Truc du jour

L’hydrangée bleue : un défi en climat froid

Hydrangée à grandes feuilles à fleurs bleues

Par Larry Hodgson

Pour une plante si facile à cultiver sous d’autres climats, notamment presque partout en Europe, l’hydrangée à grandes feuilles (Hydrangea macrophylla), aussi appelée hortensia ou hydrangée bleue, donne vraiment du fil à retordre aux jardiniers de climat froid. Elle tolère un certain froid – jusqu’à -18°C (zone de rusticité 7), même -23°C pendant de courtes périodes, mais au Canada, -18˚C est une température relativement douce. Dans beaucoup de régions, le froid de l’hiver peut atteindre -30°C ou moins. Un hiver canadien sans protection peut la tuer ou au moins anéantir sa floraison. 

Heureusement, il y a un moyen relativement facile pour la protéger. 

Protection hivernale pour une plante fragile

C’est quand le gel a tué ses feuilles, mais avant que le sol gèle en profondeur, que vient le temps d’agir. Habituellement, en novembre ou au début de décembre.

D’abord, ne taillez pas votre hydrangée à grandes feuilles à l’automne : les boutons floraux de cette plante sont déjà sur la plante à l’automne et si vous la taillez, vous les supprimerez.

Cage de feuilles mortes
Une cage remplie de feuilles mortes assure une excellente protection contre le froid. Ill.: Josée Fortin, tirée du livre Jardinier sans se ruiner

À la place, entourez votre hydrangée d’une «cage» de grillage métallique, utilisant quelques tuteurs pour la faire tenir debout. Remplissez maintenant la cage de 75 cm à 100 cm de feuilles mortes. Non seulement les feuilles protègent-elles contre le froid en agissant comme isolant, mais elles libéreront aussi un peu de chaleur en se décomposant. 

Au printemps, il faut laisser la cage en place assez longtemps, car il faut retarder au maximum le réveil printanier de la plante. Car quand la plante commence à pousser, elle perd toute résistance au gel. Dans ce cas, même un léger gel printanier de -1°C tuera les boutons en voie de développement. 

Donc, la cage doit rester en place jusqu’à ce que le gazon ait besoin de tonte, même plus. C’est seulement quand il n’y a vraiment plus aucun risque de gel (pas avant juin dans certaines régions) qu’il faut l’enlever.

Malgré cette protection, il est possible que certaines branches ou parties de branches soient mortes au cours de l’hiver (elles paraîtront noires) : vous pouvez alors les supprimer, coupant juste au-dessus d’une section de tige qui n’est pas décolorée. Mais les parties encore en vie devraient vous donner une belle floraison, même en zone 4. 

Essayez et vous verrez : beaucoup de jardiniers rapportent un beau succès — et surtout, une belle hydrangée fleurie! — avec cette méthode.

27 comments on “L’hydrangée bleue : un défi en climat froid

  1. Ģ

  2. Johanne Dedrochers

    Bonjour, est-ce que ce type de protection serait aussi bénéfique pour un rhododendron nain?
    Merci
    Johanne

  3. Genevieve Lrc

    Merci pour ce précieux conseil! Cela fait 5 ans qu’à chaque printemps la plante repousse après avoir gelé en surface et n’a donc pas le temps de fleurir. Je vais essayer cette méthode car j’adore les hydrangées qui me font rêver à la Bretagne où ils sont magnifiques!

  4. Une amie m’a donné une petite hydrangée bleu cette année – elle était en pot depuis le printemps et elle était très en forme quand je l’ai transplantée en plate-bande vers le début du mois d’août. En octobre, elle était clairement bien établie pour son stade.

    Pour la protéger de l’hiver, j’ai déjà mis de la paille, une bonne couche – disons la valeur d’une ‘galette’ de paille dans une balle venue d’un cultivateur du coin, soit une dizaine de pouces de haut. J’ai secoué librement la paille sur le plant, pour bien le recouvrir, mais en la laissant assez tassée. J’en ai aussi glissé sous les feuilles du bas, car si j’ai bien compris les futures tiges florales vont sortir, à la base du plant.

    Où je vis (littoral gaspésien), je n’ai pas d’arbres à feuilles caduques, sauf quelques érables japonais, car ce sont surtout des conifères qui sont sur le terrain.

    La protection que j’ai mise sera-t-elle suffisante ?
    Dois-je faire une cage avec de la paille ?
    Ou alors, la plante étant encore petite, je pourrais lui mettre un chapeau de styromousse.
    Je peux aussi lui ajouter une couverture de géothermique.

    J’ai aussi deux jeunes hydrangées Invincibelle, soit une WeeWhite de 2020 (qui a bien passé l’hiver dernier) et une Ruby plantée ce printemps 2021, les deux achetées en pot chez le pépiniériste. Cette année, je les ai protégées de la même manière que la Nikon Bleu.
    L’an passé je n’avais pas protégé la WeeWhite.

    Il faut dire que tous les emplacements de ces trois hydrangées sont abondamment recouverts de neige et aussi passablement abritées des vents qui ici peuvent parfois être très violents, surtout en hiver.

    Merci.

    • Wee White et Ruby n’ont pas besoin de protection, donc vous perdez votre temps. Les deux sont rustiques même en Gaspésie. Essayez avec le protection que vous avez mis, mais sinon, essayez une super épaisse de couche de paille à l’avenir.

      • Merci pour l’info sur Wee White et Ruby…

        Pour la Nikko Bleu, je ne suis pas certaine de comprendre car ce que j’ai mis pour l’hiver qui vient c’est justement une bonne couche de paille (sans couverture géothermique ni chapeau de styromousse, juste la paille.

        Mais peut-être voulez-vous dire que je devrais-je mettre plus que les 8 pouces que j’ai mis présentement – c’est ce que je comprends de votre « super épaisse couche de paille ».

        En tout cas, je ne veux pas attendre l’an prochain pour faire ce qui doit être fait – j’adore faire des expériences, mais ici, je veux jouer sûr. Alors autant mettre 25 pouces de paille ou plus dès maintenant si c’est ce qui est requis !

        Merci !

      • Oui, je voulais dire 2 pieds ou plus de paille.

      • Encore merci + M. Hodgson !! (pour la réponse 3 novembre 2021 clarifiant la 1ère réponse).
        Le Nikko bleu est maintenant recouvert d’un bon 2 pi de paille déposée dans un cylindre de clôture à neige. – et bonne couche aussi autour du cylindre.
        Et la neige ne manquer pas !
        J’ai très hâte au printemps et ensuite à l’été pour voir ce qui en sortira. 🙂

  5. Moi j’ai un massif d’hortansia (20).Donc, très difficile de faire des cages.Elles ne fleurissent pratiquement pas.
    Que puis-je faire?
    Merci

  6. Oui, cette méthode est vraiment efficace ! Je l’ai essayé l’an passé et il y a eu une belle floraison cette année. Même en zone 3 ! Merci de vos excellents conseils !

  7. Johanne Brosseau

    Super, je vais bâtir mes deux cages et voir si enfin, je peux avoir une floraison à chaque été. En 20 ans, je n’ai eu que deux floraisons, en 2020 et 2021… Fallait être patiente 🙂

  8. Agnès Chartrand

    J’ai acheté un hydrangée bleu en pot à la fin de la saison et je ne l’ai pas encore mis en terre. Est-il trop tard? Évidemment, je prendrai les précautions nécessaires avec la cage et les feuilles.
    Devrais-je attendre au printemps? Y a-t’il certaines choses à faire, si je le garde à l’intérieur.

    • Plantez-la maintenant et paillez tel que décrit. À l’intérieur, il faut un endroit froid et humide: pas toujours facile à trouver. Et taux de succès est moindre.

  9. Julie Bernier

    Bonjour
    Min hydrangee bleue est en grand pot ( grande cuve acier 30 pouces diametre) . J ai prévu la transplanter en pleine terre pour l hiver, incluant de la protéger avec votre recommandation dans cet article, et en juin la remettre dans la cuve.
    Elle est toujours en fleurs actuellement, plusieurs fleurs même, me conseillez vous de la transplanter tout de suite en pleine terre. Et de suivre vos instructions par la suite, quand le temps idéal sera venu ? Merci !!

  10. Je vais essayer ça pour donner une dernière chance à mon hydrangée bleu de fleurir… Après elle devra laisser son bel emplacement à une autre plante…Merci pour les conseils !

  11. Ont peu tu le laisser en pot toute l’hiver
    Placer le pot en terre avec une protection
    Merci.

    • Parfois, oui. Mais la plante profitera alors moins de la chaleur du fond, car il n’y aura pas de contact direct entre les racines et la terre. Donc, les risques de perdre la plante sont plus grandes.

  12. Martine Langlois

    Bonjour M. Hodson,
    J’ai planté un hydrangea Paniculata STD  » vanille fraise » cet été. Il mesure 1-1,5 mètres
    Est-ce que cette protection convient pour cet arbustes?
    Si non, quelle serait la meilleure protection?
    Je vous remercie.
    Martine

  13. Alexandra

    J’aimerais déplacer un plan de quelques pieds. Dois-je le faire maintenant ou attendre à la fin du printemps lorsque j’enlèverai la cage de feuilles? Merci!

  14. Alexandra

    D’accord! Merci beaucoup!

    • Raphaëlle

      Les murs de la cage doivent-ils être très éloignés du plant? J’ai testé votre méthode l’hiver dernier mais sans obtenir de fleurs cet été. J’avais 50-60 cm de feuilles mortes de haut dans la cage, mais je me demande si le gel n’a pas pénétré par les côtés… (Montréal en zone 5) À moins qu’elle manque de soleil?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :