Plantes à la fois comestibles et toxiques

Par défaut

20160829M.jpgIl peut paraître bizarre de penser qu’une plante peut être à la fois comestible et toxique et pourtant, c’est en fait souvent le cas. Beaucoup de plantes, notamment, produisent des fruits comestibles pour attirer les oiseaux et les mammifères qui aident à leur distribution, mais la même plante tient à ce que ce mêmes animaux, ainsi que d’autres créatures, ne mangent pas leur feuillage et ainsi les infusent avec des produits dissuasifs ou toxiques. Ainsi la chair du fruit est comestible, mais la graine est toxique, ce qui assure que le «transporteur» ne la bouffera pas.

Et d’autres plantes «comestibles» ne deviennent comestibles que si on ne les prépare correctement.

Des exemples

Voici quelques plantes comestibles couramment cultivées qui sont aussi toxiques. Notez bien que, sauf mention contraire, la toxicité des plantes mentionnées est relativement faible, pouvant causer des inconforts intestinaux et des nausées, mais nécessitant rarement des traitements médicaux.

Enfin, avant que vous ne me posez la question, oui, la plupart de ces plantes sont toxiques aux animaux familiers aussi.

Amande (Prunus dulcis)

20160829A.jpg

Amande verte: seulement la graine est comestible.

La coque de l’amande – et d’ailleurs tout l’arbre, des feuilles aux racines – est toxique. Il suffit de l’enlever la coque après la récolte. L’amande douce, produite par l’amandier domestiqué, n’est pas toxique, mais l’amandier sauvage donne l’amande amère, toxique pour l’humain, même mortelle si on en mange trop, car elle contient de l’amygdaline qui se convertit en cyanure lors de la consommation. L’amande amère peut toutefois être consommée après cuisson et est très populaire dans plusieurs pays asiatiques. Sa vente est défendue en Amérique du Nord.

Asperge (Asparagus officinalis)

20160829B

Baies d’asperges.

Le turion de l’asperge est comestible, mais les baies rouges portées par les plants femelles sont légèrement toxiques.

Haricot rouge (Phaseolus vulgaris)

20160829CLes graines mûres de la plupart des haricots sont un peu toxiques s’elles ne sont pas bien cuites, mais les graines d’haricot rouge contiennent de loin les plus forts taux de phytohémagglutinine, l’élément toxique en question. Il faut les faire tremper pendant plusieurs heures pour les ramollir, puis les faire bouillir pendant un minimum de 10 minutes pour que la toxine baisse à un niveau acceptable et sécuritaire. Il arrive parfois des accidents quand un humain consomme des graines d’haricot trempées en pensant qu’elles ont été cuites. Aussi peu que 5 graines crues peuvent envoyer la personne à l’hôpital.

Manioc (Manihot esculenta)

20160829D.jpg

Tubercule de manioc

Très populaire dans les pays tropicaux du monde entier, le tubercule du manioc est un aliment de base, consommé à la même manière que la pomme de terre. Toutefois, le tubercule est en fait très toxique au début, même mortel, car il contient différents éléments qui sont transformés en cyanure par le corps humain. Il faut les peler (les éléments toxiques sont surtout concentrés dans la peau) et les faire cuire, généralement en plusieurs eaux, avant de le consommer, ou encore les faire tremper et correctement sécher ou les fermenter, bien que certaines variétés domestiquées contiennent moins de toxines et une simple cuisson peut alors suffire. Le tapioca que nous mangeons en dessert est dérivé du manioc.

La manioc est parfois cultivée dans comme plante ornementale dans nos régions, notamment la forme panachée (Manchot esculenta ‘Variegata’). Si oui, sachez qu’il est toxique en toutes ses parties.

Noix de cajou (Anacardium occidentale)

20160829E

Le fruit de l’anacardier (pomme de cajou) est comestible, mais la noix, qui pousse exposée, est toxique si on ne le prépare correctement.

Non, la plupart des jardiniers qui lisent cette chronique ne trouveront pas d’anacardiers dans leur cour, car c’est un arbre tropical, mais si vous en voyez en voyage, sachez que la noix qui, curieusement, pousse à l’extérieur du fruit, est toxique. Il faut l’extraire de sa coque toxique et faire rôtir pour détruire les toxines. Curieusement, le fruit-même, appelé pomme de cajou, est comestible sans cuisson et consommé couramment dans plusieurs pays tropicaux.

Pomme (Malus domestica)

20160829F

Les pépins de pomme sont toxiques.

Les pépins de pomme contiennent du cyanure, ou plutôt de l’amygdaline, que le corps transforme en cyanure. Avaler accidentellement quelques pépins de pomme n’est pas un problème, car ils passeront à travers votre système digestif intacts, mais croquer plusieurs pépins (ce qui libère l’amygdaline) avant de les avaler peut vous envoyer à l’hôpital, surtout si vous en faites une habitude. Les feuilles et tiges est pommiers sont toxiques aussi. Il ne faut pas laisser les chiens manger des pommes, car parfois ils broient les pépins.

Pomme de terre (Solanum tuberosum).

20160829H.jpg

Les parties vertes d’une pomme de terre sont toxiques.

Seulement le tubercule est comestible: les racines, feuilles, tiges, fleurs et surtout le fruit sont toxiques. Même toute partie verte du tubercule (et l’on sait que les parties d’une pomme de terre exposées au soleil verdissent) sont toxiques. On peut toutefois manger une pomme de terre qui a été exposé au soleil si on supprime les parties verts.

Prune, cerise, pêche (Prunus spp.)

SONY DSC

Chez les Prunus, seulement la chair du fruit n’est pas toxique.

La chair des divers Prunus est comestible, mais les feuilles, les tiges et les noyaux sont toxiques, contenant un précurseur du cyanure.

Rhubarbe (Rheum spp.)

20160829J

Seulement pétiole de la rhubarbe est comestible.

Seulement le pétiole de la feuille est comestible, le limbe (la partie large et verte) est trop riche en acide oxalique et est toxique aux humains.

Sureau noir (Sambucus spp.)

20160829K.jpg

Les baies du sureau noir doivent être mûres (et de préférence cuites) avant de les consommer.

Peut-être que votre grand-maman faisait un délicieux vin de sureau, mais toutes les parties de la plante sauf les fleurs et les baies mûres sont toxiques. On peut manger la chaire des baies mûres, mais idéalement sans avaler les graines. C’est pourquoi il est recommandé de faire cuire les baies avant de les consommer, ce qui détruira les toxines contenues dans les graines.

Tomate (Solanum lycopericum)

20160829P.jpg

Tomate: ne mangez que les fruits!

Tout chez la tomate est toxique, des racines jusqu’aux feuilles, sauf le fruit mûr. Même les tomates vertes sont un peu toxiques, mais la cuisson détruit les éléments toxiques (tomatine, solanine et autres alcaloïdes).

Et les autres

Il y a de nombreux autres exemples de plantes ayant des parties toxiques et des parties comestibles, sans parler de champignons (qui ne sont pas des plantes). Assurez-vous toujours de consommer la bonne partie de toute plante comestible et de ne pas présumer que si la plante cuite est comestible, elle l’est crue aussi! 20160829M

Publicités

8 réflexions sur “Plantes à la fois comestibles et toxiques

  1. Lise Lambert

    J’ai un potager en carré. Les feuilles du zucchini sont blanches… Mildiou? Est -ce que je suis mieux de changer ma terre pour l’an prochain? Est-ce que le champignon reste dans le sol tout l’hiver?
    Aussi,
    J’ai des hèlianthus qui sont pleins de pucerons, j’ai appliqué la règle des 15 pas… Mais je constate que même les graminées qui sont dans le même coin en ont aussi! J’arrache tout? Si je laisse, est-ce que les pucerons vont revenir l’an prochain?
    Merci!

    • Il n’est pas rare que les courges font un peu de blanc (nom de la maladie) à la fin de la saison et cela influence peu ou pas la production. Le plus facile est de semer des variétés résistantes. Personnellement, je ne m’en occupe pas.
      Les pucerons qui s’attaquent aux hélianthus sont spécifiques aux hélianthus et donc sûrement que ceux qui sont sur vos graminées viennent d’une autre source. Si elles vous dérangent, chassez-les avec des jets d’eau.

      • Lise Lambert

        Wow! Merci! Je ne m’attendais pas à une réponse aussi rapide, je suis impressionnée!
        Merci! Merci!
        Lise

  2. Sylvain Dubé

    Bonjour, pour les pépins de pommes, je suis étonné. Enfant, je mangeais toute la pomme sauf la queue et je n’es pas été malade. Est-ce un hasard ou avec le temps, les pépins de pommes sont devenus toxiques? Je fais attention pour la toxicité des plantes surtout les plantes sauvages. Merci pour les bons conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s