Pièges jaunes contre mouches blanches

Par défaut
20150212A

Adultes ailés et nymphes immobiles sous une feuille.

Quand les jours rallongent, nos plantes d’intérieur reprennent vie… et aussi les aleurodes. Ces insectes, aussi appelés mouches blanches, rentrent souvent dans la maison à l’automne sur des plantes et des boutures qu’on a rapportées de l’extérieur ou encore sur nos vêtements quand nous travaillons dans le jardin. Ils demeurent toutefois peu visibles l’automne et au début de l’hiver, car ils entrent en diapause (dormance) sous l’influence des jours courts. Maintenant que les jours rallongent, cependant, ils se réveillent et s’installent sur nos plantes d’intérieur (ils sont particulièrement friandes des fines herbes, des hibiscus, les poinsettias, les fuchsias et les pélargoniums) dont ils percent le dessous des feuilles pour siroter leur sève, provoquant un jaunissement et une faiblesse générale.

Les aleurodes sont minuscules mais néanmoins bien visibles, car ils ont la curieuse habitude de voleter tout autour du plant infesté lorsqu’on les dérange pour atterrir aussitôt sur la même plante ou sur une plante voisine: on dirait de petites pellicules volantes.

20150212BL’aleurode a toutefois un petit défaut dont on peut profiter: il est attiré par la couleur jaune. Dans la nature, le jaune signale une plante mal en point, donc peu portée à se défendre contre une attaque: un vrai havre pour les aleurodes. Dans nos maisons, on peut attirer les aleurodes en plaçant des pièges collants de couleur jaune près des plantes susceptibles. On trouve facilement de tels pièges en jardinerie… ou encore, vous pouvez en fabriquer un vous-même en peignant une plaque jaune et en y appliquant un produit collant : de l’huile à moteur, de la colle gluante Tanglefoot (une colle qui n’assèche pas, vendue en jardinerie) ou de la Vaseline.

La coloration jaune de la plaque attirera les adultes qui resteront alors prisonniers. Ces pièges ne touchent pas les nymphes, par contre, car elles restent immobiles sur leur plante hôte, et mais elles s’y colleront aussi à mesure qu’elles muent et se mettent à voler. Quand les pièges sont couverts d’adultes, changez-les ou (dans le cas des pièges-maison) nettoyez-les et appliquez une nouvelle couche de produit collant.

Publicités

6 réflexions sur “Pièges jaunes contre mouches blanches

  1. C Fournier

    Bonjour,
    Depuis le début de l’automne je suis infestée (pas moi! mes plantes) de petites mouches noires.
    Ce ne sont pas des mouches à fruits : elles ne se collent pas aux bananes ni à l’ananas et n’aiment pas de manière notoire les pièges collants jaunes. Je sais que ce sont celles qui font des œufs dans le sol et qui apprécient les fonds de verres d’eau….
    Comment les éliminer avant le printemps et retrouver mon espace personnel sans ces intrus?

  2. Line Bertrand Cr

    Pour ma part je laisse une petite lampe allumée pendant quelques nuits. Les mouches, maringouins et autres intrus volants, étant attirés par la lumière se brulent les ailes et tombent, c’est le cas de le dire « comme des mouches ». Au matin j’ai toujours hâte de voir combien se sont fait prendre au piège et de quel espèce. Bonne chasse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s