Orchidées Truc du jour

Comment tuer une orchidée

20161202A.jpg
Orchidée mal en point.

La floraison des orchidées dure souvent des mois. Pire encore, elles ont tendance à fleurir de nouveau quand on les traite trop bien. C’est donc bien ennuyeux!

Heureusement qu’il est possible de tuer une orchidée si on y met juste un peu d’efforts. Voici comment faire!

1. L’arroser avec un glaçon

C’est la méthode préconisée par les producteurs malhonnêtes et ça fonctionne vraiment! Non seulement les orchidées sont-elles des plantes tropicales qui détestent le froid, mais un glaçon ne fournit pas assez d’eau, donc la plante est toujours stressée par un manque d’humidité. C’est une excellente méthode pour les gens sadiques, car la plante meurt très lentement.

2. Laissez l’orchidée tremper constamment dans l’eau

20161202B.jpg
Pourriture des racines provoquées pour un arrosage trop assidu.

C’est si facile à faire! De nos jours, les orchidées sont souvent vendues dans des pots transparents placés dans un cache-pot sans trou de drainage. Il s’agit alors de toujours verser abondamment d’eau sur les racines sans jamais vérifier si les racines trempent dans l’humidité par la suite. Surtout, il ne faut jamais vider le cache-pot 15 à 20 minutes après un bon arrosage, sinon votre orchidée risque de durer des années!

3. Arrosez à tous les jours

N’attendez surtout pas que le terreau soit sec au toucher avant d’arroser: les orchidées aiment bien trop ça!

4. Placez-la près d’un radiateur en hiver et surtout, ne faites rien pour augmenter l’humidité ambiante!

20161202C.jpg
Évitez les plateaux humidifiants!

Il est bien connu que les orchidées aiment l’air humide et que nos maisons sont super sèches en hiver. Il ne faut donc pas se plier aux caprices de votre orchidée en augmentant l’humidité ambiante. Évitez alors les humidificateurs et les plateaux humidifiants, mais une place directement devant un radiateur chaud la tuera en peu de temps.

5. Placez-la dans un coin noir

Les orchidées vivent du soleil comme nous vivons de la nourriture et il n’y a rien de plus sûr pour les tuer que de les affamer! Placez la vôtre au fond de la pièce, dans une salle de bain sans fenêtre, derrière un rideau ou à côté de la fenêtre plutôt que directement devant. Mieux encore, placez-la dans un coin sombre pendant des mois, puis déplacez-la subitement, en plein été, directement devant la fenêtre la plus ensoleillé de la maison. Elle va littéralement brûler! (Hi hi hi!) Évitez surtout les emplacements bien éclairés profitant d’un peu de soleil direct le matin: elle risque de vivre des années!

6. Fertilisez-la massivement

20161202D.jpg
Appliquez-en de l’engrais!

C’est bien connu que les orchidées ont moins besoin de minéraux pour leur survie que la plupart des autres végétaux et qu’un régime réduit à un quart ou à un huitième de la dose recommandée peut les garder en vie éternellement. Alors, allez-y! Doublez, triplez ou quadruplez la dose d’engrais recommandée. Après tout, si un peu est bien, beaucoup doit être mieux, non? Et appliquez-en souvent! Rien de mieux pour faire crever une petite orchidée incapable de se défendre!

7. Ne rempotez pas ou rempotez au mauvais moment

20161202F.jpg
Le terreau pour les orchidées, c’est pour les mauviettes! Donnez-leur de la vraie terre de jardin!

Pourquoi rempoter quand, après 2 ou 3 ans, le terreau de votre orchidée commence à ramollir et à retenir trop d’eau? Après tout, vous êtes si près de l’achever! Si vous décidez de la rempoter malgré mon avis, faites-le pendant que la plante est en pleine floraison ou encore, en décembre ou janvier quand elle est à trois quarts endormie. Ainsi le choc risque de la tuer. La pire chose à faire si vous voulez que votre orchidée meure est de la rempoter dans un terreau pour orchidées très aéré. Prenez plutôt de la terre prélevée directement dans votre platebande: dense, compacte et pleine de microbes douteux. Elle lui sera rapidement mortelle.

8. Ne demandez jamais des renseignements auprès d’un expert ni ne consultez un site Web ou un livre dédié aux orchidées quand vous avez des questions ou des doutes

Ces sources semblent dédiées à prolonger la vie des orchidées. Quelle idée! Il ne faut jamais survivre leurs conseils.


Et voilà! Avec un peu de négligence délibérée, n’importe qui est capable de tuer une orchidée. Essayez et vous verrez!

36 comments on “Comment tuer une orchidée

  1. Claudine Dufour

    Super drôle mais j’avoue que parfois je ne savais plus ce qu’il faut ou ne faut pas faire. Je vais aller prendre un 2e café! 😉 J’ai effectivement tué un de mes belles orchidées en l’oubliant à tremper trop longtemps… ;-(

  2. Oui! Je l’avoue, je suis coupable, j’ai assassiné mes orchidée… Depuis je n’en ai plus acheté de peur de résisté à la tentation de commettre d’autre meurtre.

  3. Moi je les achetais à rabais floraison finie et je parvenais à les faire refleurir et ce pendant de nombreuses années, hélas on a changer de maison et maintenant j,ai une demeure plus chaude moins humide et les orchidées sont maintenant choes du passé!

  4. La paresse m’a bien servie sur ce coup! Bien qu’il était mentionné sur l’étiquette de ma nouvelle acquisition de lui donner un glaçon par semaine, je me suis toujours refusée à la faire. C’est tellement plus simple de lui offrir de l’eau liquide! D’ailleurs, elle refleurit.

  5. Quel article bizzarre et mélangeant

  6. Merci pour tous ces conseils, j’ai eu une Orchidée , hélas que je n’ai pas gardez longtemps 😶

  7. Jean-Guy Breton

    Nous conservons une orchidée phaleanopsis depuis plus de 35 ans et elle se prépare à fleurir encore pour les Fêtes… Si on en prend soin de façon normale pour ce type de plantes, elle nous le rend bien pendant longtemps.

  8. Mettez la où votre chat aime passé elle adore tomber de leur hauteur

  9. christineh

    Très amusant votre article ! J’adore votre sens de l’humour !
    Bon week end

  10. skowron alice

    et la vilaine cochenille que je combat?

  11. Marie-Paule

    Une plante que j’adore ! Si facile et fidèle en floraison. J’en ai qui ont plus de 8 ans et fleurissent régulièrement. J’ai bien aimé votre chronique, belle façon de dire qu’elles sont peu exigeantes. Bon dimanche à vous Cher jardinier.

  12. Je vous adore cher Jardinier Paresseux!!! 😉

  13. Trop drôle votre article !

  14. Christine ROBERT

    Crotte alors …!! Je fais tout le contraire. Pas étonnant qu’elles fleurissent tout le temps ! Merci Jardinier Paresseux !!

  15. ANNIE ESNEAULT

    merci, j’ai tout bien compris ; elle n’a plus aucune chance de survie !!!

  16. Nicole Proulx

    Merci pour votre enseignement si humoristique ! Je fais tout ce que vous conseiller, cependant, j’ai rarement la chance de voir fleurir mes 3 Orchidées … Néanmoins, je ne me décourage pas et j’apprécie vos précieux conseils !! Un GROS MERCI ♥

  17. Scharf Wilma

    j’ai trois fenètres pleines d’orchidées de toutes les couleurs biensur un peu de travail mais quelle plaisir de les voir fleurir.

  18. C’est tellement compliqué à comprendre votre article que je vais surement encore tuer mon orchidée si je décide d’en acheter une ( j’ai cessé d’en acheter, il y a plusieurs années de peur de les tuer)…

    Je suis connue de mon entourage pour être capable de sauver d’une mort certaine presque n’importe quelle plante, mais j’avoue que pour moi la belle orchidée, la fougère et le lierre restent des mystères impénétrables!!!

    merci pour vos articles toujours très intéressants!

  19. Malheureusement je n’ai pas le profil d’un orchidopathe!

  20. je crois que moi aussi j’ai flingué une orchidée ( la plus belle ) j’habite dans le sud et chaque été elles sortent sur le balcon a l’ombre , cette année vu la chaleur j’ai brumisé tous les jours et baigné 1/ semaine , et j’en ai une avec les feuilles fletries , que faire , avoir de l’espoir qu’elle se ravigotte ??????

    • Tout ce que vous pouvez faire est de continuer un entretien de routine, d’enlever toute feuille clairement morte et attendre. Par une plante passablement affaiblie récupère, mais parfois pas. Ainsi va la vie!

  21. Michèle Machenin-Murzilli

    Bonjour, j’ai 17 Phalae dans ma véranda. Elle est chauffée, mais cet hiver la température vabaisser car j’ai 4 volets roulants en panne. Je vais les chouchouter encore plus. J’en ai 5 qui sont en fleur depuis six mois ! Il est vrai que je discute tous les jours avec elles. Je ne suis pas folle, mais mon mari est un grand infirme et les dialogues sont parfois un peu lassants. Alors « je me venge » sur mes orchidées « avec amour ». Et de plus, ce sont les siennes, car il s’est mis à aimer les fleurs à l’âge de 70 ans. Avant c’était un « guerrier »… Merci les orchidées de l’avoir apaisé ! Merci à vous Jardinier Paresseux.

  22. Les miennes trempent dans leau et refleurissent !! avant elles etaient seches et ne fleurissaient pas

  23. Honnêtement, vous avez beaucoup de veine. C’est possible, mais rare. Idéalement, vous trouverez une façon de donner à votre orchidée ce qu’elle veut plutôt que de vivre aux limites de sa tolérance, soit une situation où elle n’est ni asséchée ni constamment détrempée.

  24. Michèle MacHenin

    Cher Larry,
    Je viens de relire votre dissertation d’humour pour vos orchidées. J’ai beaucoup ri, parce qu’effectivement, il y a beaucoup de personnes qui se plaignent que leurs orchidées dépérissent ou ne refleurissent jamais. Attention ! lorsqu’on dit à l’orchidée « j’en ai marre de toi, je vais te mettre à la poubelle », c’est peut-être là qu’elle va faire le dernier effort pour sortir une pousse qui va « pousser très, très lentement ».
    J’habite en France, et en Haute-Tarentaise. C’est « la merde » actuellement, car les remontées mécaniques, les restaurants, sont fermées sur décision arbitraire et insensée de notre mauvais gouvernement !
    J’espère que ça va pas trop mal au Québec. Nous avons un ami à Anjou et pas beaucoup de nouvelles !
    Bien cordialement à vous vieux paresseux !
    (attention je peux me permettre, j’ai septante huit ans !!)
    Michèle

    • Oui, nous sommes confinés aussi, mais en général, les sports d’hiver continuent, respectant une distanciation, bien sûr.

      • Michèle MacHenin

        Chez nous, donc en France (oh ! my poor France), nous ne sommes pas confinés, mais nous avons un « couvre-feu inutile et ridicule » à partir de 18 heures. Ce qui ne soustrait rien du tout aux contaminations éventuelles, mais une recrudescence de précipitations dans les magasins (dépanneurs ou grandes surfaces, d’ailleurs), après le travail de la plupart des français !!! français ???
        Merci, Larry, d’avoir pris la peine de votre aimable réponse. J’adhère. Je prépare, dans ma tête, la levée de mes petites graines, pour le prochain printemps : mais ce n’est pas demain la veille, j’ai encore 30 cm de neige dans ma prairie et mon jardin !
        Cordialement,
        Michèle

  25. Bonjour
    Je trouve complètement idiot ce conseil, c’est comme si on mettait comment tuer vôtre voisin
    Plutôt conseiller les choses à faire pour qu’elles vivent, ce n’est déjà pas simple !
    Changez votre titre svp
    Merci 🙏

    • Michèle MacHenin

      Hello ! Helleu !
      L’article de Harry était, bien sûr, du pur humour ! Alors du coup, cela m’a donné une idée, car je suis une petite collectionneuse d’orchidées, toutes simples (des Phylaeopsis je sais plus si ça s’écrit comme ça, de toutes les couleurs). Et comme je sais que la plupart des gens, qui ne sont pas spécialement tournés vers la compréhension du comportement du monde végétal, j’ai ouvert « un hôpital pour orchidées en péril ». J’ai récupéré celles de ma petite-fille, de mes voisines et il y en aura bientôt trois autres que j’attends.
      Et ça marche, tout d’abord je leur dis « bonjour mademoiselle », je les soigne, les rempote (si elles ont un cache-pot opaque je leur achète un acquarium rond car je ne trouve pas autre chose ici chez nous)+
      et leur adresse toute ma patience possible, en attendant qu’elles veuillent bien s’adapter à « mes énergies ». Car, c’est bien de cela dont il s’agit, n’est-ce pas Harry ? Evidemment, j’ai une grande véranda sur le devant de la maison, chauffée l’hiver, douce l’été avec volets fermés au moment le plus chaud de la journée. Elles ont bénéficié tout l’hiver de beaucoup, beaucoup de lumière et d’amour. Du coup elles sont toutes en fleurs, les miennes (15), sauf les pensionnaires encore un peu capricieuses !
      On dit bien, qu’envers les orchidées il faut autant de délicatesse qu’avec une femme (quand on est un homme, n’est-ce pas !!). Quant à l’article humoriste, un peu cynique sur les bords, c’était un peu pour se moquer de ceux qui ne savent pas que les orchidées ça s’arrose avec de l’eau température ambiante, et non pas avec de l’eau chaude pour faire un thé, ou des glaçons, rien de pire,, pour les belles. Rigolo, quand même que vous n’ayiez pas bien compris. Ou alors, c’est de l’humour canadien !
      Salut et prenez bien soin de vous, autant que de vos orchidées.
      Michèle

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :