Conseils sur la culture des légumes-racines

Par défaut

Par Tristan Kavanagh

Les légumes-racines sont ce que j’aime le plus cultiver au jardin. Il n’y a pas de meilleure sensation de bien-être que lorsque vous récoltez les fruits de votre travail. L’anticipation de creuser dans la terre, en attendant avec impatience un nouveau lot de légumes dissimulés pendant des mois: on peut avoir l’impression de creuser à la recherche d’un trésor caché!

J’ai eu beaucoup de succès dans la culture des légumes-racines même si j’ai commis de nombreuses erreurs avant d’arriver à une récolte abondante. Au fil des ans, grâce à mes expériences et à la lecture de blogues de jardinage comme celui-ci, j’ai découvert plusieurs trucs qui améliorent indéniablement les chances d’une récolte réussie. Je présente ici quelques conseils qui ont le mieux fonctionné pour moi.

Potager au sol ou potager surélevé?

La construction d’un potager surélevé (planche de culture surélevée) apporte une foule d’avantages pour les légumes-racines et, personnellement, j’ai beaucoup plus de succès avec ce système. D’accord, vous pouvez cultiver des légumes-racines au sol, mais si vous avez de l’espace, le potager surélevé est plus efficace et, de plus, facile et amusant à construire.

Les légumes-racines ont besoin d’un sol meuble et bien drainé pour se développer correctement. Les planches surélevées fourniront cela parfaitement. Aussi, il est possible de concevoir ces planches de façon à ne jamais avoir à mettre le pied sur le sol, ce qui réduit la compaction. Lorsque vous construisez un potager surélevé, assurez-vous toutefois que la profondeur de votre planche convienne aux légumes que vous avez l’intention de cultiver. Ce guide vous donnera une bonne idée de la profondeur de la planche à construire.

Empêcher les racines déformées

Les légumes-racines déformés sont souvent un problème majeur. Parfois, toute la croissance du légume est ralentie aussi. Voici quelques étapes simples pour obtenir des racines bien droites tout en évitant tout retard de croissance.

  • La terre doit être meuble… partout! Il faut alors enlever les pierres, roches ou tout autre débris si vous jardinez en pleine terre. Sinon, vos carottes et panais risquent d’être fourchus et déformés.
  • Remplissez vos planches surélevées de terre de qualité, sans pierre ou roche.
  • Lorsque vous utilisez des engrais ou du compost, assurez-vous qu’ils ne contiennent pas de mottes. 
  • Évitez de comprimer le sol, sinon la récolte entière pourrait être retardée. Assurez-vous d’ameublir votre sol aussi profondément que les racines doivent descendre dans le sol.

Arroser, nourrir et désherber

Les mauvaises herbes peuvent rapidement prendre le dessus et réduire vos rendements. Mon expérience est que le désherbage à la main est le meilleur pour les légumes-racines. L’utilisation d’une houe peut rendre le désherbage plus efficace, mais j’ai trouvé que j’endommageais toujours les racines. Si vous comptez utiliser un outil de désherbage, faites au moins très attention à ne pas déranger les racines!

Beaucoup de jardiniers ont des préférences personnelles sur la façon dont ils entretiennent leur jardin. Bien que les légumes-racines doivent être maintenus uniformément humides durant toute leur saison de croissance, je n’arrose pas les légumes-racines tous les jours, mais seulement quand le sol commence à s’assécher à 2 ou 3 cm de profondeur. Aussi, quand j’arrose, je m’assure de les arroser profondément.

Humidifier la terre avant de semer

La veille de semer les graines, j’arrose mes planches pour les préhumidifier. Aussi, tout au long de la germination, arrosez fréquemment pour garder le sol humide, car les graines en germination ne tolèrent pas la sècheresse. Vous pouvez également recouvrir les graines semées avec du gazon coupé ou de la toile de jute pour retenir l’humidité jusqu’à ce que les semis émergent.

Maintenir un espacement approprié

Il peut être un peu difficile d’espacer correctement les légumes-racines, surtout si c’est la première fois. Leurs graines sont souvent très petites et difficiles à manipuler. Une fois que vos légumes commenceront à germer, vous découvrirez sans doute que certains sont beaucoup trop proches les uns des autres.

Si je vois deux plants trop serrés, j’en déterre un attentivement quand il est encore très petit et le replante dans un espace plutôt dénudé. Il est très important de connaître l’espacement requis pour chaque type de légume et de vous assurer de maintenir la distance appropriée, sinon cela peut avoir un impact négatif sur toute votre récolte.

Pour ma part, j’ai trouvé que les mesures suivantes fonctionnent bien pour certains de mes légumes racines préférés.

  • Radis: 5 cm entre les plants, 30 cm entre les rangs.
  • Betteraves: 7,5 cm entre les plants, 30 cm entre les rangs.
  • Navets: 15 cm entre les plants, 30 cm entre les rangs.
  • Carottes et panais: 2,5 cm entre les plants, 30 cm entre les rangs.

Fournir un ensoleillement suffisant

J’ai eu une mauvaise surprise la première fois que j’ai essayé de cultiver des légumes-racines. J’ai présumé qu’aucun soleil direct n’était nécessaire puisqu’ils poussaient sous le sol, donc à l’ombre. Mais c’était sans penser qu’ils dépendent de l’énergie captée par leurs feuilles qui, elles, ne sont pas sous terre!

Aujourd’hui, je sais qu’un excellent ensoleillement est nécessaire: au moins 4 à 6 heures de soleil direct par jour.

Allez-y doucement avec les engrais

Sauf si vous cultivez des radis, fertilisez vos légumes-racines une fois par mois. Faites attention aux engrais azotés, car trop d’azote peut causer des fanes vertes et luxuriantes… et des racines nombreuses minces comme des cheveux plutôt qu’une bonne racine épaisse. J’aime ajouter au sol une couche de 2,5 à 5 cm de compost avant de démarrer de nouvelles cultures par semences.

La voie du succès avec les légumes-racines

J’ai trouvé que faire pousser des légumes-racines était particulièrement gratifiant, principalement parce que j’ai gâché leur culture tant de fois avant ma première récolte réussie. Ce billet comprend quelques-unes des idées que j’ai acquises en apprenant à cultiver des légumes-racines.


Tristan est un jardinier australien qui dirige le site Sydney Gardeners. Il cherche toujours à apprendre de nouvelles informations sur le jardinage et à partager ce qu’il a trouvé qui fonctionne le mieux pour lui.

L’article a été traduit et adapté de l’anglais avec la permission de l’auteur.

2 réflexions sur “Conseils sur la culture des légumes-racines

  1. Janpigo

    Merci pour ces excellents conseils. Comment faites-vous avec les vers de la carotte et surtout ceux du navet que je me suis découragé de faire pousser ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.