Un palmier annuel pour le jardin estival

Par défaut
20160528A

Palmier majesté sur une terrasse.

Vous en verrez partout cet été: dans les arrière-cours, les cafés-terrasse, et, en particulier, les magasins à grande surface. Il s’agit d’un palmier avec une base assez épaisse et des frondes pennées dressées légèrement arquées, chacune composée de nombreuses folioles étroites; probablement une plante haute d’environ 1 à 1,8 m au moment où vous l’achetez: le palmier majesté (Ravenea rivularis).

S’il est si populaire dans les jardins estivaux, ce n’est pas parce que les gens le trouvent plus beaux que d’autres palmiers, mais parce qu’il est offert à très bon prix. C’est, en fait, la Lada des palmiers. Les pépiniéristes du Sud peuvent le produire rapidement, car il croît plus rapidement à partir de semences que les autres. Ainsi ils peuvent le vendre bon marché, ce qui stimule l’achat. En ajouter un à votre jardin, balcon ou terrasse donne automatiquement un effet d’exubérance tropicale. Avec son prix imbattable, c’est vraiment le palmier parfait pour la décoration estivale.

Entretien estival

Vous ne trouverez pas votre palmier majesté difficile à maintenir pendant l’été.

20160528C.jpg

On sème souvent plusieurs palmiers majesté dans le même pot, ce qui ne serait pas une bonne chose si vous vouliez les voir devenir de grands palmiers (trop de compétition), mais n’est pas un problème si vous les traitez comme annuelles.

Laissez-le dans son pot d’origine (comme il n’apprécie pas trop la transplantation, pourquoi lui faire subir un tel assaut pendant le peu de temps qui lui reste à vivre?). Si vous préférez un pot plus attrayant et coloré, utilisez tout simplement un cache-pot. Si vous préférez le planter dans le jardin, plantez-le dans son pot, cela lui sera moins stressant.

 

Bien que le palmier majesté préfère le plein soleil, il tolérera sans difficulté un été à l’ombre s’il le faut.

Arrosez le régulièrement, dès que le terreau commence à s’assécher. Si vous oubliez de l’arroser même une fois, des frondes jauniront ou la pointe de folioles assèchera et il n’y aura aucun moyen de les faire reverdir par la suite: vous n’aurez pas d’autre choix que de les couper. Par contre, vous pouvez laisser son pot tremper dans une soucoupe d’eau en tout temps si vous voulez (à l’état sauvage, ce palmier pousse le long des rivières où ses racines sont partiellement inondées).

Enfin, pour le garder en bon état, fertilisez-le occasionnellement avec l’engrais de votre choix. Un manque d’engrais est une autre cause des frondes qui jaunissent. Là, par contre, une application d’engrais au bon moment peut les faire reverdir.

Au-delà de l’été

Bien sûr, l’été finit toujours par finir et alors vous pourriez rentrer presque tout autre palmier dans la maison dans l’attente qu’il fasse une bonne plante d’intérieur. Il suffirait de lui donner un éclairage décent, des arrosages ponctuels, une douche mensuelle pour contrôler les araignées rouges et voilà: vous auriez un beau palmier d’intérieur vivant et en santé.

La meilleure façon pour la plupart des gens de cultiver une palme majesté, cependant, est de le traiter comme une plante annuelle.

Il fait une très mauvaise plante d’intérieur, ayant tendance à mourir lentement pendant l’hiver en raison de conditions intérieures qui ne lui conviennent pas (air sec, températures trop chaudes et éclairage faible) plutôt que de continuer de progresser. Achetez-le comme élément décoratif d’été, puis mettez-le au compost à l’automne: c’est meilleure chose à faire!

Si vous tenez à essayer de le «sauver», vous pouvez toujours faire une tentative. Voici alors quelques indices: essayez un éclairage artificiel intense, des températures modérées et un humidificateur qui fonctionne à plein régime. Malgré ces efforts, cependant, la plupart des palmiers majesté ne survivent pas longtemps à l’intérieur. Ils sont déjà morts avant que le printemps arrive.

Si vous vivez sous les tropiques

20160528B

Dans les pays chauds, le palmier majesté produit un tronc en forme de bouteille.

Bien sûr, pour les lecteurs qui vivent sous un climat doux (zones 9b à 12), c’est une toute autre histoire. Planté en pleine terre dans un climat tropical ou subtropical, le palmier majesté peut vivre pendant des décennies. Il aura besoin toutefois besoin d’un système de brumisation dans des climats plus arides.

Le palmier majesté tolère bien les hivers frais et supporte même une touche de gel occasionnelle… tant que le froid est passager. Il forme assez rapidement un tronc épais en forme de bouteille et gagne de la hauteur. Dans son pays natal, le Madagascar, où d’ailleurs il est menacé d’extinction, il peut atteindre 30 m de hauteur, mais il dépasse rarement plus de 12 m en culture.

Et voilà, un joli palmier bon marché à essayer… mais seulement en plein air.

20160528C

 

Publicités

2 réflexions sur “Un palmier annuel pour le jardin estival

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s