Profondeur des racines des légumes

Par défaut

Ill.: Park Seed

Je reçois ces temps-ci beaucoup de messages électroniques de lecteurs qui installent un potager surélevé pour la première fois, mais qui semblent douter qu’il soit vraiment nécessaire de le remplir au complet de terre de qualité supérieure. Certains me confient qu’ils ont rempli le fond de gravier! (Pensent-ils vraiment que les légumes poussent bien dans des pierres?) D’autres avec la soi-disant terre noire (tourbe noire), un produit très bon marché, certes, mais considéré impropre à la culture! Ils ne semblent pas réaliser à quel point les racines de beaucoup de légumes doivent pénétrer loin dans le sol pour offrir un rendement maximal. 60 cm de très bonne terre est à peine assez pour certains légumes. Pourquoi investir tant d’efforts dans l’installation d’un potager surélevé pour ensuite priver les légumes qui y pousseront de la terre de qualité dont elles ont besoin?

L’un des avantages d’un potager surélevé est qu’il permet d’offrir une bonne profondeur de terre de qualité pour la culture des légumes. Photo: The Gardening Channel With James Prigion

Mettons les points sur les i. La culture de légumes nécessite une terre de première qualité. Les maraîchers le savent et ne font jamais de production ailleurs que dans des terres riches, profondes et libres de pierres. Vous ne les voyez jamais cultiver des légumes dans une terre de remplissage!

Je pense qu’il pourrait être utile de voir la profondeur recommandée pour les légumes et les fines herbes les plus populaires. Peut-être que vous pouvez lésiner un peu sur la profondeur du sol quand il s’agit d’herbes aromatiques (la plupart sont à racines peu profondes), mais quand il s’agit de plantes potagères, vous voulez toujours le meilleur sol possible et, de préférence, d’au moins 60 cm de profondeur.

Profondeurs de sol recommandées pour les légumes et les fines herbes

Enracinement superficiel
30–45 cm
Enracinement moyen
45–60 cm
Enracinement profond
60–90 cm+
AilAubergineArtichaut
BasilicBette à carde (poirée)Asperge
BrocoliBetteraveCitrouille
CéleriCarotteConsoude
Chou Chou kaleCourge d’hiver
Chou chinoisConcombreGombo (okra)
Chou de BruxellesCourge d’été (courgette)Haricot de Lima
Chou-fleurFève (gourgane)Panais
Chou-raveHaricot à ramePastèque (melon d’eau)
CibouletteHaricot nainPatate douce
Cilantro (coriandre)Haricot secRaifort
EndiveMelonRhubarbe
ÉpinardNavetTomate
EstragonPiment
FenouilPois
FraisierPoivron
LaitueRomarin 
MâcheRutabaga 
Maïs sucré  
Menthe   
Oignon   
Origan   
Pak-choï (bok choy)  
Persil  
Poireau  
Pomme de terre  
Roquette  
Sarriette  
Sauge  
Thym  
Topinambour  

Et la culture en pot alors?

Il faut des jardinières profondes pour bien réussir la culture des légumes en pot. Photo: http://www.johnson.k-state.edu

Évidemment, il n’est pas toujours possible d’avoir une épaisseur de terreau de 60 cm en pot: la plupart des contenants ne sont pas assez hauts! Mais préférez, pour les légumes, un pot de 45 cm de hauteur si possible et considérez un pot de 30 cm comme étant à la limite de l’acceptable. 

Vous pouvez quand même partiellement compenser cette restriction dans l’espace de culture en utilisant un terreau très aéré et en assurant des arrosages et des fertilisations plus assidus qu’à la normale.

17 réflexions sur “Profondeur des racines des légumes

  1. Geneviève

    Je pensais me faire un jardin à même le sol, mais lorsque j’ai enlevée gazon, j’ai réalisé que ma terre est, en fait, de l’argile. Est-ce possible de faire pousser des légumes dans l’argile? Ou faut-il creuser 60 à 90 cm?

    Merci!

  2. Une solution économique potentielle: s’inspirer des Hugelkultur ou du « lasagna gardening » et remplir le bas d’un bac profond de matière organique. C’est ce que j’ai fait pour les miens: feuilles mortes, petites branches, compost maison pas tout à fait mature, râclures de chaume de gazon… Tout ce que j’ai pu trouver d’organique au fur et à mesure de mon ménage de printemps, avec tout de même un bon 10-12 » de terre de qualité par dessus.

    Il faut prévoir que ça va tasser avec le temps au fur et à mesure que ça se décompose, mais c’est parfait – ça laisse de la place pour amender avec un bon compost régulièrement.

      • Catherine Proulx

        Pour qu’elle s’y décompose. Si on est patient et qu’on a l’espace, c’est sûr qu’on peut d’abord la composter puis remplir son bac de compost. Mais la méthode de compostage à même le bac permet de gagner du temps et de l’espace.

  3. Audrey

    Merci pour cet article! Très instructif, comme toujours!

    Comme savoir s’il s’agit de terre noire? Nous avons acheté de la terre en vrac pour un potager surélevé il y a deux ans, malheureusement sans trop poser de questions sur le type de terre dont il s’agissait. Quoi faire si c’est effectivement de la terre noire? La changer ou l’enrichir (compost, etc.)?

    Merci et au plaisir de vous lire! ☺️

    • Ce n’est sûrement pas de la terre noire pure: le vendeur aura trop de plaintes suite à la pauvre croissance des plantes. De toute façon, même si la terre n’était pas de la toute première qualité, vous pourriez, comme vous la suggérer, l’améliorer avec du compost.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.