Vive la vigne libre!

Par défaut
20170817A Gellinger, Pixabay.jpg

La vigne libre produit beaucoup plus que la vigne taillée. Photo: Gellinger, Pixabay

Les jardiniers paresseux qui s’informent sur la culture la vigne à raisin (Vitis vinifiera et autres) auprès des vignerons perdent vite tout espoir de pouvoir en cultiver. Il est question de conduite en cordon, de tailles sévères et répétées, de coursons, de sarments, de pampres et bien plus encore. L’horreur, je vous le dis!

Pourtant, rien de cela n’est nécessaire pour le jardinier amateur. L’idéal pour lui est plutôt de considérer la vigne comme une plante grimpante ornementale qui décorera une pergola ou tonnelle tout en produisant, à la fin de la saison, une excellente récolte de fruits. Ainsi on enlève toute la pression!

Le pourquoi de la taille sévère

20170817B Mark Smith, WC.jpg

Si vous ne pensez pas engager une équipe de cueilleurs, pourquoi vous donnez la peine de tailler vos vignes si sévèrement?. Photo: Mark Smith, Wikimedia Commons

Sachez que les professionnels font tout ce travail de palissage et de taille afin que les grappes soient à la même hauteur, ce qui permet aux cueilleurs de travailler plus rapidement… mais allez-vous engager une équipe de cueilleurs? Je ne pense pas. Si vous faites la récolte vous-même, sans presse et au moment où cela vous plaît, rien de cela n’est nécessaire.

Une culture des plus faciles

Vous découvrirez qu’il est en fait facile de cultiver la vigne.

Il suffit de choisir une variété de vigne adaptée à votre climat et à vos conditions, de la planter dans un sol bien drainé plutôt neutre ou même alcalin et aussi au soleil (du moins si vous voulez obtenir des raisins suffisamment sucrés pour pouvoir les manger frais). Reste à lui offrir un support robuste quelconque sur lequel elle peut grimper: pergola, tonnelle, clôture en mailles de chaîne (de type Frost), arbre, etc. (La plupart des treillis sont trop petits et trop frêles pour une plante aussi massive que la vigne dont les branches peuvent atteindre 7 mètres de long.) La vigne fera le reste.

20170817W Max Pixel.jpg

La vigne grimpe au moyen de vrilles qui s’entortillent autour de supports minces. Photo: Max Pixel

La vigne ne peut toutefois pas se fixer à un support très épais (un poteau, par exemple) ni sur un mur. Elle grimpe au moyen de vrilles et aura besoin de montants relativement minces sur lesquels s’attacher. Si vous voulez faire grimper votre vigne sur un mur, il faudrait y fixer un grillage métallique solide. Dans le cas d’une pergola ou tonnelle, il peut être utile de fixer quelques cordes sur les poteaux pour permettre à la vigne d’atteindre le toit grillagé.

La patience est de mise

Il vous faut être patient aussi. Qu’on la taille ou non, une vigne ne produira probablement rien la première année et très peu la deuxième. C’est à partir de la troisième année que la production commence véritablement.

Une question de taille

Et alors, que doit-on dire de la taille?

201717D.jpg

Tailler une vigne libre est simple: si la branche va où elle ne devrait pas, vous la supprimez, et cela, en toute saison! Illus. Clipart Panda et Clipart Library

La seule taille qui est vraiment nécessaire à une vigne libre est le contrôle des branches trop entreprenantes, car c’est une plante très dominante qui peut atteindre la cime des arbres si on la laisse faire. Comment alors récolter les fruits? Et elle s’étendra sur les plantations voisines également. Donc, votre rôle sera tout simplement de rabattre les branches qui vont trop loin et ainsi de garder les fruits à la portée de la main, ce qui assurera une récolte facile.

Quand faire cette taille? Je laisserai aux vignerons forcenés la tâche de vous expliquer en détail quand faire les multiples tailles qu’ils doivent pratiquer pour maintenir leurs vignes sur cordon. Pour la vigne libre, il n’y a pas de saison en particulier: si une branche commence à être suffisamment longue pour vous déranger, vous le couperez, tout simplement, peu importe la saison.

Vous pouvez aussi supprimer les branches mortes, aussi en toute saison. Parfois, après une décennie ou plus de croissance, il peut avoir un tel enchevêtrement de branches mortes et vivantes qu’il vaille la peine de faire une taille de rajeunissement et ainsi de couper toute la plante à 20 à 30 cm du sol. N’ayez crainte: une vigne bien choisie sera tellement vigoureuse qu’elle repoussera rapidement. Toutefois, il n’y aura probablement pas de récolte l’année qui suit une taille aussi sévère.

Moins de taille, plus de fruits

8494506236_baedd7f6e2_b.jpg

La culture sur pergola donne beaucoup plus de raisins que la culture sur cordon. Photo: Kathryn Greenhill, Flickr

«Mais n’aurais-je pas moins de fruits si je laisse ma vigne pousser librement»? Cette information circule sur tous les sites des vignerons forcenés, mais elle est totalement fausse. Vous obtiendrez plus de fruits, même beaucoup plus, assez pour remplir plusieurs boisseaux avec les fruits d’une seule vigne après cinq ou six ans (si vous avez la possibilité de la laisse se développer sur une grande surface). En taillant sévèrement, le vigneron en sacrifie en fait la vaste majorité des fleurs de sa vigne et donc des fruits potentiels.

Il est toutefois vrai que les raisins d’une vigne non taillée seront plus petits que ceux d’une vigne sévèrement rabattue. À vous de décider si vous préférez une petite poignée de gros fruits ou une abondance de petits. Ça, c’est votre choix.

Moi, je préfère l’option «moins de travail, plus de fruits»!20170817A Gellinger, Pixabay

Publicités

12 réflexions sur “Vive la vigne libre!

  1. Johanne Gagné

    Bonjour

    J’aimerais si cela est possible obtenir des suggestions de vignes à raisin qui sont le mieux adaptées aux conditions du Québec et de préférence avec des fruits sucrés.

    Merci pour votre aide. J’aime beaucoup lire vos articles.

  2. Melanie

    Bonjour,
    J’ai une vigne à fruits depuis trois ans et pour la première fois la récolte s’annonçait bonne. Au printemps, elle était pleine de petites grappes vertes! Or, deux ou trois jours plus tard ces grappes semblaient avoir été « dévorées »…Quelle déception! Je cherche toujours le coupable. Des suggestions? À noter que durant l’été je dois combattre le scarabée japonais qui l’apprécie beaucoup. Par contre, il semble préférer les feuilles de ma vigne et est très peu présent au printemps.

    • Ce printemps a été très pluvieux, ce qui n’aide pas la vigne: les fleurs sont politisées par le vent, alors si elles sont toujours mouillées, le pollen n’est pas transféré. Le temps froid et le gel sont aussi nuisibles. Trop peu ou trop d’engrais peuvent aussi faire chuter les fleurs avant la nouaison.

  3. Bonjour, Ma vigne (Somerset) a été envahi par les scarabée japonais, de mon statut de jardinier paresseux j’ai du m’en débarrasser le combat était beaucoup trop laborieux. Es-ce qu’il y a des variétés de vigne à fruit qui sont moins intéressante pour ces bestioles ?
    Merci

    • Je connais une étude qui s’est penché sur le sujet et tous les cultivars de vigne étaient attaqués, mais les variétés suivantes, beaucoup moins que les autres. dence of damage in this study. The cultivars ‘Mars’, ‘Marquis’, ‘Reliance’, ‘Catawba’, ‘Concord Seedless’, ‘Concord’, ‘Edelweiss’, ‘Einset’

  4. Michele

    J’ai lu qu’une vigne produisait des fruits seulement sur le bois de l’année et que d’avoir une vigne trop longue (donc non taillée à chaque année) ne donnait pas plus de fruits mais épuisait la plante qui doit nourrir une grande section non productive. Est-ce vrai?

    • Les vignerons utilisent ce genre de raisonnement pour justifier la taille qu’ils font à leurs vignes, mais, botaniquement et horticolement, ça ne tient pas la route. Il est facile de démontrer qu’une « vigne longue » produit plus de grappes de fleurs qu’une vigne taillée et éventuellement plus de raisins: il s’agit de la laisser pousser et de compter. Aussi, une longue tige ne peut pas épuiser la plante: plus elle a du feuillage (et une tige longue a plus de feuilles), plus elle a de l’énergie. (L’énergie de la plante vient du soleil.) Ce n’est pas la plante qui nourrit les feuilles, ce sont les feuilles qui nourrissent la plante: elles captent l’énergie, elles produisent les sucres, etc.

  5. Bonjour, j’ai acheté une petite vigne cet été qui a très bien poussée, j’ai même 3 grappes de raisins verts qui sont apparus pour sa première année je me suis dit avec fierté WOW. Je cultive dans des demis barils car il n’y a que du bitume où je demeure. J’aimerais svp savoir quels sont les soins à lui prodiguée pour l’aider à passer l’hiver. Merci beaucoup !

  6. J’ai une vigne depuis plusieurs années sur ma pergola avec plein de grappes. Toutefois le mot s’est passé dans le coin chez mes voisins ratons! Je perds la majorité de ma récolte en septembre. Est-ce que un filet pourrait m’aider? J’ai besoin d’un bon truc,,Svp aidez-moi
    Denis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s