Mythe horticole: ne cultivez pas les melons avec des concombres, sinon cela changera leur goût

Par défaut
20180628A www.allthatgrows.in & Wikimedia Commons.jpg

Est-il vrai que les concombres peuvent changer le goût des melons? Source: www.allthatgrows.in & Wikimedia Commons, montage: jardinierparesseux.com

Voilà un vieux mythe, mais qui continue à circuler. La croyance est que si l’on cultive des concombres et des melons dans le même potager, ils vont se croiser et que cela gâchera leur goût, donnant aux melons un goût de concombre et aux concombres un goût de melon.

De proches parents… mais pas trop!

Ce qui donne de la crédibilité à ce mythe, c’est que les concombres (Cucumis sativa) et les melons (Cucumis melo) appartiennent au même genre, Cucumis. Il semble donc logique qu’ils puissent se croiser.

Cependant, le classement en genres est toujours un peu aléatoire. En fait, les concombres et les melons appartiennent bien à la même famille, les Cucurbitacées, mais, génétiquement, ne sont pas de très proches parents; pas plus proches, par exemple, que l’humain et l’orang-outan.

Déjà, leur nombre de chromosomes ne correspond pas : les concombres en ont 14, tandis que les melons en ont 24. Les plantes avec un nombre de chromosomes très différent peuvent rarement se croiser et, si elles le font, les plantes qui en résultent sont généralement stériles. Dans le cas des concombres et des melons, aucun croisement n’a jamais été réalisé. D’ailleurs, les deux espèces ont divergé d’un ancêtre commun il y a plus de 10 millions d’années et ne se sont jamais mélangées depuis. Aucune pollinisation entre eux n’est plus possible.

20180628B www.ebay.de.jpg

Le cucamelon ou concombre-melon n’est pas un hybride entre un concombre et un melon. Source:  http://www.ebay.de

Pour compliquer les choses, il existe un légume parfois appelé cucamelon ou concombre-melon (Melothria scabra) qui sonne certainement comme un hybride entre les deux, mais les minuscules fruits en forme de pastèque ne sont pas le résultat de l’hybridation. En fait, le cucamelon, aussi appelé concombre du Mexique, mélothrie et concombre à frire, est une espèce entièrement différente qui a évolué loin des deux premières, dans le Nouveau Monde (le concombre est originaire de l’Inde et le melon, de l’Afrique). Tous les trois sont dans la même famille, les Cucurbitacées, mais c’est leur seul lien.

Et juste pour éclaircir les choses, la pastèque (melon d’eau) appartient à encore un autre genre de la même famille. Son nom botanique est Citrullus lanatus et non, il ne se croisera pas avec le melon, le concombre ou le cucamelon. La courge (Cucurbita pepo), bien qu’également une Cucurbitacée, ne se croisera pas non plus avec aucune des espèces ci-dessus.

Qu’en est-il des cantaloups et des melons Honeydew?

20180628C www.onlyfoods.net, www.trikalafarms.gr & www.ebay.ca  .jpg

Un cantaloup croisé avec un Honeydew donnera… un melon Galia! Source: www.onlyfoods.net, http://www.trikalafarms.gr & http://www.ebay.ca, montage: jardinierparesseux.com

Oui, ils peuvent se croiser. Même, très facilement. Et il en sera de même pour tout autre vrai melon (melon brodé, Piel de sapo, melon sucrin, etc.). Tous appartiennent à la même espèce, ont le même nombre de chromosomes et se croisent sans difficulté.

Cela dit, même si vous les cultivez côte à côte, cela ne changera pas leur goût, du moins, pas la première année. Le croisement ne modifie pas le goût du fruit, qui reste celui de son parent femelle. Cependant, les graines récoltées de melons différents cultivés à proximité pourraient bien être des hybrides et leur goût, leur couleur et leur forme pourraient facilement varier… l’année suivante, quand vous les aurez semées. Pour empêcher ces croisements illicites, il faut habituellement maintenir une distance d’isolation d’au moins 400 mètres.

Pour en savoir plus sur les distances d’isolation pour différents légumes, lisez Pour prévenir l’hybridation spontanée chez les légumes.

Mais j’ai planté des melons et des concombres ensemble et mes melons avaient un goût bizarre!

On entend souvent ce genre de chose et c’est bien possible… mais pas pour les raisons que vous pensez. Les melons sont réputés pour leur capacité à changer de goût lorsque les conditions ne leur conviennent pas à la perfection. Donc, si vos melons goûtent bizarrement, c’est probablement parce que l’été a été trop frais, trop chaud, trop sec ou trop pluvieux, que le sol était trop pauvre, trop acide, trop alcalin, etc. Ce n’est pas parce qu’ils se sont croisés avec le légume d’à côté, mais juste parce que les melons sont naturellement capricieux.


Alors, ne vous inquiétez pas que divers légumes altèrent la saveur de leur voisin pendant la saison en cours… à moins que vous ne cultiviez le maïs sucré. Pour en savoir plus au sujet de ce cas unique, lisez Cultivez votre maïs sucré en isolé20180628A www.allthatgrows.in & Wikimedia Commons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s