Pollinisation Truc du jour

Que des fleurs mâles sur vos cucurbitacées ? C’est normal!

Fleur de courge mâle.

Par Larry Hodgson

Si vous êtes assez nouveau dans la culture de légumes, vous trouverez peut-être un peu exaspérant le développement des cucurbitacées (concombres, courges, melons, pastèques, etc.). C’est que les premières fleurs qui apparaissent sont des mâles. Que des mâles! Elles s’ouvrent magnifiquement, laissant espérer des fruits à venir, puis tombent sans rien produire. C’est frustrant!

Mais ne vous inquiétez pas : tout cela fait partie du plan de mère Nature.

La stratégie «Mâles d’abord»

En effet, la production de fleurs mâles nécessite relativement peu d’énergie, de sorte que la plante peut en générer abondamment dès le début de la saison. Pourquoi avant l’apparition des fleurs femelles? Afin de créer une habitude chez les abeilles visiteuses, car les fleurs de cucurbitacées ne sont pas si attrayantes pour la plupart des pollinisateurs. Donc, la plante essaie de les fidéliser.

En produisant des fleurs mâles en abondance croissante dès le début de la saison et toujours des fleurs fraîches chaque jour, la plante s’assure que les pollinisateurs prennent l’habitude d’inclure la visite de ses fleurs dans leur routine quotidienne. Et qu’ils viennent les visiter tôt dans la journée aussi, puisque les fleurs de cucurbitacées durent moins d’une journée; elles se sont déjà fanées en fin d’après-midi.

Fleurs de courge mâles et femelles.
Fleurs de courge mâles (ci-dessus); fleurs femelles (ci-dessous). Abrahami, Wikimedia Commons

Ainsi, lorsque les fleurs femelles commenceront enfin à apparaître (vous les reconnaîtrez à l’ovaire à leur base qui a la forme du fruit à venir), les abeilles pollinisatrices auront pris l’habitude de visiter quotidiennement le carré de cucurbitacées et seront moins susceptibles de rechigner à visiter les fleurs femelles, qui sont moins attractives que les fleurs mâles, car elles n’offrent que du nectar aux abeilles (les fleurs mâles leur présentent à la fois du nectar et du pollen).

Alors, maintenant vous savez la raison du retard !

Le Cucamelon : pas comme les autres

Cucamelons. Photo: Corey Ryan Hanson, Wikimedia Commons

Ce qui précède s’applique à la plupart des cucurbitacées : notamment les courges de toutes sortes (et cela inclut les citrouilles, les courgettes, les pâtissons, les potimarrons et bien d’autres), les concombres, les pastèques et les melons. Curieusement, cependant, il y a au moins une cucurbitacée qui fait les choses différemment.

Au début de la saison, les cucamelons ne produisent que des fleurs femelles. Photo : Nadiatalent, Wikimedia Commons

Le cucamelon (Melothria scabra), aussi appelé melon de souris et concombre du Mexique, produit d’abord des fleurs femelles. Ce n’est qu’après quelques semaines de floraison quotidienne de fleurs femelles que les premières fleurs mâles apparaissent… suivies, bien sûr, des premiers fruits mûrs, car à partir de ce moment, la pollinisation devient possible.

Pourquoi inverse-t-il la stratégie de pollinisation millénaire des autres cucurbitacées? Je ne sais pas, mais c’est comme ça que ça fonctionne.

En Amérique du Nord et du Sud, les principaux pollinisateurs des fleurs de courge (Cucurbita pepoC. moschata et autres) sont des abeilles solitaires appelées abeilles des citrouilles (Peponapis spp. et Xenoglossa spp.). Le deuxième pollinisateur majeur, c’est le bourdon. L’abeille domestique n’est pas une très bonne pollinisatrice des courges: apparemment, elle trouve leur pollen trop lourd, collant et épineux.

Abeille des citrouilles (Peponapis pruinosa). Photo : USDA ARS

Les différentes courges sont toutes originaires du Nouveau Monde et les abeilles des citrouilles ont co-évolué avec elles. En conséquence, on ne trouve aucune espèce d’abeille des citrouilles en Eurasie, Afrique ou Australie. Dans ces régions, ce sont d’autres abeilles (habituellement des bourdons) qui effectuent la pollinisation des fleurs de courge à leur place.

Trois faits surprenants au sujet des abeilles des citrouilles

  • Elles n’ont pas de dard et donc ne piquent pas.
  • Elles passent souvent la nuit à l’intérieur des fleurs de courge fanées.
  • Elles sont spécifiques aux diverses courges et ne visitent pas les fleurs d’autres plantes, même pas d’autres cucurbitacées comme les pastèques, les concombres et les melons.

40 comments on “Que des fleurs mâles sur vos cucurbitacées ? C’est normal!

  1. Denise B. Québec, Qc

    C’est parfait, je vais cesser de m’inquiéter pour mes courges. Merci beaucoup.

  2. Jocelyne Leblanc

    Explications claires et photos à l’appui… que demander de plus ? Merci et mes félicitations pour votre passage dans un magasine… c’est impressionnant chez vous ! Moi, en région, j’aurais l’espace pour en faire mais je n’ai pas l’imagination !!!! Ou la compétence ?? Mais je m’améliore avec les années !!! J’adore vos livres qui démystifie tout !

  3. Sophie Forest

    Trop incroyable la nature! Merci pour ces billets matinaux!😊

  4. Bonjour, j’ai mis un voile sur mes plants pour décourager la chrysomèle, je devrai donc polliniser à la main?

    • Habituellement, il faut retirer le voile dès que les fleurs font leur apparition justement pour que la pollinisation puisse se faire.

  5. Toujours très intéressant votre mot quotidien. J’avais remarqué ce phénomène mais vous venez de me donner la réponse. Merci

  6. Merci 🤩

  7. Joel Avril

    C’est d’ailleurs pour cette raison que les fleurs mâles ont trouvé un usage dans la gastronomie méditerranéenne, en particulier nissarde. Soit trempées dans une pâte à beignet fluide ( façon tempura) et frites, soit farcies avec une farce légère et épicée à votre goût. Un délice.

  8. Dianne Blais

    Encourageant de savoir que je verrai autre chose que des fleurs éphémères! Merci de partager tout votre savoir.

  9. Baudelaire doit être heureux là où il est d’apprendre que les fleurs du mal arrivent en premier. Sans doute trouverons-nous un jour un de ses poèmes encore inconnus en hommage aux cucurbitacées!

  10. J’ai appris la raison comme ça merci!

  11. Antonin Arseneau

    Bonjour
    J’habite aux Îles-de-la-Madeleine et je viens de commencer mon jardin. Dans le coin de la plage à côté, il y y’a beaucoup d’algues. Est-ce bon pour le jardin si je mets des algues dans la section où il n’y a pas encore de plantations et aussi entre les rangs?
    Je vous remercie.
    Antonin Arseneau

    • D’une façon générale, les algues constituent un excellent engrais, riche de plus en oilgo-éléments.
      Une précaution avant de les employer : les laisser quelque temps étalées de façon qu’elles soient débarrassées par les pluies, du sel marin qu’elles pourraient contenir, et qui serait nuisible aux cultures.
      Par exemple, récolter les algues en automne ou fin d’été, les étaler sur une surface non cultivée après récolte, par exemple, pour pouvoir les utiliser au printemps

  12. Jacques Sormany

    Explication lamarkienne, peu scientifique, non démontrée. La pollinisation par les insectes fonctionnerait aussi bien, voire encore mieux, si les fleurs des deux sexes étaient présentes en même temps. On ne sait pas pourquoi il y a décalage, et ce n’est sûrement pas parce que les courges l’ont décidé ainsi!

    • C’est vrai que j’ai anthropomorphisé. Une mauvaise habitude de ma part.

    • À considérer comme une hypothèse, ni démontrée ni infirmée, d’ailleurs.
      Cela mériterait peut être un étude, car le fait de l’apparition des fleurs mâles avant les femelles est indubitable (je l’ai encore vérifié hier).
      Pas plus invraisemblable que certaines vérités réputées révélées, qui n’admettent de la part de certains aucune mise en doute, malgré leur irrationnalité flagrante.

  13. Francesca

    J’ai ma première petite courgette jaune!!!! Merci de votre enseignement!

  14. Veronique Riel

    Vous êtes une encyclopédie vivante!
    Quel bonheur de vous suivre!!!

  15. Carole Myette

    J’ai commencé à jouer à l’abeille il y a une semaine dans mes courgettes rayées et j’ai politisé 2 fleurs femelles qui toutes les deux me donnent déjà des bébés courgettes qui grossissent rapidement.

  16. France Cournoyer

    J’ai été très surprise cette année d’avoir tout de suite et seulement des fleurs femelles à mes concombres libanais!

  17. Je suis nouvelle en jardinerie (disons que ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas fait que je repars à zéro) et je ne me lasse pas de lire tous vos textes. Il y a tellement de ressources. Un gros gros merci

  18. Nicole St-Amour

    Comment fait-on pour poliniser soit même?

  19. Est-ce une bonne idée d’enlever des feuilles des plants de concombres pour attirer les pollinisateurs?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :