50 plantes d’intérieur qui tolèrent l’air sec

Par défaut
20171227A pexels.com .jpg

La plupart des plantes d’intérieur sont malheureuses quand l’air de nos demeures est aussi sec que celui d’un désert. Source: pexels.com

L’air sec est un problème majeur pour les plantes d’intérieur pendant l’hiver… et d’ailleurs, pour toute plante qui pousse à l’intérieur (semis, boutures, etc.) à cette saison. Lorsque l’humidité atmosphérique est inférieure à 40%, ce qui est certainement le cas dans de nombreuses maisons, les plantes s’efforcent de compenser en transpirant plus abondamment, c’est-à-dire en libérant de l’eau par leurs stomates (pores respiratoires). Plus l’air est sec, plus elles transpirent, et cela peut les conduire à perdre leur eau plus rapidement que les racines ne peuvent la remplacer, endommageant les tissus fragiles des feuilles et des fleurs. Cela peut conduire à toutes sortes de symptômes de stress: flétrissement, boutons floraux brunis ou avortés, feuilles qui se recourbent, feuilles aux pointes brunes, mort de la plante, etc.

Les feuilles stressées par l’air sec sont également plus sujettes aux dégâts des ravageurs (araignées rouges, aleurodes, thrips, etc.)

Certaines plantes tolèrent l’air sec

Cela dit, de nombreuses plantes, en particulier celles qui sont originaires de climats arides ou qui sont exposées à de longues périodes de sécheresse dans la nature, ont développé des façons de compenser l’air sec. Les cactus et les plantes succulentes, par exemple, sont généralement très résistants à l’air sec, de même que certaines plantes épiphytes, comme les hoyas.

Certaines plantes résistent à l’air sec en produisant des feuilles avec moins de stomates que la normale, réduisant ainsi la perte d’eau. Beaucoup ont même abandonné l’utilisation de feuilles et respirent par leurs tiges vertes (beaucoup de cactus, par exemple). D’autres gardent leurs stomates fermés pendant le jour, quand le soleil est le plus chaud et la perte d’eau, donc, plus importante, respirant seulement la nuit. (C’est ce qu’on appelle le métabolisme acide crassuléen ou CAM.) En d’autres termes, elles retiennent leur souffle 12 heures par jour!

20171227B davisla.wordpress.com..jpg

Souvent, les plantes résistantes à l’air sec ont un feuillage épais et ciré. Source: davisla.wordpress.com

De plus, les plantes résistantes à l’air sec ont souvent des feuilles ou des tiges très épaisses et recouvertes de cire, de poudre ou de poils, d’autres facteurs qui réduisent l’évapotranspiration.

Plantes d’intérieur qui tolèrent l’air sec

La liste qui suit présente quelques plantes d’intérieur qui ne seront pas dérangées outre mesure si l’air dans votre maison est plutôt sec. Non pas qu’elles souffrent si vous augmentez l’humidité à des niveaux plus acceptables (la plupart des plantes préfèrent une humidité relative de 50% ou plus), ce qui est bon pour votre santé aussi, mais si vous ne pouvez tout simplement pas améliorer l’humidité atmosphérique, au moins les plantes suivantes n’en souffriront pas trop!

20171227C Aeonium arboreum 'Atropurpureum' Bernard Dupont, WC.jpg

Les feuilles épaisses et serrées les unes contre les autres aident Aeonium arboreum ‘Atropurpureum’ à survivre à l’air sec. Source: Bernard Dupont, Wikimedia Commons

  1. Aeonium spp. (aeonium)
  2. Agave spp. (agave)
  3. Aglaonema spp. (aglaonéma)
  4. Aloe spp. (aloès)
  5. Ananas comosus (ananas)
  6. Aspidistra elatior (aspidistra)
  7. Beaucarnea recurvata (pied d’éléphant)
  8. Cephalocereus senilis (barbe de vieillard)
  9. Cereus peruvianus (cactus cierge)
  10. Ceropegia woodii (chaîne de cœurs)
  11. Clivia miniata (clivia)
  12. Crassula ovata (plante jade)
  13. Crassula spp. (crassula)
  14. Cryptanthus spp. (cryptanthe)

    20171227 Dieffenbachia seguine Forest & Kim Starr, WC.jpg

    D’habitude, les feuilles épaisses du dieffenbachia résistent bien à l’air sec, mais remarquez comme cette feuille est légèrement endommagée vers sa pointe. Source: Forest & Kim Starr, Wikimedia Commons

  15. Dieffenbachia spp. (dieffenbachia)
  16. Echeveria spp. (echeveria)
  17. Echinocactus grusonii (coussin de belle-mère)
  18. Epipremnum aureum (pothos)
  19. × Epicactus (cactus orchidée)
  20. Euphorbia lactea (euphorbe candélabre)
  21. Euphorbia milii (couronne d’épines)
  22. Euphorbia tirucalli (plante-crayon)
  23. Ficus elastica (caoutchouc)
  24. Ficus lyrata (figuier lyre)
  25. Gasteria spp. (gasteria)
  26. Gymnocalycium mihanovichii friedrichii ‘Hibotan’ (cactus boule rouge)
  27. Haworthia spp. (haworthia)
  28. Hippeastrum cvs (amaryllis
  29. Hoya carnosa (hoya, fleur de porcelaine)
  30. Kalanchoe (kalanchoé)
  31. Ledebouria socialis (scille violacée)

    20171227E Dysmorodrepanis, WC.jpg

    Peu de végétaux résistent aussi bien à l’air sec que les pierres vivantes. Source: Dysmorodrepanis, Wikimedia Commons

  32. Lithops spp. (pierre vivante)
  33. Mammillaria spp. (mammillaire)
  34. Opuntia spp. (cactus raquette, oponce)
  35. Pachypodium lamerei (palmier de Madagascar)
  36. Pelargonium graveolens (pélargonium odorant, géranium odorant)
  37. Pelargonium × hortorum (pélargonium des jardins, géranium des jardins)
  38. Peperomia obtusifolia, P. clusiifolia (pépéromia)
  39. Philodendron hederaceum oxycardium (philodendron grimpant)
  40. Rhipsalis spp. (rhipsalis)
  41. Sansevieria trifasciata (sansevière, langue de belle-mère)
  42. Schlumbergera (cactus de Noël)
  43. Sedum spp. (sédum, orpin, queue d’âne)

    20171227F Senecio rowleyanus Forest & Kim Starr, WC.jpg

    Les petites feuilles presque rondes de Senecio rowleyanus réduisent la surface exposée à l’air sec. Source: Forest & Kim Starr, Wikimedia Commons

  44. Senecio rowleyanus (collier de perles)
  45. Senecio serpens (séneçon bleu craie)
  46. Stapelia spp. (fleur de charogne)
  47. Streltizia reginae (oiseau de paradis)
  48. Syngonium spp. (syngonium)
  49. Yucca elephantipes (yucca sans épine)
  50. Zamioculcas zamiifolia (faux zamier)20171227A pexels.com

Ces plantes qui aiment les jours courts

Par défaut
20160924A.jpg

Les cactus d’automne fleurit à la fin de novembre, presque un mois avant le véritable cactus de Noël.

La vaste majorité des plantes que nous cultivons dans nos maisons sont plus ou moins indifférentes à la longueur du jour (elles sont aphotopériodiques) et peuvent fleurir en toute saison. Il y a toutefois un petit groupe de plantes d’intérieur qui a besoin de jours courts pour fleurir. Ces végétaux ne fleuriront pas sous les journées longues de l’été, mais se mettront plutôt à fleurir l’automne ou l’hiver.

Dans la nature, ces plantes viennent non pas de la zone équatoriale, où les jours durent toujours 12 heures, mais de régions au nord ou au sud de l’équateur, là où il y a au moins une petite différence de longueur de jour selon la saison. Le raccourcissement des jours leur signale qu’il est temps de fleurir.

La liste des plantes d’intérieur de jours courts est relativement courte. Il y a le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), les cactus d’automne (Schlumbergera truncata) et de Noël (S. x buckleyi), le kalanchoé de Noël, incluant les populaires cultivars doubles Calandiva (Kalanchoe blossfeldiana et ses hybrides), la plupart des bégonias rhizomateux, la billbergie penchée (Billbergia nutans) et quelques orchidées (certains cultivars de Phalaenopsis et de Cattleya notamment, mais pas tous).

20160924B.jpg

Le chrysanthème n’est pas une véritable plante d’intérieur, mais peut décorer l’intérieur de nos demeures pendant une courte période.

Le chrysanthème (Chrysanthemum x morifolium) est souvent inclus dans cette liste et est bel et bien une plante de jours courts, mais on ne peut guère dire que c’est une plante d’intérieur! Il s’agit plutôt une plante d’extérieur ou de serre froide qu’on achète déjà en fleurs pour décorer nos maisons. Elle meurt assez rapidement dans la plupart des demeures, incapable de tolérer la chaleur et l’air sec qu’on y trouve. Si vous voulez faire fleurir un chrysanthème afin de décorer temporairement votre demeure, empotez-la à l’automne et laissez-le à l’extérieur jusqu’à ce que les premières fleurs soient ouvertes avant de le rentrer dans votre demeure. N’ayez pas crainte: il tolère bien les nuits froides d’octobre et novembre.

Comment faire fleurir une plante de jours courts

Pour faire fleurir une plante d’intérieur de jours courts, placez-la devant une fenêtre ensoleillée dans un endroit qui ne reçoit pas de lumière artificielle le soir, et ce, à partir du début de l’automne (la durée du jour commence à décroître à partir de l’équinoxe de l’automne, soit le 21 ou 22 septembre). Vous pouvez aussi la cultiver dans une pièce éclairée le soir à condition que son emplacement ne reçoive pas trop d’éclairage artificiel. Vous pouvez par exemple placer un panneau entre la plante et la source de lumière artificielle ou la placer derrière une autre plante qui coupera les rayons nocturnes.

20160924C.jpg

Le poinsettia est extrêmement sensible à la lumière externe: même des phares d’auto qui l’atteignent la nuit peuvent faire avorter la floraison!

Le degré de sensibilité à la lumière artificielle varie toutefois d’une plante à une autre. Le poinsettia est très sensible à la lumière artificielle et juste quelques secondes de lumière artificielle la nuit au mauvais moment peuvent faire rater sa floraison. Les cactus d’automne et de Noël et les différents bégonias rhizomateux sont plus accommodants et fleurissent souvent très bien dans une pièce éclairée le soir, du moins, tant que l’éclairage artificiel qu’ils reçoivent n’est pas trop intense.

Une deuxième floraison?

Parfois les plantes de jours courts fleurissent une deuxième fois au cours de l’hiver, du moins dans les régions septentrionales. C’est que les jours demeurent courts pendant des mois et la plante, habituée à seulement une courte période de jours courts dans la nature, peut parfois réagir à ces jours courts prolongés par une deuxième vague de fleurs.

Fausse information

On entend parfois la recommandation qu’il faut enfermer les plantes de jours courts dans une garde-robe pendant 2 ou 3 mois à l’automne pour les faire fleurir. Certes, cela assure des jours courts (0 heures d’éclairage par jour!), mais en général un traitement aussi radical finit par tuer la plante ou du moins par l’affaiblir terriblement.

Le temps d’agir

Au début de chaque automne, placez vos plantes à jours courts dans un endroit bien éclairé mais uniquement par le soleil pour assurer une belle floraison quelques mois plus tard, souvent à temps pour Noël.20160924a

Kalanchoé de Noël

Par défaut
kalanchoe
Kalanchoé de Noël
(Kalanchoe blossfeldiana)

Comme la plupart des plantes de Noël, le kalanchoé fleurit sous l’influence des jours courts: c’est pour cela qu’il est à son plus beau aux temps des Fêtes, quand les jours sont les plus courts de l’année. Il s’agit d’une plante succulente, donc aux tiges et aux feuilles charnues qui emmagasinent l’eau pour contrer d’éventuelles disettes. Arrosez donc cette plante moins que d’autres: elle aime vraiment s’assécher entre les arrosages. Le plein soleil est aussi de rigueur.

Le kalanchoé peut demeurer en fleurs pendant des mois et fera par la suite une belle plante verte. Pour obtenir une deuxième floraison, il faut le faire subir des journées courtes en le plaçant, à partir de septembre, dans une pièce qui n’est pas éclairée le soir.