Catégories

Recherche

À propos de l’amaryllis

Je parie que vous avez acheté un bulbe d’amaryllis pendant le temps des fêtes. Techniquement, cette plante appartient au genre Hippeastrum, mais elle est communément appelée amaryllis. L’histoire est un peu compliquée, alors restons-en au nom commun. Plante de Noël? Cette plante est commercialisée comme une plante de Noël, mais elle peut être cultivée à tout moment de l’année. Vous en verrez dans les magasins durant la période des fêtes, mais vous pouvez en trouver en ligne à tout moment. Dans l’esprit du jardinier paresseux, cultivez les amaryllis quand vous le souhaitez. J’en garde plusieurs d’une année à l’autre et elles fleurissent quand elles veulent, alors profitez du spectacle au moment où il se présente. Elles sont souvent en vente après les fêtes. Dans les endroits plus froids, si vous commandez en ligne, demandez un pack thermique pour éviter que le bulbe ne gèle pendant le transport. Cette plante est originaire du Pérou. Le nom du genre Amaryllis vient du... Lire la suite >

Contes, légendes et plantes des Fêtes

On ne peut pas avoir un Noël sans plantes. Elles font tellement partie des traditions qu’on ne peut pas s’en sortir. Jetons un coup d’œil sur l’histoire des plantes de Noël et les légendes qui les entourent. Le sapin Le sapin de Noël est une vieille tradition germanique datant en fait de bien avant l’époque du Christ. Selon les croyances dos tribus nordiques, l’hiver, avec ses jours qui raccourcissent et les arbres qui perdent leurs feuilles, représentait la mort du monde, mais avec les bons rites et les sacrifices, il était possible de renverser la vapeur et de le faire renaître. Ils fêtaient donc le Yul, soit la Fête du renouveau, dès que les journées commençaient à s’allonger, c’est-à-dire vers Noël. Le sapin était au centre de leurs festivités: comme il conservait ses aiguilles même en cette période de «mort», il représentait l’immortalité. Ainsi ils décorèrent les sapins de rubans et de chandelles pour cette fête. Avec le temps, la... Lire la suite >

Autre chose qu’un poinsettia pour Noël, svp!

Le poinsettia, c’est bien connu, est LA plante vedette du temps des Fêtes et je m’en confesse, chaque année, je m’en procure des dizaines que j’offre en cadeau à tout un chacun. Toutefois, c’est bien parfois de faire changement. Et je connais même des gens (dont je tairai l’identité) qui détestent carrément les poinsettias. Pour ces grincheux de Noël, et pour qui auraient envie de faire changement, il y a des alternatives. De très belles alternatives. Le mystérieux gros oignon J’espère avoir la chance, l’an prochain peut-être, de vous parler de long en large de l’amaryllis (Hippeastrum), car selon moi c’est la plante parfaite à offrir à une personne qui ne jardine pas. En résumé, il s’agit d’un gros bulbe qui fleurit dès sa sortie de dormance. On achète le bulbe et 6 à 8 semaines plus tard, il est en fleur! Et quelle belle floraison! L’amaryllis est si facile à faire fleurir que les commerçants offrent même des bulbes... Lire la suite >

2023 : L’année de l’amaryllis

L’amaryllis avec laquelle vous décorez votre maison pendant les vacances d’hiver est un Hippeastrum. Membre de la famille des Amaryllidaceae, les bulbes d’Hippeastrum sont originaires d’Amérique centrale et du Sud et comprennent 90 espèces et plus de 600 cultivars ; ces plantes sont communément appelées Amaryllis. En revanche, l’Amaryllis est un bulbe originaire d’Afrique du Sud qui ne compte qu’une seule espèce, l’Amaryllis belladona, également connue sous le nom de “Naked Ladies” en raison de ses fleurs roses sur des tiges sans feuilles. Pour notre programme “Année de l’Amaryllis”, nous nous concentrerons sur les plantes Hippeastrum communément appelées Amaryllis. Bulbes d’hiver Les amaryllis (Hippeastrum) proposées à la fin de l’automne et pendant l’hiver sont utilisées comme bulbes forcés pour décorer et embellir l’intérieur des maisons pendant l’hiver. Ces bulbes faciles à cultiver sont aujourd’hui propagés dans de nombreuses régions du monde. Les jardineries, les sites Web et les catalogues de jardinage indiquent souvent où leurs bulbes ont été cultivés, que... Lire la suite >

20 faits fascinants sur l’amaryllis

Par Larry Hodgson On trouve des bulbes d’amaryllis (Hippeastrum cvs) en magasin de la mi-automne au début de l’hiver. Non seulement en jardinerie, mais en quincaillerie et même en supermarché. Et sur Internet aussi. Avec leurs fleurs géantes et leur capacité à fleurir autour de Noël, elles sont très appréciées. Mais que savons-nous vraiment de cette plante d’intérieur si populaire? Voici quelques faits fascinants sur l’amaryllis : 1. Le nom amaryllis vient d’une légende grecque. Amaryllis était une nymphe qui tomba désespérément amoureuse du beau berger Alteo, mais celui-ci ne lui montrait aucun intérêt. Il ne s’intéressait qu’aux fleurs. Sur les conseils de l’oracle de Delphes, elle visita quotidiennement la chaumière du berger, se transperçant le cœur d’une flèche pour que des gouttes de sang tombent au sol. Le 30e jour, de superbes fleurs rouges sont apparues là où son sang était tombé. Cela attira l’attention d’Alteo et il tomba amoureux de la nymphe. 2. L’amaryllis n’est pas une Amaryllis. La plante que nous appelons... Lire la suite >

Quand une amaryllis ne refleurit pas

Il est facile de faire fleurir une amaryllis une première fois, mais la faire refleurir? Photo: www.winwardhome.com Question: J’ai deux bulbes d’amaryllis qui ont fleuri il y a 2 ans. J’ai essayé de les faire refleurir, mais sans succès. J’ai suivi les conseils habituels — couper les feuilles quand elles jaunissent et les laisser à l’ombre dans un endroit frais (je les ai mises au frigo) — et ça n’a pas fonctionné. Que faire? Claire Turcotte Réponse: Le secret pour faire refleurir des amaryllis (Hippeastrum) ne réside pas dans le traitement au moment de la dormance (dormance qui est d’ailleurs facultative pour plusieurs variétés), mais dans le traitement durant la période de croissance. Il faut leur donner un maximum de soleil et aussi les fertiliser régulièrement de février à septembre, car les amaryllis doivent «recharger leurs batteries» pour fleurir de nouveau. Si leurs feuilles sont longues, molles, vert moyen à pâle et plutôt étroites, jamais vos amaryllis ne fleuriront: c’est un... Lire la suite >

Mythe horticole : Un tour de frigo pour les amaryllis!

L’amaryllis n’a pas besoin de traitement au froid pour refleurir. Source: Claire Tourigny, tiré du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux Non, l’amaryllis (Hippeastrum) n’a pas besoin d’aller au frigo durant sa dormance! D’où vient cette croyance? Je ne le sais pas, mais le réfrigérateur est trop froid pour beaucoup de cultivars et ils peuvent alors y pourrir. Sachez que l’amaryllis est originaire de pays chauds et que cela ne la dérange donc pas du tout de passer sa période de dormance automnale à la température de la pièce. Quand son feuillage jaunit et s’assèche en septembre ou octobre, arrêtez de l’arroser, tout simplement, puis supprimez les feuilles mortes. Vous pouvez la placer à la noirceur si vous le voulez, mais la plante ne sera pas du tout perturbée si vous la laissez dormir sur sa tablette habituelle, au plein soleil. Reprenez les arrosages quand, deux à quatre mois plus tard, vous verrez un bouton floral ou la pointe... Lire la suite >

Comment faire refleurir une amaryllis

La plupart des experts horticoles attendent au mois de septembre, au moment où la plante entre en dormance, pour expliquer comment faire refleurir une amaryllis (Hippeastrum), mais ce n’est pas le bon moment. C’est pendant l’hiver, quand la plante est en pleine croissance, que vous devez préparer la prochaine floraison. Comment vous la traitez en septembre n’est qu’un détail mineur. La vie d’une amaryllis Commençons cependant par un résumé rapide. L’amaryllis (Hippeastrum) est un bulbe subtropical (zone 8) habituellement cultivé comme plante d’intérieur. Le bulbe est généralement mis en vente en novembre et en décembre (certains bulbes peuvent être encore disponibles en janvier, mais dépêchez-vous!) afin qu’il soit prêt à fleurir pour Noël. Ce n’est toutefois pas sa saison de floraison naturelle. Normalement, dans l’hémisphère Nord du moins, il fleurirait probablement entre la fin janvier et le mois d’avril, mais les bulbes qu’on nous vend ont été spécialement traités pour accélérer leur floraison. Faire fleurir une amaryllis la première fois est... Lire la suite >

50 plantes d’intérieur qui tolèrent l’air sec

L’air sec est un problème majeur pour les plantes d’intérieur pendant l’hiver… et d’ailleurs, pour toute plante qui pousse à l’intérieur (semis, boutures, etc.) à cette saison. Lorsque l’humidité atmosphérique est inférieure à 40%, ce qui est certainement le cas dans de nombreuses maisons, les plantes s’efforcent de compenser en transpirant plus abondamment, c’est-à-dire en libérant de l’eau par leurs stomates (pores respiratoires). Plus l’air est sec, plus elles transpirent, et cela peut les conduire à perdre leur eau plus rapidement que les racines ne peuvent la remplacer, endommageant les tissus fragiles des feuilles et des fleurs. Cela peut conduire à toutes sortes de symptômes de stress: flétrissement, boutons floraux brunis ou avortés, feuilles qui se recourbent, feuilles aux pointes brunes, mort de la plante, etc. Les feuilles stressées par l’air sec sont également plus sujettes aux dégâts des ravageurs (araignées rouges, aleurodes, thrips, etc.) Certaines plantes tolèrent l’air sec Cela dit, de nombreuses plantes, en particulier celles qui sont... Lire la suite >

Les plantes de Noël autour du monde

Je pense que je peux dire sans me tromper que la plante de Noël la plus populaire en Amérique du Nord est le poinsettia (Euphorbia pulcherrima): les magasins en regorgent à cette saison! Mais d’autres plantes aussi sont populaires: le cactus de Noël (Schlumbergera spp.), le kalanchoé de Noël (Kalanchoe blossfeldiana), l’amaryllis (Hippeastrum spp.), le piment de Noël (Capsicum annuum), le cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum), la fougère givrée (Selaginella martensii ‘Frosty’), le sapin de Norfolk (Araucaria heterophylla) et, bien sûr, le sapin de Noël (Abies balsamea et autres). Depuis quelques années, le thé des bois, aussi appelé gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens), s’est ajouté à la liste. Mais les plantes de Noël diffèrent autour du monde. Jetons un coup d’œil sur ce qu’il se passe ailleurs. Nouvelle-Angleterre En plus des plantes précitées, j’ajouterais à la liste des plantes de Noël le polystic faux-acrostic (Polystichum acrostichoides), qu’on appelle aux États-Unis «Christmas fern» (fougère de Noël), car ses frondes sont persistantes et peuvent... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!