Un palmier « annuel » pour le jardin estival?

Par défaut
20160528A

Palmier majesté sur une terrasse.

Vous en verrez partout cet été: dans les arrière-cours, les cafés-terrasses, et, en particulier, les magasins à grande surface. Il s’agit d’un palmier avec une base assez épaisse et des frondes pennées dressées légèrement arquées, chacune composée de nombreuses folioles étroites; probablement, une plante haute d’environ 1 à 1,8 m au moment où vous l’achetez: le palmier majesté (Ravenea rivularis). Et les marchands vendent ce qui est manifestement un arbre comme plante annuelle! Que se passe-t-il?

S’il est si populaire dans les jardins estivaux, ce n’est pas parce que les gens le trouvent plus beaux que d’autres palmiers, mais parce qu’il est offert à très bon prix. C’est, en fait, la Lada des palmiers. Les pépiniéristes du Sud peuvent le produire rapidement, car il croît plus rapidement à partir de semences que les autres. Ainsi ils peuvent le vendre bon marché, ce qui stimule l’achat. En ajouter un à votre jardin, balcon ou terrasse donne automatiquement un effet d’exubérance tropicale. Avec son prix imbattable, c’est vraiment le palmier parfait pour la décoration estivale.

Entretien estival

Vous ne trouverez pas votre palmier majesté difficile à maintenir pendant l’été.

20160528C.jpg

On sème souvent plusieurs palmiers majesté dans le même pot, ce qui ne serait pas nécessairement une bonne chose, car cette promiscuité sévère nuit à leur croissance. Mieux vaut le replanter sans tarder dans un pot beaucoup plus gros.

Il peut être utile de l’empoter une fois à la maison dans un pot plus gros, car habituellement il est très serré dans son pot d’origine et alors risque de s’assécher rapidement si vous oubliez un seul arrosage. Je suggère d’utiliser tout simplement un pot de culture vert ou noir de peut-être 10 cm plus gros que le pot d’origine. Si vous préférez un pot plus attrayant et coloré, placez tout simplement le pot de culture dans un cache-pot plus ornemental. Si vous préférez le planter dans le jardin, pourquoi ne pas le planter avec son pot. Ainsi il sera plus facile à récupérer si vous décidez de le rentrer pour l’hiver.

Bien que le palmier majesté préfère le plein soleil, il tolérera sans difficulté un été à l’ombre s’il le faut.

Arrosez-le régulièrement, dès que le terreau commence à s’assécher. Si vous oubliez de l’arroser même une fois, des frondes jauniront ou la pointe de folioles assèchera et il n’y aura aucun moyen de les faire reverdir par la suite: vous n’aurez pas d’autre choix que de les couper. Par contre, vous pouvez laisser son pot tremper dans une soucoupe d’eau en tout temps si vous voulez (à l’état sauvage, ce palmier pousse le long des rivières où ses racines sont partiellement inondées).

Enfin, pour le garder en bon état, fertilisez-le occasionnellement avec l’engrais de votre choix. Un manque d’engrais est une autre cause des frondes qui jaunissent. Là, par contre, une application d’engrais au bon moment peut les faire reverdir.

Au-delà de l’été

Curieusement, les pépiniéristes vendent ce grand palmier comme annuelle. Oui, comme c’était un vulgaire oeillet d’Inde ou capucine! D’après ces marchands, il suffit de l’utiliser comme décoration estival et de le laisser mourir de froid à l’automne. Problème réglé! Mais la plupart des « vrais jardiniers » sursauteront à cette idée et voudront certainement sauver leur plante du froid. Et pourquoi ne pas essayer?

Il faut dire que le palmier majesté n’est pas aussi facile que la plupart des autres palmiers vendus comme plantes d’intérieur. Il préfère un éclairage plus intense et une fore humidité ambiante, deux conditions difficiles à offrir l’hiver. Sinon, les tétranyques (araignées rouges) le trouvent et font jaunir et sécher ses frondes. Une douche mensuelle aidera énormément à réduire la population de tétranyques. Arrosez au besoin (quand le terreau est sec au toucher) et évitez les engrais pendant les mois d’hiver. Même si la plante paraît un peu jauni au printemps, il peut récupérer à l’extérieur sous l’éclairage plus intense qu’on y trouve.

Après 2 ou 3 hivers dans la maison et quelques rempotages dans des pots de plus en plus gros, toutefois, vous rencontrerez un problème sérieux. Il deviendra trop haut pour votre demeure! Contrairement à la plupart des autres végétaux, vous ne pouvez pas couper la tête d’un palmier en pensant qu’il produira des branches. Le palmier majesté est espèce solitaire et ne produit ni rejet ni ramification. Quand il devient trop grand pour votre demeure, il faut lui trouver un autre logis… et peu de gens veulent d’un palmier mesurant déjà 3 m, surtout qu’il ne fait que commencer sa poussée de croissance adolescente!

Si vous vivez sous les tropiques

20160528B

Dans les pays chauds, le palmier majesté produit un tronc en forme de bouteille.

Bien sûr, pour les lecteurs qui vivent sous un climat doux (zones 9b à 12), c’est une toute autre histoire. Planté en pleine terre dans un climat tropical ou subtropical, le palmier majesté peut vivre pendant des décennies. Il aura besoin toutefois besoin d’un système de brumisation dans des climats plus arides.

Le palmier majesté tolère bien les hivers frais et supporte même une touche de gel occasionnelle… tant que le froid est passager. Il forme assez rapidement un tronc épais en forme de bouteille et gagne de la hauteur. Dans son pays natal, le Madagascar, où d’ailleurs il est menacé d’extinction, il peut atteindre 30 m de hauteur, mais il dépasse rarement plus de 12 m en culture.


Et voilà, un joli palmier bon marché à essayer… et pas uniquement comme annuelle!

20160528C

 

25 réflexions sur “Un palmier « annuel » pour le jardin estival?

  1. Hycham Harouchi

    Salut,
    J’ai rentré mes 2 pots de palmier majectié achetés dans une quinquaillerie grande surface au printemps. Ils vont très bien devant la porte patio orientée sud ouest. Il semble y avoir plusieurs plants dans les pots et je me demandais si je devrais le diviser au printemps. J’aimerais avoir des palmiers avec un beau tronc mais j’ai peur de faire plus de dommage que de bien. Quel est votre avis?

    Merci

    • Vous avez raison: le risque de dommages sera très grand. Par contre, vous pouvez toujours couper couper les supplémentaires à la base pour les enlever et ne laisser qu’un palmier par pot. Sa santé sera nettement mieux s’il est seul. Les racines des autres finiront par se décomposer lentement.

  2. Karima Dahman

    Mon palmier majesté en est à son 2e hiver à l’intérieur. Il a tendance à sécher presque complètement, au point où je me demande s’il survivra! Que faire pour l’aider un peu? Je n’ai pas vu d’insectes.

    • Augmentez l’humidité ambiante… et arrosez avant que le terreau ne s’assèche. Aussi, les araignées rouges (tétranyques) sont si minuscules qu’elles sont presque invisibles. Votre palmier peut très bien en avoir sans que vous les voyiez.

  3. Joanne Gauthier

    Nous avons transplanté notre nouveau palmier en arrivant à la maison dans un pot beaucoup plus grand que 10 cm. Il est en plein soleil sur le bord de la piscine et ses feuilles ont commencé à devenir grisâtre la journée suivante. Nous l’arrosons tous les jours et la terre est toujours humide. Cela pourrait dépendre de quoi car cela s’intensifie chaque jour.

    • C’est un coup de soleil. La plante n’était pas acclimatée. C’est comme un humain: il faut habituer graduellement les plantes cultivées en serre aux conditions d’extérieur: quelques jours à l’ombre, quelques jours à la mi-ombre avant de tenter le soleil. Et attention! Il y a des nuits froides à venir dans plusieurs régions et la plante tolèrent difficilement les nuis de moins de 15 C.

  4. Isabelle

    Les araignées tétranyques peuvent elles être nuisibles pour d’autres plantes de mon intérieur? Se propageront elles ailleurs que sur le palmiers?

  5. champagne

    Notre palmier « transpire » de sèves donc les feuilles sont collantes… il est placé sur notre balcon au soleil et nous veillons à son arrosage.
    Quelle en est la cause?
    Merci d’avance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.