Catégories

Recherche

Comment installer un mélange de semences?

L’utilisation de mélanges de semences offre une alternative économique et écologique aux pelouses traditionnelles, en réduisant la consommation d’eau, l’usage de produits chimiques et en améliorant la biodiversité. Ces mélanges, souvent composés de graminées et de fleurs sauvages, sont moins coûteux et plus simples à installer que les plantations de vivaces ou d’arbustes, surtout sur de grands espaces. Ils favorisent une floraison continue, adaptée aux conditions spécifiques du site, comme des sols secs ou humides. Bien que leur établissement prenne du temps et nécessite un entretien initial pour contrôler les mauvaises herbes, leur variabilité génétique offre une grande résilience et adaptabilité, contribuant à la santé globale de l’écosystème. Alors, comment faire pour les mettre en place et les entretenir au fil des années? Choisir un emplacement Dans la majorité des cas, un mélange de semences est utilisé pour établir un pré fleuri ou de plantes indigènes. Ce type d’environnement est caractérisé par son abondance en soleil. Il existe bien des... Lire la suite >

Un plan c’est important!

Je sais que prêche pour ma paroisse en vous disant que d’avoir un plan de jardin est essentiel pour réaliser des travaux d’aménagement ou de plantation. Depuis une dizaine d’années, je travaille comme concepteur d’aménagement et chargé de projet. L’importance d’un plan sur le terrain Auparavant, j’ai été paysagiste, commençant comme simple manœuvre et progressant jusqu’à devenir chef d’équipe, œuvrant à l’installation et dirigeant sur le terrain des projets d’aménagements paysagers. Je ne peux pas compter le nombre d’erreurs de toutes sortes, parfois très coûteuses, qui résultent de l’absence d’un plan: une marche de trop ou en moins, absence de drainage, arbres plantés trop près d’une maison, plantes mal adaptées aux conditions, etc. J’ai aussi rencontré de nombreuses personnes qui improvisent leur jardin (vous êtes peut-être parmi ceux-ci!) et qui achètent nombre de belles plantes qui paraissent bien à la jardinerie, mais qui quelques mois ou quelques années plus tard ont perdu de leur gloire. Avez-vous pensé aux conditions de... Lire la suite >

Pourquoi utiliser un mélange de semences?

La dominance traditionnelle des pelouses dans nos terrains et espaces verts est en déclin, confrontée aux inconvénients tels que la forte consommation d’eau, l’usage intensif de produits chimiques et une faible biodiversité. Bien que certaines zones comme les terrains sportifs ou les aires de jeux bénéficient toujours de l’usage de gazon, de plus en plus de personnes adoptent des alternatives telles que la pelouse diversifiée, qui intègre un mélange de graminées et d’autres plantes, comme des fleurs sauvages ou des trèfles. Malgré tout, toute pelouse, aussi écologique soit-elle, nécessite une tonte occasionnelle et ne peut rivaliser avec d’autres types de plantations quant à leur contribution à la diversité des espèces. Nous pouvons bien entendu remplacer les pelouses par des plates-bandes de vivaces et d’arbustes plus traditionnels ou des jardins de plantes indigènes, mais cela demande temps et argent. Lorsqu’on doit aménager de grands espaces, le prix devient prohibitif. Alors, plusieurs se tournent vers les mélanges de semences pour établir de... Lire la suite >

Taupes au jardin: comment s’en débarrasser ou pas

Le début du printemps et parfois l’automne, après des pluies abondantes, marquent des périodes de haute activité pour les taupes. Ces animaux insectivores (non, ce ne sont pas les taupes qui mangent vos plantes), qui passent la majorité de leur vie sous terre, doivent remonter près de la surface lorsque leurs galeries profondes se remplissent d’eau. C’est à ce moment qu’elles commencent à creuser des tunnels juste sous la surface, causant des désagréments visibles pour les jardiniers, comme des monticules de terre et des galeries qui déforment le sol, endommagent les pelouses et les plates-bandes, et rendent la tonte difficile. Les solutions contre les taupes varient, mais beaucoup sont temporaires, car les taupes tendent à retourner dans leurs galeries plus profondes dès que le sol s’assèche, donnant l’illusion que certains traitements sont efficaces alors qu’en réalité, les taupes agissent simplement selon leurs instincts naturels. Si les taupes ne quittent pas d’elles-mêmes votre jardin, voici les trois stratégies principales pour gérer... Lire la suite >

Que faire en mai? Calendrier du jardinier paresseux

Ici au Québec, le mois de mai signale le début de la saison de jardinage extérieur: le mercure grimpe, le sol se réchauffe, les plantes se réveillent, les journées s’allongent et le congé de la fête des Patriotes, le lundi qui précède le 25 mai, en est le paroxysme pour plusieurs. Attention cependant, il y a encore des risques de gel dans les régions plus chaudes du Québec jusqu’au début mai et jusqu’à la fin juin dans les régions les plus froides. Ce n’est qu’une moyenne: pour s’assurer qu’il n’y a plus de gel, ajoutez 2 semaines à la moyenne de votre région. Que faire en mai? Semis intérieur pour le mois de mai Vous pensiez que la saison des semis était terminée? Détrompez-vous! Plusieurs végétaux n’aiment pas particulièrement passer beaucoup de temps à l’intérieur, mais profitent tout de même de la chaleur de notre maison pour germer et commencer leur vie. D’autres peuvent être semés directement à l’extérieur, mais... Lire la suite >

Livre horticole: «Pissenlit contre pelouse» de Claude Lavoie

Honnis une grande partie du 20e siècle puisqu’ils défiguraient les pelouses «parfaites», les pissenlits sont devenus des héros des temps modernes pour leur contribution à la survie des pollinisateurs. Beaucoup d’encre a coulé à leur sujet, ces dernières années, avec l’avènement des mouvements No Mow May et le Défi Pissenlits, qui suggèrent de retarder la tonte du gazon au printemps pour permettre aux insectes pollinisateurs de se nourrir de leur pollen et nectar. Les admirateurs des pissenlits, comme ceux de leur ennemi juré, la pelouse, vantent les mérites de l’un et l’autre. Pissenlit contre pelouse Entre en jeu Claude Lavoie qui remet les pendules à l’heure avec son essai Pissenlits contre pelouse: une histoire d’amour, de haine et de tondeuse. Le livre, publié aux Éditions MultiMondes, se lit effectivement comme une histoire qu’on ne peut pas arrêter de lire tant elle est captivante. Elle part du tout début, avec la genèse des pissenlits, pour nous mener à la création de... Lire la suite >

Partage ta pelouse, partage la vie!

La biodiversité mondiale est en déclin rapide, principalement à cause de notre mode de vie urbain qui remplace les écosystèmes naturels riches par des zones urbaines biologiquement appauvries. Nos pelouses standard, symboles de ces milieux urbanisés, contribuent peu à la biodiversité locale. Dans le contexte des crises climatiques et de la biodiversité, la Fondation David Suzuki, Dark Matter Labs et Nouveaux Voisins ont formé un partenariat pour concevoir une campagne visant à repenser le rôle des pelouses dans les quartiers et à promouvoir leur intégration naturelle, une pelouse à la fois. En avril 2024, ils ont officiellement lancé la campagne Partage ta pelouse et son équivalent anglophone LawnShare. Ces initiatives font partie d’un effort national visant à réimaginer les pelouses traditionnelles comme des habitats sains pour les abeilles, les papillons et d’autres formes de faune et de flore. Pourquoi transformer les pelouses traditionnelles? La campagne «Partage ta pelouse» propose de repenser ces espaces verts comme des zones potentielles pour la... Lire la suite >

Livre horticole: «Le jardin comestible écoresponsable» de Bertrand Dumont

Bertrand Dumont est en feu cette année! Après avoir publié, en janvier l’excellent Arbres et arbustes indigènes pour les jardins du Québec, l’horticulteur réputé et auteur prolifique, récidive avec non pas un, mais deux livres: Comprendre la Nature et tirer parti de ses bienfaits et Aménager et cultiver en respectant la Terre, 2 volets de son projet Le jardin comestible écoresponsable. Combinés, ces ouvrages nous offrent tellement d’informations sur le jardinage comestible qu’il est difficile de savoir ou commencer! Ce qui m’apparaît clair, c’est que Dumont a pris le pari d’expliquer la théorie derrière la production de fruits et de légumes, le sol, le climat et le fonctionnement des plantes, plutôt que de nous donner des recettes simples. En comprenant la nature, vous trouverez vous-même les réponses aux inévitables questions qui surviennent lorsqu’on jardine. Quoique théoriques par moment, ces livres offrent en même des explications concrètes sur la préparation, la réalisation et l’entretien d’un jardin potager ou fruitier. Tout ça... Lire la suite >

Hey les bibittes! Je peux faire le ménage de mon jardin maintenant?

Attendre que les températures printanières restent au-dessus de 10 °C avant de faire un ménage dans vos parterres est une pratique courante pour préserver les insectes bénéfiques. Cette stratégie a pour but de protéger les pollinisateurs, les prédateurs d’insectes nuisibles et les insectes décomposeurs qui peuvent encore être en diapause ou au ralenti. Les feuilles mortes et les tiges séchées intactes représentent un refuge pour les insectes qui contribuent à l’équilibre écologique du jardin. Cependant, il est important de reconnaître que cette approche simple peut parfois nécessiter des nuances, car la réaction des insectes au réchauffement printanier peut varier en fonction de leur espèce et des conditions locales. Voici quelques exemples d’insectes bénéfiques que l’on trouve dans les jardins nord-américains, ainsi que leur rôle et leur réaction face à l’adoucissement de la température. Abeilles pollinisatrices Les abeilles pollinisatrices, indigènes ou domestiques, se réveillent au printemps habituellement lorsque la température se situe entre 10 et 15 °C, et elles apprécient particulièrement... Lire la suite >

Nous avons besoin de votre aide pour un projet spécial

Chère communauté du Jardinier paresseux, J’espère que ce message vous trouve en pleine santé, les mains dans la terre, en train de cultiver la beauté et la sérénité dans vos espaces verts. Comme vous le savez, le Jardinier paresseux est animé par une passion pour un jardinage simple et accessible à tous. Fort de plus de 15 ans d’expérience en tant que paysagiste et concepteur d’aménagements, je souhaite aujourd’hui partager davantage mon expérience pour vous aider à créer des environnements accueillants, vivants, écologiques et adaptés à chacun. Votre avis est essentiel dans la réalisation de cette vision. En partenariat avec Tisane et Jardin, nous lançons un projet passionnant destiné à fournir des outils, des conseils et des ressources encore mieux adaptés à vos besoins spécifiques en aménagement paysager et jardinage. Que vous soyez jardinier débutant ou expérimenté, nous voulons vous aider à mener vos projets avec plus de confiance, de joie et de succès. Sondage Pour ce faire, nous avons... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!