Arrosage Plantes d'intérieur Truc du jour

Pourquoi la pointe des feuilles des plantes d’intérieur brunit-elle?

Spider plant with brown leaf tips

Plante araignée (Chlorophytum comosum) dont la pointe des feuilles brunit. Alavanta, depositphotos

Par Larry Hodgson

Un des problèmes qu’on rencontre souvent avec nos plantes d’intérieur est que la pointe de la feuille brunit et meurt. Ce problème se manifeste surtout sur les plantes à feuillage mince et pointu comme le dracéna (Dracaena spp.), la cordyline (Cordyline spp.) et la plante araignée (Chlorophytum comosum), mais aussi sur certaines plantes à feuilles plus larges comme les marantas (Maranta spp.) et les calathéas (Calathea spp.). Les plantes carnivores aussi sont sujettes aux pointes brunes.

A priori, il est facile de comprendre pourquoi la pointe brunit: elle s’est asséchée parce qu’elle n’a pas reçu sa part d’eau. Autrement dit, la sève ne s’y est pas rendue. Mais pourquoi? Il y a plusieurs causes possibles.

Les 5 causes les plus courantes

1. L’air est trop sec

C’est un problème récurrent dans nos maisons l’hiver. L’air est trop sec parce qu’on le chauffe, ce qui réduit son humidité relative. La feuille perd alors davantage d’eau à la transpiration afin de compenser. Dans ce cas, insuffisamment d’eau se rend à la pointe de la feuille, car elle constitue la partie de la feuille la plus éloignée des vaisseaux de transport de sève. Comme elle reçoit moins que sa part d’eau, la pointe a tendance à mourir.

Solution: Augmentez l’humidité de l’air selon le moyen de votre choix. Voici quelques suggestions.

2. La plante manque d’eau

Plante qui manque d’eau. Ill.: clipartsuggest.com

Si vous n’arrosez pas assez à la fois ou encore, si vous retardez trop les arrosages, les feuilles seront stressées par un manque d’eau. Et encore une fois, la pointe, étant plus éloignée des vaisseaux de transport de sève, écopera davantage.

Les plantes en panier suspendu sont plus sujettes aux dommages, non seulement parce le feuillage de ces plantes est plus exposé à l’air sec et s’assèche donc davantage, mais ces contenants n’ont qu’une petite soucoupe qui déborde facilement, ainsi on tend à les arroser moins que les autres plantes pour ne pas faire des dégâts. Le résultat est que la plante souffre constamment d’un stress hydrique, stress qui paraît surtout sur la pointe des feuilles.

Solution: Arrosez abondamment, assez pour bien humidifier toute la motte de racines, et répétez dès que le terreau est sec au toucher. Si le terreau est sec seulement 4 ou 5 jours après l’arrosage, il serait sage de rempoter dans un pot plus gros. Quant aux paniers suspendus, plutôt que de les arroser parcimonieusement, plongez-les dans l’eau pour que le terreau puisse vraiment s’imbiber de liquide.

3. La plante reçoit trop d’eau

Plante trop arrosée. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Aussi bizarre que cela peut paraître, autant un manque d’eau peut causer des pointes brunes, autant un surplus d’eau peut aussi le faire. En effet, quand le terreau est toujours détrempé, les racines commencent à mourir*. Or si les racines meurent, moins d’eau se rendra au feuillage… et c’est toujours la pointe de la feuille qui écope en premier, provoquant sa mort.

*Certaines rares plantes d’intérieur préfèrent que leurs racines trempent toujours dans l’eau, notamment la plante ombrelle (Cyperus alternifolius). Pour ces plantes, un surplus d’eau n’est jamais à craindre.

Solution: Apprenez à appliquer la règle d’or de l’arrosage: attendez toujours que le terreau soit sec avant d’arroser de nouveau. Pour le savoir, enfoncez un doigt dans le terreau jusqu’au deuxième joint. Si vous avez peur qu’un surplus d’eau ait tué les racines de votre plante, toutefois, c’est plus grave. Dépotez la plante, coupez les racines pourries, rempotez… et croisez-vous les doigts. Quand le système racinaire d’une plante est fortement investi de pourriture, il n’est pas toujours possible de la récupérer.

4. Le terreau est contaminé

Avec le temps, des sels minéraux, provenant de l’eau dure, de l’eau adoucie et des engrais, s’accumulent dans le terreau des plantes d’intérieur et l’empoisonnent peu à peu, tuant une partie des racines. Si les racines meurent en partie, les feuilles aussi vont mourir en partie, car elles ne recevront plus leur pleine part d’eau. Encore une fois, la pointe écope davantage et encore, c’est là surtout où on voit les premiers symptômes du problème.

Solution: Lessivez le terreau de vos plantes d’intérieur au moins 2 ou 3 fois par année ou encore, mettez-les à l’extérieur l’été pour que la pluie lessive leur terreau. Et rempotez régulièrement, changeant le terreau en même temps.

5. La plante reçoit trop d’engrais

Les plantes d’intérieur n’ont pas besoin de beaucoup d’engrais et il est facile de leur en donner trop!
Photo: FotoPrivet, depositphotos

Si vous avez tendance à beaucoup fertiliser, vous créez une situation similaire à celle d’un terreau contaminé aux sels minéraux: les minéraux en surplus tendent alors à brûler l’extrémité des racines de la plante et, comme toujours, c’est la pointe des feuilles qui écope en premier de cette erreur. 

Solution: Fertilisez vos plantes, d’accord, mais jamais à l’excès. La règle habituelle pour les plantes d’intérieur est d’appliquer l’engrais à un quart de la dose indiquée et seulement pendant la saison de croissance.

Un cas spécial : les plantes carnivores

Les plantes carnivores comme de dionée attrape-mouche (Dionaea muscipula) ne tolèrent pas la présence de minéraux dans leur sol. Photo: pxhidalgo, depositphotos

Les plantes carnivores souffrent facilement de brûlures aux feuilles. Elles sont causées par la présence de minéraux dans leur terreau. Ces plantes qui poussent dans la nature dans des tourbières dépourvues de minéraux ne tolèrent pas leur présence quand on les cultive.

Pour empêcher des dommages aux feuilles des plantes carnivores, ne les arrosez qu’avec de l’eau de pluie ou de l’eau distillée. Et n’ajoutez pas d’engrais à leur eau d’arrosage. Il faut même utiliser un terreau spécial sans minéraux (habituellement de la sphaigne) lors du rempotage. 

La 6e cause? Le feuillage est brûlé par un excès de chlore

Beaucoup de gens croient que l’excès de chlore dans l’eau du robinet utilisée pour l’arrosage est la cause principale des pointes brunes chez les plantes. Mais en fait, cela n’arrive presque jamais. Contrairement à la croyance populaire, le chlore n’est pas très toxique pour les végétaux. Même, les plantes en ont absolument besoin pour leur survie: c’est un de ces célèbres oligo-éléments essentiels à la croissance des végétaux. Et la quantité de chlore présente dans l’eau de robinet — oui, même dans les villes où les citoyens se plaignent que l’eau sent le chlore! — est réellement trop infime pour causer des problèmes. 

Solution: Aucun traitement n’est nécessaire, car il n’y a pas de problème. Pourtant, beaucoup de gens appliquent différentes techniques pour réduire le chlore dans l’eau, comme utiliser une eau d’arrosage à laquelle on n’a pas ajouté de chlore, comme l’eau de pluie ou l’eau distillée. Ou laisser l’eau d’arrosage reposer 24 heures pour faire évaporer le chlore… ce qui ne fait, en fait que, concentrer le chlore ainsi que les autres minéraux. Ces techniques ne sont pas vraiment nuisibles, mais ne sont pas utiles non plus.

Trop tard, les dégâts sont faits

Une fois que la pointe d’une feuille est morte (brune), elle ne reverdira pas, peu importe le traitement que vous donnerez à la plante. Si sa présence vous dérange, vous pouvez alors couper la partie brunie avec un sécateur ou des ciseaux.

Mais j’ai une autre solution encore plus facile. Je suggère d’appliquer la règle des 15 pas: reculez de 15 pas et vous ne verrez pas que les pointes sont brunes. Problème réglé!

Billet adapté d’un article paru dans ce blogue le 25 novembre 2015.

18 comments on “Pourquoi la pointe des feuilles des plantes d’intérieur brunit-elle?

  1. Suzanne Chabot

    On se culpabilise parce que nos plantes réagissent à notre intérieur de maison si néfaste pour les plantes! Moi, c’est t-e-r-m-i-n-é! Je n’ai plus aucune plante dans la maison par contre, l’été, j’ai beaucoup de plantes vivaces et rosiers, dehors!

    • Moi aussi, c’est ma décision depuis cette année. Pourquoi insister quand ca ne fonctionne pas? Par contre, les cactus sont très heureux dans un environnement sec. Merci pour la règle du 15. À adopter aussi à l’extérieur!

  2. Je leur donne un environnement plus humide qu’ils aiment et qui est mieux pour moi aussi, et je les pulvérise d’eau régulièrement, mes plantes d’intérieur se portent bien, même mes gardénias et hibiscus. J’adore vous lire, merci pour ces conseils utiles!

  3. Line Bertrand

    J’ai quelques fois des feuilles qui brunissent. Je les arrache. Mes araignées ont tellement de bébés que l’été j’en mets dans mes boîtes à fleurs. J’en donne également. Pour ma part c’est la plante parfaite pour des débutants. Il arrive même des fois qu’elles peuvent passer plus de 10 jours sans arrosage. J’en ai dans toutes les pièces de la maison.

  4. Shala Zoom

    Bonjour, j’ai dès Euphorbe Milii, la terre est toujours très sèche,je passe mon temps à les arroser. Elle sont sous lampes de culture, toutes en fleurs, l’humidité A 40-45 . Juste de temps en temps des feuilles tombes ( pas souvent) . Est-ce que je devrais les changer de pot? Elle ont l’air très bien à part que la terre est toujours sec. J’ose pas les baigner Bo que c’est un genre de cactus. Elle sont sur une tablette, qui exède sur le bord d’une fenêtre ( avec chauffage en dessous. )
    Merci à l’avance.

    • Vous pouvez quand même arroser cette plante plus qu’un cactus, surtout que vous lui donner un excellent éclairage en tout temps. Dès que le terreau est un peu sec, arrosez bien. Et de temps en temps, faites tremper le terreau dans l’eau pendant 20 à 40 minutes: ça lui fait le plus grand bien.

  5. laissez un pot d’eau du robinet sur le comptoir…(30 minutes) pour que les trihalométhanes»s’évaporent…et les plantes vont vous sourire!!!!!

  6. J’ai rentré mon papyrus ‘Prince Tut’ à l’automne. Je l’avais acheté au printemps. Il était déjà dans un pot haut et carré (environ 16 pouces de côté, à l’oeil) à fond drainé (je ne connais pas le nom exact pour ce genre de pot) qui fait qu’il y a un vide sous le plant proprement dit.

    Je l’ai désempoté en octobre, j’ai taillé ses racines et je l’ai réempoté dans du terreau neuf (genre promix), après avoir mis du gros charbon de bois dans la partie basse du (le vide sous le) pot. J’ai aussi ajouté du vermicompost maison dans le fond du trou ainsi qu’en surface, puis mon chum a rentré le pot (lourd !) dans la verrière.

    Le papyrus a assez rapidement perdu une tige qui est devenue presque totalement brune en son sommet, desséchée à l’évidence et dont j’ai attribué la cause au chauffage électrique. Je l’ai vaporisée abondamment, mais ce fut peine perdue.

    Quelques épis ont aussi bruni, surtout un ou deux dont j’ai taillé les bouts, mais ça ne le dépare pas. J’ai enlevé la tige disgracieuse et je l’ai laissé aller. Les touffes taillées ont d’ailleurs fait des petits embranchements comiques. Très joli au bilan.

    Deux mois plus tard, sans soleil direct (de fin octobre à fin janvier le soleil ne se rend plus dans cette pièce), il va bien. Je l’arrose beaucoup, c’est un papyrus ! ( c’est pour cela que j’ai mis du charbon de bois au fond du pot pour éviter la stagnation dans ce vide) et il est arrosé, comme toutes mes plantes de maison, avec de l’eau du robinet qui a reposé au moins 24 heures et à laquelle j’ajoute du 202020 au quart de dose.

    Je ne sais pas s’il passera bien l’hiver et fera sa vedette dehors l’été prochain, mais pour l’instant il va bien. Je le trouve très beau, il ajoute une note de fantaisie tropicale dans la maison. Bien contente de mon expérience.

  7. Bonjour
    La période de croissance des plantes est bien le printemps ou bien y a t’il une autre saison ou l’on peut fertiliser nos plantes ?
    Merci

  8. Mettez un plat en dessous de vos plantes . Arroser les par ce plateau à condition d’avoir un pot avec des trous au fond. Lorsque vous partez en vacances placer les dans le bain rempli d’eau.ou un contenant assez grand à condition que l’eau n’atteigne pas le rebors du pot c’est à dire pas par dessus la terre. Les plantes se nourriront selon leurs besoin. J’ai jamais eu de problèmes. Bonne journée à vous.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :