Des amaryllis pour Noël

Par défaut

20151110AParmi vos courses de Noël, n’oubliez pas vous procurer un bulbe d’amaryllis (Hippeastrum). Ce gros bulbe à gigantesques fleurs en trompette est très facile à cultiver… et fleurit environ trois à huit semaines après son empotage. Donc, si vous voulez des fleurs pour Noël, c’est le bon moment pour le démarrer.

Les bulbes d’amaryllis commercialisés contiennent déjà les boutons des fleurs à venir, donc même les pouces noirs auront du succès. Et avis aux parents: c’est un beau petit projet pour initier les jeunes à la nature.

Comment faire

20151110DL’amaryllis se vend souvent en nécessaire comprenant un pot, du terreau et le bulbe. Mais attention! Les bulbes vendus en nécessaire sont habituellement de deuxième qualité. De plus, les pots inclus dans le nécessaire sont souvent trop petits, n’ont pas de trous de drainage ou ne sont pas assez lourds pour tenir le gros plant debout. On réserve les meilleurs bulbes pour la vente en vrac… et on les vend moins chers que les nécessaires. Donc, si votre jardinerie les offre «à nu», n’hésitez pas.

Vous pouvez acheter une plante déjà empotée et en train de fleurir, mais alors, vous payerez le gros prix pour une plante dont la floraison est peut-être déjà sur le déclin.

Si vous achetez un bulbe en boîte ou en vrac, choisissez la couleur et la forme de la fleur d’après la photo qui accompagne l’étalage: les fleurs peuvent être rouges, roses, saumon, blanches, jaunes ou vertes et peuvent être unies ou bicolores, grosses ou petites, simples ou doubles.

20151110H

Ce bulbe montre trois boutons floraux: un excellent achat!

Prenez toujours le plus gros bulbe possible: en général, plus il est gros, plus il fera de fleurs. Un très gros bulbe fera assurément deux tiges florales, parfois trois. D’ailleurs, regardez bien au moment de l’achat: si vous voyez pointer non pas une mais deux ou trois boutons au sommet du bulbe, c’est garant d’une bonne floraison!

La plantation

20151110J

Bulbe fraîchement empoté.

Pour cultiver votre amaryllis, choisissez un pot environ 5 à 7 cm plus gros que le bulbe (le pot doit avoir un ou des trous de drainage). Remplissez le pot à moitié avec un terreau pour plantes d’intérieur (si vous l’humidifiez avant de vous en servir, il sera plus facile à manier) et placez le bulbe sur le terreau, étalant un peu les racines épaisses. Remplissez maintenant le pot de terreau jusqu’à environ 2 cm du bord, le tassant bien pour solidifier le bulbe dans le pot. Le bulbe ne sera alors enterré qu’à moitié ou même un peu moins… ce qui est bien, car cela assure qu’il y ait assez d’espace dans le pot pour le développement des racines. Placez le pot sur une soucoupe et arrosez légèrement.

20151110I

Vase à amaryllis.

Il est aussi possible de cultiver le bulbe dans des billes ou des pierres ou même à nu. D’ailleurs, il existe à cette fin des vases spécifiquement conçues pour tenir un bulbe d’amaryllis au-dessus de l’eau. Par contre, si vous n’utilisez pas du terreau dans sa culture, le bulbe ne pourrait pas refaire ses forces après la floraison et ne fleurira plus: il ne sera bon que pour le compost.

Enfin, pour nos amis dans le Sud, vous pouvez cultiver l’amaryllis en pleine terre dans les zones 8 à 11. Elle réagira alors comme une vivace et peut même fleurir à plusieurs reprises pendant l’année.

La culture

Une température normale d’intérieur, entre 18 et 25˚C, conviendra pour la culture de votre amaryllis; elle peut même tolérer jusqu’à 5˚C au besoin. Arrosez parcimonieusement au début, puis plus abondamment à mesure que la tige florale se développe. Curieusement, les feuilles, longues et étroites, sortent souvent pendant la floraison ou même après.

Le terreau devrait être légèrement humide en tout temps. Un emplacement ensoleillé est idéal, car il stimulera une tige florale plus courte et plus robuste.

20151110G

Hippeastrum ‘Red Lion’

Le bulbe fleurira en aussi peu que trois semaines, mais généralement après cinq à huit semaines. Si la floraison arrive trop rapidement à votre goût, placer le bulbe dans un endroit frais peut la retarder. Si vous voulez l’accélérer, augmentez la température.

Pendant la floraison, ne vous gênez pas pour mettre la plante dans un endroit plus visible, même si l’emplacement est moins éclairé. Quelques semaines de faible éclairage ne lui dérangeront pas trop.

Après la floraison, remettez la plante au soleil. Vous pouvez couper la tige florale si elle vous dérange, mais pour la santé de la plante, mieux faut la laisser quelques semaines, tant qu’elle est encore verte, car elle fait de la photosynthèse et contribue alors à nourrir le bulbe.

Notez bien qu’il est bien possible que votre amaryllis produise des fleurs hors saison, plus tard au cours de l’hiver ou même ou printemps ou à l’été: un prime qui se prend bien!

Vers une nouvelle floraison

20151110K

Il faut un éclairage maximal pour faire refleurir une amaryllis.

Si la première floraison est presque garantie, on ne peut pas en dire autant des autres. En effet, l’amaryllis exige beaucoup de lumière et d’engrais pour refaire un gros bulbe dodu capable de fleurir l’année suivante… et si l’engrais est facile à donner (utilisez l’engrais de votre choix, l’amaryllis s’adapte à toutes les formulations), la lumière fait terriblement défaut pendant nos hivers. On peut l’aider en plaçant le bulbe à l’extérieur l’été, après l’avoir acclimaté au soleil direct, bien sûr.

Une croyance aussi populaire que bizarre veut que l’on coupe les feuilles après la floraison: n’y croyez pas. Où voulez-vous que le bulbe puise son énergie pour la floraison suivante s’il n’a pas de feuillage? Laissez les feuilles intactes, les coupant seulement quand elles jaunissent.

Contraire à une autre croyance populaire, il n’est pas toujours obligatoire de donner une période dormance à votre amaryllis à l’automne. Tout dépend du cultivar, car certaines sont à feuilles persistantes et d’autres à feuilles caduques. Regardez plutôt comme elle réagit.

Si son feuillage est encore bien vert en septembre/octobre, c’est qu’elle ne tient pas à dormir. Continuez de l’arroser, de la fertiliser et de lui accorder un éclairage maximal. Si son feuillage commence à avoir l’air fatigué et jaune à la fin de l’été, par contre, elle vous signale qu’elle veut dormir. Arrêtez les arrosages et coupez le feuillage lorsqu’il jaunit complètement. Vous pouvez aussi mettre le bulbe dans un emplacement plus frais à cette période, jusqu’à 5˚C, ou à l’ombre, mais ce n’est pas obligatoire.

Si vous avez mis votre bulbe en dormance, après deux ou trois mois, vous verrez de nouvelles pousses pointer au sommet du bulbe, signe qu’il est temps de lui offrir un nouveau cycle de croissance: soleil, arrosage, fertilisation, etc. en vue d’une nouvelle floraison. Si vous n’avez pas mis le bulbe en dormance, continuez vos bons soins: la floraison arrivera sans aucun traitement spécial.

Notez que les floraisons futures de votre amaryllis risquent d’arriver plus tardivement que la première. C’est que les bulbes vendus dans le commerce ont reçu un traitement spécial en vue d’une floraison à Noël. Par la suite, votre plante reprendra son cycle de croissance normal, habituellement une floraison entre janvier et mars.

Si votre bulbe ne refleurit pas, continuez un bon entretien, mais essayez d’augmenter l’éclairage. C’est presque toujours la source du problème. Si oui la floraison aurait lieu… l’année suivante.

Où trouver des bulbes d’amaryllis ?

20151110EGénéralement on les trouve sans difficulté dans beaucoup de commerces entre octobre et décembre, même dans les supermarchés, mais le plus gros choix est en jardinerie. Il est aussi possible de soutenir la Société Huntingdon du Québec en achetant des bulbes amaryllis de leur part.

Advertisements

5 réflexions sur “Des amaryllis pour Noël

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s