Truc du jour

Cactus ou euphorbe?

Si vous cultivez des cactus et succulentes, vous avez probablement quelques euphorbes mélangées à travers les cactus. Source: mashtalegypt.com, montage: jardinierparesseux.com

Dans le monde des plantes succulentes, c’est-à-dire des plantes qui stockent de l’eau dans leurs tiges ou leurs feuilles enflées afin de pouvoir survivre aux conditions de grande aridité, il y a deux familles différentes que les jardiniers confondent souvent: les Cactacées (nombreux genres de cactus) et les Euphorbiacées (presque exclusivement le genre Euphorbia). En fait, beaucoup de gens appellent simplement toutes les euphorbes succulentes «cactus», sans comprendre que ce sont des plantes au bagage génétique très différent.

Les cactus et les euphorbes ont quand même des choses en commun : la plupart ont des tiges succulentes plutôt que des feuilles succulentes, sont épineux et viennent dans une vaste gamme de formes. Ils sont tellement semblables à bien des égards que la confusion est compréhensible, mais en fait ils ne sont pas plus apparentés que le chien et le chat.

Le chien et le chat sont tous deux des mammifères, sont couverts de poils, ont des dents pointues et sont carnivores, mais peu de gens confondraient un chien avec un chat. Si vous êtes jardinier, vous devriez vraiment apprendre à distinguer une euphorbe d’un cactus. Une fois que vous connaîtrez la différence, vous ne les confondrez plus jamais.

Convergence évolutive

20180919B FR www.kajuard-plantes.com & www.uhlig-kakteen.de .jpg
Suite à la convergence évolutive, de nombreux cactus et euphorbes ont pris le même chemin évolutionnaire et ont fini par se ressembler. Source: http://www.kajuard-plantes.com & http://www.uhlig-kakteen.de

La ressemblance entre les euphorbes et les cactus est un exemple de convergence évolutive. Les deux familles différentes ont évolué dans des conditions similaires — sous une extrême aridité — et ont alors adopté des tactiques de survie similaires, ce qui a engendré beaucoup de similitudes. Malgré cela, elles ont aussi leurs différences.

Comment les distinguer

Voici quelques trucs pour distinguer un cactus d’une euphorbe.

20180919C Echinopsis_candicans_www.krypton.ovh.jpg
Une aréole coussinée, avec ou sans épines, est un signe certain d’un véritable cactus. Source: http://www.krypton.ovh
  1. Les cactus ont des aréoles. Ce sont de petites excroissances duveteuses à partir desquelles poussent les épines, les nouvelles ramifications et les fleurs. Elles peuvent être blanches, beiges ou jaunes, mais sont présentes sur tous les cactus. Aucune autre famille de plantes n’a des aréoles. Donc, si vous regardez de près une plante succulente qui ressemble à un cactus et ne voyez aucune aréole, comme c’est le cas avec les euphorbes, cette plante n’est certainement pas un cactus! La présence ou l’absence d’aréoles est de loin la façon la plus simple de distinguer les deux.

    20180919D FR Hernán Conejeros, YouTube.ca & Elton Roberts, xerophilia.ro .jpg
    Les épines d’Euphorbia, généralement simples ou appariées, font partie de la tige et sont difficiles à enlever. Les épines de cactus forment souvent un cercle et se détachent facilement.
  2. Les épines* des euphorbes font partie intégrante de la tige de la plante : vous ne pouvez pas les casser sans blesser la plante et faire couler de la sève. Elles sont généralement uniques ou jumelées et sont coriaces et épaisses. Les épines des cactus* sont souvent plus minces et se détachent assez facilement, sans provoquer de blessures très apparentes sur la plante. D’ailleurs, certaines sont conçues pour se détacher et pénétrer la peau des animaux prédateurs pour les repousser. Les épines des cactus forment souvent un cercle à l’extrémité de l’aréole, bien qu’il puisse aussi y avoir des épines plus longues au centre du cercle ou encore, une, deux ou trois épines placées de façon aléatoire plutôt qu’en rond. Elles proviennent toujours des aréoles en forme de petit coussin mentionnées ci-dessus.
*Notez qu’il existe à la fois des euphorbes et des cactus sans épines, de sorte que l’absence ou la présence d’épines ne constitue pas en soi une façon de distinguer les deux.
20180919D Norman E. Rees, USDA ARS.jpg
Les euphorbes produisent une sève blanche laiteuse, ce que font rarement les cactus. Source: Norman E. Rees, USDA ARS
  1. Les euphorbes produisent une sève laiteuse si vous les blessez. Il s’agit d’un latex collant, souvent toxique ou irritant pour la peau, presque toujours blanc (il n’y a qu’une seule espèce à sève jaune, Euphorbia adbelkuri). La plupart des cactus ont une sève claire et rarement irritante, bien qu’il y existe quelques cactus à sève blanche, dont quelques mamillaires (Mammillaria spp.).

    20180919E FR Florence Rogers, Nevada Public Radio & www.backyardnature.net
    Les fleurs de cactus sont très variées et généralement colorées. La véritable fleur de l’euphorbe ci-dessus se trouve au centre et est tout à fait banale; elle n’est rendue attrayante que par les bractées colorées qui l’entourent. Source: Florence Rogers, Nevada Public Radio & http://www.backyardnature.net
  2. Les fleurs de cactus sont généralement voyantes et colorées, avec des organes typiques de fleurs, y compris des pétales et de nombreuses étamines. Notez aussi où elles sont placées sur la plante: elles poussent toujours à partir d’une aréole coussinée. Les fleurs d’euphorbe ont tendance à être petites et jaunes, sans pétale et généralement assez insignifiantes, bien que chez certaines espèces, et notamment chez la couronne d’épines (Euphorbia milii), elles soient entourées de feuilles modifiées appelées bractées qui peuvent être très colorées. Jamais les inflorescences d’euphorbe ne sont fixées à une aréole duveteuse.
* Attention! Des producteurs de cactus sans scrupules collent souvent de fausses fleurs sur des cactus avec un pistolet à colle. Si la fleur d’un cactus ne se développe pas à partir d’une aréole et que vous voyez une goutte de colle en dessous, vous avez été floué!
20180919F E. Trigona www.plantandpot.nz.jpg
De nombreuses euphorbes, comme cette euphorbe trigone (Euphorbia trigona), portent des feuilles sur leurs tiges succulentes. Peu de cactus en possèdent. Source: http://www.plantandpot.nz
  1. Les cactus sont presque toujours sans feuilles, au moins à l’âge adulte (tous portent deux cotylédons à la germination, toutefois). Il y a seulement quelques exceptions : les plantes du genre Pereskia, qui ne ressemblent pas du tout à des cactus de toute façon, et quelques Opuntia, par exemple, portent des feuilles à l’âge adulte. En revanche, de nombreuses euphorbes à tiges succulentes portent quand même des feuilles. Si vous voyez des feuilles sur une succulente à tige épaisse qui ressemble autrement à un cactus, il y a de très bonnes chances que ce soit une euphorbe.
  2. Les cactus ont évolué dans le Nouveau Monde. On les trouve donc à l’état sauvage en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Amérique centrale, ainsi que dans les Caraïbes. (Il n’y a qu’une seule espèce, Rhipsalis baccifera, qui est originaire d’Afrique et du Sri Lanka.) Les euphorbes succulentes, par contre, ont évolué dans l’Ancien Monde, principalement en Afrique, au Madagascar et dans les régions plus sèches d’Asie, et s’y trouvent dans la nature. En visitant le Nouveau Monde, vous pouvez présumer que les «cactus» que vous voyez sont des vrais alors que les plantes qui ressemblent aux cactus dans l’Ancien Monde sont probablement des euphorbes… ou d’autres plantes à tiges succulentes (peut-être des Alluaudia, des Didiera ou des Stapelia, par exemple). Par contre, certains cactus, notamment dans le genre Opuntia, se sont échappés de la culture pour devenir des espèces envahissantes dans d’autres parties du monde.

    20180910G FR lonelyplant_ph, deskgram.net & www.ebay.co.uk
    Toutes ces euphorbes font partie du genre Euphorbia, mais les cactus présentés ci-dessus appartiennent à plusieurs genres différents, dont Mammillaria, Trichocereus, AstrophytumOpuntia et Cereus. Source: lonelyplant_ph, deskgram.net & http://www.ebay.co.uk
  3. Les Euphorbia ne composent qu’un seul genre dans une famille plus vaste, les Euphorbiacées… mais c’est tout un genre, car il existe plus de 2 000 espèces d’Euphorbia, y compris plusieurs plantes d’intérieur populaires telles que l’euphorbe candélabre* (Euphorbia lactea), la plante crayon (E. tirucalli) et la couronne d’épines (E. milii). Les cactus, par contre, composent une famille de plantes: les Cactacées. La famille contient également environ 2 000 espèces, mais est divisée en 175 genres, dont Opuntia, Echinocactus, Mammillaria et Cereus.
*En fait, on l’appelle plutôt cactus candélabre, mais il faut vraiment éviter cet usage!

Voilà! Il n’est pas si difficile de différencier les euphorbes des cactus quand on regarde attentivement. La présence d’une aréole (cactus) ou l’absence d’une aréole (euphorbe) devrait désormais faire en sorte que vous ne confondrez plus jamais les deux. Vous serez peut-être même surpris de découvrir que quelques-uns de vos «cactus» préférés sont en fait des euphorbes!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

17 comments on “Cactus ou euphorbe?

  1. Bonjour j’ai acheter un euphorbe trigone ,je l’ai choisis parce que il était de couleur rouge foncé cependant les pousses sont vertes et le rouge perd de la couleur.manque-t-elle de soleil, et pour l’arrosage comment procéder?

  2. Bonjour j’ai un euphorbe qui est en train de mourir, est ce que je peut tailler la parte qui est encore vivante et la transplantée dans de la terre à cactus .
    Merci

    • Oui. Attention à la sève collante et toxique, toutefois. Il n’y a pas de garantie, car la pourriture est sournoise, mais il est souvent possible de conserver la partie saine et de voir la blessure se cicatriser.

  3. Bonjour,

    Tout d’abord, bravo pour votre site qui est une vraie mine d’informations précieuse et originales.
    Je me permets d’intervenir car le sujet des succulentes m’a longtemps passionné:

    « Si la fleur d’un cactus ne se développe pas à partir d’une aréole et que vous voyez une goutte de colle en dessous, vous avez été floué! »

    D’accord pour la colle bien sûr!
    Mais bien qu’il y ai peu de chance de trouver ces sujets en jardinerie, il me sembles que pour certaines espèces de mammillaires ( Mammillaria theresae et luethyi notamment), les fleurs partent de l’aisselle du mamelon et les fruits demeurent cachés à l’intérieur du corps en attendant leur maturité.

    Concernant la convergence évolutive, un autre exemple que je trouve saisissant de est celui de l’Euphorbia Obesa et de l’Astrophytum Asterias.

    • Merci pour vos commentaires, mais voici quelques précisions:

      En fait, les mamillaires ont des aréoles assez uniques, divisés en deux parties, mais le point d’où apparaissent les fleurs est bien un aréole. En voici la description de Wikipedia:

      Le sommet de l’aréole porte des épines, souvent recourbées en forme d’hameçon.

      La base de l’aréole est toujours sans épine, mais peut porter des filaments laineux. C’est elle qui porte aussi les fleurs et les fruits et des rejets sur certaines espèces qui donne une apparence d’ensemble buissonnante.

      Enfin, des cactus à fleurs artificielles, il y en a souvent dans les jardineries: beaucoup de gens se font avoir.

      Et je partage votre passion pour les cactus!

      • Vous avez bien entendu raison sur les mammilarias et je ne sais pas pourquoi je suis resté bloqué sur ces deux ci.
        Je devrais réviser les classiques!

  4. Ping : Le cactus qui a fait le tour du globe! – Jardinier paresseux

  5. DOS SANTOS Nathalie

    Merci beaucoup pour ce cours sur la différence en cactus et euphorbes. J’ai appris pas mal de choses qui me seront utiles pour pouvoir différencier les 2 espèces. Dorénavant je ne ferai plus l’erreur !

  6. Joanne Martel

    Merci! J’ai acheté une euphorbe en pensant que c’était un cactus puisque dans le même étalage. Je cherche comment l’entretenir. Et oui, je me suis aussi fait prendre à acheter un cactus avec une fausse fleur collée!

    • En général, les euphorbes succulentes sont d’entretien facile. Éclairage intense à moyen, arrosages seulement quand le terreau est sec, peu d’engrais (seulement au printemps ou à l’été), températures normales d’intérieur, tolérance de l’air sec, etc. Elles sont généralement plus faciles que les vrais cactus: moins sujettes à a pourriture et aucun besoin d’un hiver très frais.

  7. diane Breault

    Merci Larry pour vos conseils je viens de découvrir moi aussi que j’avais un euphorbe.On est en début de mars et on vient de le changer de pot pour plus grand.Il avait perdu ses belles feuilles avant le rempotage.C’est normal ?Quel sont vos recommandations à cette période de l’année.Merci de me réponde

    • Les feuilles de plusieurs euphorbes sont « semi-pérsistantes ». Elles tombent l’hiver dans certaines situations, mais restent sur la plante dans d’autres. Continuez tout simplement un entretien de base, arrosant quand le terreau est bien sec, et bientôt, sous l’influence des jours plus longs, de nouvelles feuilles apparaîtront.

  8. Bonjour et merci pour cette page qui a éclaircit pas mal de doutes, jusque là je pensais que c’était un cactus.
    J’ai donc une grande euphorbe d’a peu près 1.50m de hauteur, achetée déjà grande il y a 2 ansdans une pépinière ici au Maroc, plus précisément à Tanger. La ville donne sur le détroit de Gibraltar, c’est une ville qui peut être très humide en Hiver du fait d’être au croisement entre la Méditerranée et de l’Atlantique.
    A la pépinière, elle était magnifique et je l’ai trouvé magique ! Je sais qu’elle est tombée pendant le transport et quelques branches se dont pliées, le jardinier m’a assuré que ce n’était pas grave et une fois chez moi il l’a placé dans la véranda exposé Nord/ Est (comme tout l’appartement d’ailleurs).
    Au printemps / été, elle a le soleil le matin et en hiver pas de soleil du tout et un climat plutôt humide et modérément froid.
    Quelques mois après son arrivée, elle a commencé à perdre ses feuille et 6 mois plus tard à brunir un peu sur les branches. Le jardinier a dit qu’il lui fallait de l’eau dès que la terre était sèche à une phalange .
    Elle a retrouvé sa couleur verte mais certaines branches sont faibles, et commencent à pencher.
    J’ai appelé un nouveau jardinier il y a peu qui l’a sorti sur la terrasse et lui a donné des « vitamines ». Honnêtement je doute de la précision des connaissances des jardiniers, d’ailleurs ils l’appellent tous « cactusa », c’est pour cela que je vous écrit.

    Elle sur la terrasse depuis 1 semaine (entre temps il a beaucoup plu, il y a eu beaucoup de vent et il a même fait grand soleil et chaud) et on est sensés la rentrer demain, mais là je la regarde et j’ai 3 branches qui penchent bien, l’une d’elle est pratiquement penchée à 45deg avec un espèce de trou marron qui creuse la jonction de la branche. La terre est mouillée. J’ai voulu rentrer le pot mais est trop lourd pour moi seule. Et je m’inquiète pour elle, j’ai l’intuition que ça ne va pas du tout.

    Je voudrais votre conseil. Que faire maintenant ?
    Dois-je la mettre dans la véranda là où elle recevra le plus de chaleur pour que la terre sèche ? Le soleil s’annonce pour quelques jours. Elle pourra en avoir un peu le matin.

    Ou pensez-vous qu’il serait préférable de l’éloigner de la véranda, l’appartement assez lumineux, et attendre que la terre sèche bien en profondeur ?

    Pensez-vous que je doivent couper ces branches qui penchent?

    Je ne sais plus quoi faire… je veux qu’elle retrouve sa magie perdue.

    Merci pour votre aide.

    • Je pense que la plante reçoit trop d’eau. Oui, assurez-vous qu’elle s’assèche rapidement présentement, car si le sol demeure humide, il y a risque de pourriture. Il est d’ailleurs possible que le « trou marron » soit un début de pourriture. Si oui, il faudrait supprimer les plantes atteintes. Prenez l’habitude de l’offrir une bonne chaleur en tout temps (le froid humide ne lui convient pas du tout!) et d’arrosez seulement quand le terreau est sec.

  9. Peut-on faire une bouture avec un euphorbe

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d bloggers like this: