10 trucs pour protéger les pipits de Minou

Par défaut
20180121A www.peakpx.com.jpg

Dans beaucoup de régions, les chats domestiques sont les principaux prédateurs des oiseaux. Source: http://www.peakpx.com

Comme il est sympathique d’entendre les oiseaux gazouiller dans la cour arrière, de les regarder se régaler des graines dans la mangeoire et de les voir batifoler dans un bain mis à leur disposition! Beaucoup de jardiniers font tout — installation de mangeoires et de bains d’oiseaux, plantation de végétaux qui les nourrissent, etc. — pour les attirer… mais il n’est pas logique d’attirer des oiseaux dans votre cour pour les voir se faire bouffer par votre cher minou! Si vous voulez attirer des oiseaux dans votre cour, assurez-vous que votre chat ne les tuera pas.

Et ce n’est pas qu’un détail mineur. Sachez que les chats (Felis silvestris catus) tuent environ 3,7 milliards d’oiseaux annuellement en Amérique du Nord et probablement autant en Europe.

La prédation par les chats est la cause principale du déclin d’une espèce d’oiseau nord-américaine sur trois. L’Union internationale pour la conservation de la nature tient les chats responsables de l’extinction de 33 espèces d’oiseaux, de reptiles et de mammifères à travers le monde. La Société d’Audubon les blâme pour la disparition de 11 espèces d’oiseaux uniquement en Amérique du Nord.

Les chats errant librement à la recherche d’oiseaux ne sont pas un petit problème, c’est plus près d’un désastre écologique… et peut-être que votre minet fait partie du problème.

Mais c’est la loi de la nature!

20180121B www.necoichi.com.jpg

Il y a jusqu’à 800 chats par km2 dans certaines villes. Source: www.necoichi.com

D’abord, certaines personnes prétendent qu’il est normal que les chats chassent des oiseaux, que c’est la loi de la nature. Mais il ne faut pas oublier que le nombre de chats est anormalement élevé, notamment en milieu urbain et périurbain, par rapport à une situation typique de prédateurs versus proies dans la nature. S’il n’y avait qu’environ un chat par km2 comme dans la nature, les dégâts seraient bien moindres et peut-être acceptables. Mais on retrouve plutôt de 10 à 15 chats par km2 en banlieue et jusqu’à 800 chats par km2 (je n’exagère pas!) dans certaines villes.

De plus, si on peut dire que le chat est indigène dans certaines régions d’Eurasie et d’Afrique (différentes sous-espèces de Felis silvestris y vivent depuis au moins les dernières glaciations), dans d’autres, notamment au Nouveau Monde et en Australie, il n’y a jamais eu de chats à l’état sauvage; ils y ont été introduits. Leur présence n’a alors rien de naturel!

Presque partout où l’on trouve des chats domestiques, donc, c’est la prédation à l’excès et les oiseaux (et aussi les petits mammifères) en paient le prix.

Que faire?

Si vous êtes propriétaire d’un ou de plusieurs chats, voici ce que vous pouvez faire pour protéger les oiseaux.

20180121C www.henriska.com.jpg

Un chat d’intérieur vit longtemps et en santé… et ne tue pas les oiseaux. Source: www.henriska.com

  1. Gardez le chat à l’intérieur. Ne dites pas que c’est impossible: des millions de propriétaires le font! D’ailleurs, les «chats d’intérieur» vivent plus longtemps et en meilleure santé que les chats qu’on laisse sortir.
  2. Si vous vous sentez obligé de laisser votre chat sortir à l’occasion, faites-le au milieu de la journée. Les oiseaux — et notamment les oisillons qui apprennent à voler — sont plus actifs et moins alertes environ une heure après l’aube et une heure avant le crépuscule.
  3. Nourrissez bien votre chat s’il sort. Même un chat bien nourri peut chasser, mais un bedon bien rond calmera l’ardeur de certains et ralentira leurs mouvements.
  4. Attachez votre chat quand il sort. Ainsi, il peut profiter de séjours en plein air sans tuer inutilement des pipits.

    20180121D Jamesington, WC.jpg

    Une cloche au cou: pas une idée dernier cri, mais si elle fonctionne…! Source: Jamesington, Wikimedia Commons

  5. Mettez-lui une cloche au cou (ou plusieurs). Fixez-la sur un collier élastique (qui se détache rapidement si le chat reste pris). Avec cette méthode, on arrive à réduire les prises d’environ 40%, bien que certains chats très doués apprennent à chasser sans faire sonner la cloche. Mieux vaut mettre la cloche quand votre chat sort et l’enlever quand il rentre pour réduire l’accoutumance.

    20180121E www.10000birds.com

    Chat portant une collerette BirdsBeSafe. Source: www.10000birds.com

  6. Posez-lui une collerette multicolore. On peut en trouver en animalerie ou en commander sur le site Internet du fabricant BirdsBeSafe. Les couleurs vives de la collerette rendent le chat plus visible le jour et il y a même un ruban réfléchissant sur la marge pour qu’elle soit efficace la nuit aussi. L’efficacité semble intéressante, avec une réduction des prises de 49% à 87% selon différentes études.

    20180121F www.amazon.co.uk.jpg

    Bavette CatBib à l’œuvre. Source: www.amazon.co.uk

  7. Installez-lui une bavette anti-oiseaux. La bavette CatBib, légère et faite de néoprène, se fixe sur le collier du chat et crée une barrière entre sa proie et lui: minou n’arrive plus à avancer sa patte assez rapidement pour attraper la plupart des oiseaux. Aussi, intensément colorée et portant des marques réfléchissantes, la bavette rend le chat plus visible. On estime une réduction des prises de 81%. Un certain pourcentage des chats arrive néanmoins à maîtriser la bavette et continue d’attraper les oiseaux. Si c’est le cas, il y a un modèle de plus grande taille, efficace, nous dit-on, à 98%.
    Il faudra un certain temps au minet pour s’habituer à une telle bavette, mais la plupart le font en moins de 24 heures. Curieusement, la bavette semble aussi réduire le nombre de batailles entre les chats.

    20180121G www.awaazmag.com.jpg

    Une mangeoire placée trop bas est comme un restaurant libre-service pour certains chats. Source: www.awaazmag.com

  8. Si vous installez une mangeoire d’oiseaux, fixez-la sur un support à au moins 2,5 m du sol (plus haut que la hauteur à laquelle les chats peuvent sauter) et installez en dessous un filet pour récupérer les graines, car les graines qui tombent au sol attireront les oiseaux… et manger au sol les met en danger de mort.
  9. Faites stériliser minet. Les abris d’animaux débordent de chatons que personne ne veut et les chats errants sont légion. Sachez que, si l’on estime qu’un chat domestique en liberté tue entre 5 et 10 oiseaux par année, les chats errants en attrapent quant à eux entre 30 et 50. Voulez-vous vraiment être la source de futurs chats errants qui contribueront à ce désastre écologique?
  10. Enfin, si possible, contribuez financièrement aux refuges pour animaux locaux pour qu’ils puissent continuer à aider au contrôle des populations d’animaux errants.

Que de choses auxquelles penser avant de laisser sortir votre chat… mais si vous voulez apprécier la présence d’oiseaux dans votre cour, il vaudrait la peine de mettre certains de ces conseils en pratique.20180121A www.peakpx.com

Publicités

23 réflexions sur “10 trucs pour protéger les pipits de Minou

  1. Lucie Jasmine RIOU

    Renée, voici le lien vers un article que j’ai trouvé intéressant.  Si j’avais un chat, je pense que je lui mettrais une petite collerette multicolore avant de l’envoyer dehors.

    Bonne journée, 

    Lucie

  2. Julien

    Bonjour. Jamais je ne mettrai de dispositif (clochette,…) pour empêcher mes chats de chasser : comment feraient-ils pour attraper les souris qui mangent les graines de mes poules ?… J’utilise la persuasion ! Je les enguirlande quand ils ramènent un merle ou un rouge-gorge (qu’ils ne mangent pas) et les félicite quand ils ramènent une tourterelle ou une souris (qu’ils mangent). Avec les années, cela donne des résultats… Et aussi les chats sont télépathes ! j’ai pu le vérifier à plusieurs reprises !…

  3. Marie-Hélène Arel

    ¨Cà fait bien du sens , j’adore les chats autant que les oiseaux. Mes animaux sont stérélisés et dégriffés ,je croyais que çà ralentirait leur instinct, pas du tout . J’ai perdu une chatte l’automne dernier (probablement un coyotte ou un hibou) et je crois que votre premier conseil est le meilleur . Je vais avoir de la difficulté à m’habituer, mais il y a l’option «Catio» patios grillagés pour chat qui peut être une option. D’ailleurs l’aménagement d’un catio avec des plantes favorables aux chats ainsi qu’un point d’eau pourrait être une chronique pour notre jardinier pas si paresseux que çà ….

  4. Merci pour ces conseils, je n’étais pas au courant qu’il existait des produits comme la collerette et la bavette pour chat. Je vais tenter de m’en procurer pour mes chats afin de protéger nos amis les oiseaux.
    Cependant, j’aimerais apporter une réflexion supplémentaire concernant le problème des espèces d’oiseaux menacés. Il est évident d’un point de vue écologique qu’une surpopulation de chats est vraiment néfaste pour les populations d’oiseaux (solution: stérilisation!). Mais, j’aimerais bien connaître les chiffres des oiseaux qui sont mort en se fracassant la tête contre les vitres des constructions humaines, ou par la destruction massive de leurs habitats et les comparer aux chiffres de mise à mort par les chats domestiques… Je doute encore que les chats soient la première cause de disparition ou de menace pour certaines espèces d’oiseaux.

    • C’est certain que ces facteurs jouent un rôle aussi… et l’utilisation massive de pesticides, de plus. J’aurais tendance toutefois à croire les affirmations des associations comme la Société Audubon qui offrent des statistiques solides pour appuyer leurs dires. Souvent les espèces officiellement menées à l’extinction par les chats étaient endémiques et de distribution très limitée, comme sur des îles isolées, où la seule perturbation a été l’introduction de félins.

  5. dorisbruxelles

    Moi aussi, je les engueule, depuis tout petits, et sérieusement même, sauf quand ils attrapent une souris. Et ça marche plutôt bien: ils ne sont pas idiots. Cela dit, les mésanges ne le sont pas non plus…
    Car franchement, les clochettes quelle horreur: mettez-vous à la place d’un chat, à l’ouïe si fine. Cela doit être une torture.
    Quant à la photo du chat à la bavette mauve, elle me fait hurler de rire: on dirait un panneau de signalisation pour annoncer des travaux de voirie. Et je veux d’ailleurs bien que le premier chat qui ne se débarrasse pas de ce truc au bout d’une minute m’envoie un message: moi, je lui envoie la médaille du mérite !

  6. Carole

    Je suis technicienne Vétérinaire et je peux rassurer les gens inquiets de la perturbation de l’oreille de Minou par de simples petites clochettes. Si ce sujet vous inquiète vous devriez avant toute chose éteindre tous les téléviseurs et toutes les sources de bruit qui hantent vos maisons. Déménagez aussi le plus loin possible en plein bois loin de toutes ces antennes cellulaires et radios qui défigurent nos paysages urbains, de banlieue et même de campagne! Mais surtout, si la santé de vos compagnons vous inquiète, gardez les à l’intérieur! Trop nombreux ces minous aux membres fracturés, aux plaies épouvantables, aux intoxications que ce soit par des produits toxiques ou par ces charmants oiseaux qu’ils ont « librement » le droit de chasser! Vous avez décidé d’adopter un chat « domestique » et non un chat sauvage donc gardez le loin des petites bêtes à plumes ou du moins prenez les moyens pour que personne n’en souffre même si ça signifie qu’il doivent se pavaner avec une petite collerette multicolore!

  7. Sylvienemo

    Celui qui a écrit cet article n’est certes pas un ami des chats !!!
    Accrocher un collier à un chat est dangereux, il peut s’accrocher et s’étrangler (je l’ai vu).
    Laisser un chat enfermé dans un appartement est totalement contre sa nature. Ils ne sont pas malheureux ? Comment le savez-vous ? D’accord, ils n’en meurent pas… peut-être juste à petit feu !

    J’ai toujours eu des chats, j’en ai trois actuellement. Ils me ramènent en moyenne 1 à 2 oiseaux par an ! (J’habite à la campagne) par contre, ils mangent énormément »ment de souris.

    Je n’ai pas les éléments pour contester les chiffres donnés, ils me semblent astronomiques et j’ai appris à mettre en doute les informations collectées et reprises sur internet. Certaines sont sans doute véridiques. J’ai consulté rapidement des sites de sociétés ornithologiques et voici ce que j’ai trouvé : (aucune mention du chat, mais plutôt la pollution et les activités humaines)

    Les causes de disparition des espèces sont nombreuses et chaque espèce peut être plus ou moins sensible à une cause ou à une autre.

    La modification du milieu nature

    La modification du milieu naturel et la destruction des biotopes des oiseaux est sans doute la première cause de disparition des espèces :

    • Destruction du milieu par l’urbanisation et le déboisement

    • Modification du milieu par la destruction des zones humides et la désertification par la monoculture.

    • Empoisonnement par emploi des pesticides et des insecticides.

    Les activités humaines

    Les activités humaines perturbent aussi gravement l’avifaune :

    • Les barrières créées par l’homme : Lignes EDF Haute tension, éoliennes…

    • Les pièges des poteaux téléphoniques de France Telecom.

    • Le dérangements dus aux véhicules tout-terrain, à l’escalade ou au parapente dans des milieux protégés
    • La pollution

    La chasse

    De nombreux espèces d’oiseaux ou de mammifères se sont vus grandement menacées par la chasse. Certaines espèces ont même été totalement anéantit par les chasseurs (Bouquetins des Pyrénées, pigeon migrateur américain…) ou amenées au seuil de la disparition comme cela été le cas de certains rapaces avant que des mesures de protection ne soient prises avant disparition totale :

    • La chasse au piège et à la Glue : chasse non sélective qui détruit également des oiseaux protégés.

    • Braconnage (tir d’espèces protégées ou en dehors des périodes de chasse)

    • Chasse légales d’espèces dont les effectifs sont en mauvais états de conservation au niveau européen mais qui restent chassables en France après pressions du lobby cynégétique français.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.