emplacement devant une fenêtre très ensoleillée dans une pièce à peine chauffée. Dans le jardin estival, par contre, il réussit très bien.

Sauge: La sauge tend à languir dans la maison, mais réussit dans une pièce peu chauffée. Le plein soleil est un must.

20161103J.jpg

Le stevia: enfin une herbe heureuse quand on la cultive à l’intérieur!

Stevia: Cette plante super sucrée est d’origine tropicale et est ainsi l’une des rares herbes aromatiques qui réussit bien dans la maison. Si elle s’étiole pendant l’hiver (à cause du soleil faible), rabattez les tiges pour stimuler une croissance plus dense.

Thym: Il se comporte relativement bien en pot à l’intérieur, du moins tant que vous pouvez lui offrir le plein soleil, mais sa croissance demeurera faible. C’est à l’extérieur l’été qu’il rependra vraiment ses forces.20161103c

Publicités

3 réflexions sur “Peut-on «sauver» les fines herbes de supermarché?

  1. Lynn Vallières

    J’ai fermé mon aquarium tropical de 90 gallons l’an passé. J’ai rentré certaine de mes plantes et mes fines herbes. Au fond de l’aquarium j’ai deux pouces de gravier et deux tubes fluorescents, un bleu et un blanc. C’est un succès total! Je laisse allumé 9 heures. Elles profitent mieux maintenant que dehors en fin d’été. J’ai fauché un plant de persil et il produit de nouveau, même chose pour la ciboulette. Le thym avait de la misère dehors mais a bien repris, il est heureux comme un petit poisson dans l’eau! Vu ce succès inespéré je devrai rempoter dans plus grand. Je peux vous envoyer une photo.

  2. Bravo pour cet article et les recommandations.
    A défaut d’avoir des herbes aromatiques en bonne santé, car j’ai été témoin récemment d’une dizaines de plans de persil qui manquaient d’eau et vendu 2.50, il est certain que le magasin aura eu de la perte avec ce produit. Heureusement qu’il me restait encore quelques bruns de persil sur mon balcon pour mettre dans mon rougail tomate. Depuis j’en ai acheté du surgelé, bien pratique …
    Très belle soirée 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s