Le cyprès doré: un conifère d’intérieur pour Noël

Par défaut
20171219B www.bakker.com.jpg

Cupressus macrocarpa ‘Goldcrest’: l’un des rares conifères cultivés comme plantes d’intérieur. Source: www.bakker.com

Dans la période précédant les Fêtes, vous verrez dans presque toute jardinerie, et même plusieurs quincailleries et supermarchés, un petit conifère dressé au port étroit et colonnaire et aux aiguilles «dorées» (jaune vert). Et si vous y touchez, vous découvrirez qu’il sent le citron.

Il s’agit de Cupressus macrocarpa ‘Goldcrest’ (ou peut-être de C. macrocarpa ‘Wilma’, similaire, mais à port encore plus étroit). C’est une mutation dorée au feuillage semi-immature du cyprès de Monterey (C. macrocarpa), un conifère maintenant très rare à l’état sauvage qu’on ne retrouve plus qu’en quelques localités limitées de la Californie, toujours près de l’océan (la plante ne tolère pas l’air sec de l’intérieur de cet État).

Plante d’intérieur

20171219C plantimex.co.za.jpg

Cupressus macrocarpa ‘Goldcrest’ décoré pour Noël. Source: plantimex.co.za

Ce conifère est généralement vendu comme plante de Noël et d’ailleurs, souvent décoré avec un pot coloré, une boucle ou une guirlande de circonstance, mais peut faire aussi une bonne plante d’intérieur toute l’année.

On peut aussi le cultiver en plein air dans les zones 7 à 10, mais en zone 7, il faut le placer à l’abri des vents froids et asséchants. Il réussit surtout là où tout gel est de courte durée: il peut être irrémédiablement endommagé par une gelée persistante de seulement -7 °C.

Dans la maison, offrez-lui un éclairage intense, surtout l’hiver, avec 3 ou 4 heures de soleil direct par jour et une bonne luminosité le reste du temps. Sinon, il se dégradera peu à peu et perdra sa coloration dorée, voire éventuellement des rameaux.

Il préfère les températures fraîches (il peut tolérer quelques degrés de gel s’il le faut) et ainsi apprécierait une baisse de température nocturne, mais il peut tolérer les températures d’appartement normales de jusqu’à 27 °C.

Arrosez-le selon la règle d’or d’arrosage, soit abondamment, assez pour bien humidifier toute la motte de racines, quand le terreau est sec au toucher. La fréquence d’arrosage peut varier énormément selon la taille de la plante, la grosseur du pot et les conditions de culture. Ne le laissez pas trop sécher, toutefois: si ses aiguilles deviennent sèches et craquantes, il sera trop tard pour le sauver.

Il peut être nécessaire d’augmenter l’humidité ambiante pendant les mois d’hiver pour prévenir l’assèchement des aiguilles. Ainsi, l’utilisation d’un humidificateur ou d’un plateau humidifiant est recommandée.

Quant à la fertilisation, une seule application printanière d’engrais tout usage très dilué suffira pour cette plante à croissance modeste.

Pour maintenir un port compact et une belle coloration, il est utile de faire séjourner le cyprès doré en plein air pendant l’été. Par contre, il ne faut pas l’exposer trop rapidement au plein soleil. Comme toute plante d’intérieur, il faut l’acclimater peu à peu aux conditions d’extérieur sur une semaine ou plus.

Petit arbre deviendra grand

20171219D www.gardenbargains.com.jpg

On peut tailler Cupressus macrocarpa ‘Goldcrest’ en topiaire. Source: www.gardenbargains.com

Souvent, le cyprès doré est vendu sous forme de petite plante de 20 cm ou moins… mais il ne restera pas de cette taille. Il grandira lentement mais sûrement, atteignant en plein air théoriquement 20 m ou davantage de hauteur et 4 m de diamètre. Comme on ne peut pas permettre une telle taille à l’intérieur, il faudrait à un moment donné commencer à le tailler, normalement au printemps ou en été. La plupart des gens préféreront sans doute maintenir sa forme colonnaire en «enlevant un peu» au sommet et sur les côtés, mais on peut lui donner la forme qu’on veut. On utilise ainsi cette espèce en bonsaï, en topiaire et — seulement en plein air, bien sûr — en haie.

Pensez aussi à le rempoter, utilisant tout simplement un terreau pour plantes d’intérieur, tous les trois ou quatre ans, question de renouveler le terreau qui devient peu à peu contaminé de sels sous la plupart des conditions et aussi d’offrir plus d’espace aux racines. Si vous voulez ralentir sa croissance, vous pouvez aussi tailler les racines au même moment.

Multiplication

On peut uniquement multiplier ce conifère par bouturage et il faut à cette fin employer une hormone d’enracinement et cultiver la bouture à l’étouffée au début.


Le cyprès doré: une plante à découvrir, car elle ajoute une belle ambiance aux Fêtes… et constitue une jolie décoration pour le reste de l’année!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s