Noël

Autre chose qu’un poinsettia pour Noël, svp!

Le poinsettia, c’est bien connu, est LA plante vedette du temps des Fêtes et je m’en confesse, chaque année, je m’en procure des dizaines que j’offre en cadeau à tout un chacun. Toutefois, c’est bien parfois de faire changement. Et je connais même des gens (dont je tairai l’identité) qui détestent carrément les poinsettias.

Les poinsettias… encore et toujours! Image: Pixabay.

Pour ces grincheux de Noël, et pour qui auraient envie de faire changement, il y a des alternatives. De très belles alternatives.

Le mystérieux gros oignon

L’amaryllis a une floraison spectaculaire en plus d’être une plante facile à cultiver. Photo: pixabay.

J’espère avoir la chance, l’an prochain peut-être, de vous parler de long en large de l’amaryllis (Hippeastrum), car selon moi c’est la plante parfaite à offrir à une personne qui ne jardine pas. En résumé, il s’agit d’un gros bulbe qui fleurit dès sa sortie de dormance. On achète le bulbe et 6 à 8 semaines plus tard, il est en fleur! Et quelle belle floraison! L’amaryllis est si facile à faire fleurir que les commerçants offrent même des bulbes trempés dans la cire. Oui, même sans substrat et sans arrosage… il fleurit. Cela dit, je préfère de loin les plantes en pot, car l’intérêt des amaryllis, c’est que c’est archifacile de les faire refleurir pratiquement quand on veut!

Le duo parfait des appartements frais

Je vous présente ici deux plantes qui aiment la fraîcheur : l’azalée des fleuristes et le cyclamen. Dans les deux cas, le meilleur moyen de ne pas profiter longtemps de leurs floraisons est de les placer dans une pièce très chaude et douillette!

Placez l’azalée des fleuristes dans une pièce fraîche pour profiter plus longtemps de sa floraison. Photo: Shutterstock.

De prime abord, l’azalée des fleuristes (Rhododendron indicum) n’est pas une plante d’intérieur : c’est un rhododendron, assez semblable à ceux que l’on cultive dans nos jardins. Il est devenu une plante du temps des Fêtes, car il est facile de le cultiver en petit arbre miniature et les producteurs peuvent le faire fleurir facilement. Une fois en fleur, c’est une plante magnifique!

Pour garder une azalée en fleurs le plus longtemps possible, il faut lui procurer des températures fraîches, entre 16 et 21°C (60 à 70°F) ainsi que des arrosages réguliers. Il faut à tout prix éviter de laisser sécher complètement le terreau, sinon il perdra ses feuilles.

Les feuilles sont aussi belles que les fleurs chez les cyclamens. Photo: Buntysmum sur pixabay.

Il en va de même pour le cyclamen (Cyclamen), une autre très belle plante qui est très vendue à Noël. C’est aussi une plante qui aime les températures fraîches. Par contre, le cyclamen est un peu plus capricieux pour ce qui est de l’arrosage. En effet, le terreau doit demeurer constamment humide, mais il est préférable d’arroser en déposant la plante dans une soucoupe remplie d’eau. C’est ce qu’on appelle dans le jargon « arroser par en dessous ».

Dans les deux cas, ce sont des plantes qui aiment le plein soleil, mais il faut trouver le moyen d’avoir un juste dosage entre la chaleur dégagée par le plein soleil et la fraîcheur d’un sous-sol sans fenêtres! Le bon côté c’est que ce sont des plantes que l’on peut placer très près des fenêtres en hiver, car elles apprécieront la fraîcheur dégagée par le froid mordant. Là encore, dans bien des maisons, les calorifères sont juste au-dessus des fenêtres…

Pour le projet à long terme

La fleur en forme de trompette des cactus a de quoi charmer! Photo: Pollydot sur pixabay.

Les cactus de Noël (Schlumbergera truncata) figurent dans mes coups de cœur personnels, car ce sont des plantes tellement faciles à garder en vie. Parlez-moi de ça, une plante que l’on peut oublier d’arroser pendant 3 semaines et qui nous pardonne! Bon, je ne conseille pas d’oublier d’arroser vos cactus de Noël pendant la période de floraison, car les boutons floraux vont tomber comme des feuilles à l’automne (fait vécu). Mais une fois la floraison passée, on peut relaxer!

Côté arrosage, c’est une plante que l’on doit idéalement laisser sécher légèrement entre les arrosages (on s’entend que trois semaines, c’est possible, mais pas idéal!). Elle vit bien à l’intérieur sous des températures normales. Pour l’exposition à la lumière, le plein soleil est parfois trop fort pour cette plante. Vous saurez tout de suite s’il y a trop de lumière, car les feuilles prennent une coloration brun-rouge. Cela dit, les cactus de Noël aiment une bonne luminosité. Avec de bons arrosages et un bon éclairage, cette plante pousse et se ramifie généreusement. Et l’été, on la sort au jardin! Bref, on peut garder cette plante pendant des années!

De la couleur pour un projet à court terme

Les kalanchoés sont aussi faciles à cultiver et leur floraison dure longtemps. Par contre, les faire refleurir est moins simple. Photo: Jaclou sur pixabay.

J’ai toujours considéré les kalanchoés (Kalanchoe blossfeldiana) comme des potées fleuries de courte durée. On les achète. On profite de leur floraison. Puis, on en dispose. Vous aurez compris que je les cultive peu en raison de leur « dégénérescence programmée ». Ce n’est pas que la plante meurt après la floraison. Au contraire, les kalanchoés peuvent vivre des années en formule plante d’intérieur. Par contre, comme les poinsettias, ils sont très difficiles à faire refleurir, car ce sont des plantes de jours courts. On se retrouve donc avec une belle plante verte!

Malgré tout, ce sont quand même des plantes pleines de qualités! La floraison dure vraiment longtemps : ils sont souvent encore en fleurs en février! Et contrairement aux azalées ou aux cactus de Noël, la floraison reste belle, même quand on oublie un petit arrosage!

Une bonne lumière, sans soleil direct, des arrosages réguliers et des températures normales pour un intérieur confortable lui conviennent parfaitement. C’est quand même une plante facile.

On trouve maintenant sur le marché une série de kalanchoés nommée Calandiva. Ce sont tout simplement des kalanchoés à fleurs doubles, ce qui leur donne l’apparence de petites roses. C’est très mignon.

Toutes ces plantes sont aussi de grands classiques de Noël et c’est en décembre qu’on les retrouve en masses dans les commerces horticoles. Elles seront parfaites pour assouvir vos besoins de plantes festives, ou pour combler de bonheur toute personne à qui vous aurez envie d’offrir un cadeau vivant! En tout cas, moi, j’adoooorre recevoir des plantes en cadeau!

Avouez… c’est quand même beau un poinsettia! 😉 Photo: Donnenstraul sur Pixabay.

À propos Julie Boudreau

Julie Boudreau est horticultrice, diplômée de l’ITA de Saint-Hyacinthe. Elle œuvre dans le domaine l’horticulture depuis plus de 25 ans. Elle a publié une dizaine de livres et participé à de nombreuses émissions de télévision et de radio. Elle est enseignante au Centre de formation horticole de Laval. Passionnée de son métier, Julie Boudreau se consacre à promouvoir le jardinage, le design de jardin, la botanique et l'écologie, sous toutes ses formes. Un peu grano, écolo depuis toujours, gourmande et essayeuse, Julie est une épicurieuse avec un fort penchant pour tout ce qui se prononce en latin.

1 comment on “Autre chose qu’un poinsettia pour Noël, svp!

  1. J’ai beaucoup aimé votre article sur les plantes de Noël. Je n’achète pas de poinsettias car il a été souvent mentionné que c’était une plante très toxique pour les chats. Mais ils sont très beaux. Pour ce qui est des kalanchoe, je possède les mêmes depuis plusieurs années et ils fleurissent chaque année. J’ai en effet la chance de posséder une pièce au deuxième étage peu utilisée le soir ce qui fait que mes kalanchoe semblent bénéficier de la période de noirceur qui leur plaît. Merci de cet article et joyeuses fêtes!
    Fernande

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :