Categories

Recherche

La fascinante histoire de la citrouille

La citrouille de l’Halloween a une longue et fascinante histoire. Regardons-la ensemble ici. D’abord, la citrouille est une courge du genre Cucurbita. Il y a deux espèces qu’on appelle citrouille: C. pepo (la citrouille traditionnelle) et C. maxima (la citrouille géante, appelée potiron en France). Toutes deux auraient été domestiquées au Mexique au moins 5000 ans avant notre ère. À l’origine, le fruit était petit et l’écorce dure; on le cultivait pour ses graines comestibles. Avec le temps, des variétés à chair plus épaisse et de texture moins fibreuse ont été développées et utilisées pour la consommation humaine. De Jacques-Cartier à aujourd’hui Quand Jacques Cartier visita le Québec pour la première fois en 1535, il trouva les champs de la région de Québec remplis d’un fruit inconnu que nous appelons maintenant citrouille, mais qu’il a pris pour des melons. Ce serait toutefois l’explorateur espagnol Alvar Nuñez Cabeza de Vaca, qui vit des citrouilles en Floride en 1528, qui rapporta les premières graines... Lire la suite >

2019 : Année de la citrouille

Pourquoi ne pas profiter de L’Année de la citrouille pour en planter chez vous? Photo: hybels.com Chaque année, le National Garden Bureau, un organisme à but non lucratif qui fait la promotion des plaisirs du jardinage, sélectionne une annuelle, un bulbe, une plante comestible et une vivace à mettre en vedette dans son programme L’année de. C’est une excellente façon de découvrir une plante que vous ne connaissez pas ou pour en apprendre un peu plus sur une plante que vous cultivez déjà. Regardons alors la plante comestible gagnante pour 2019: la citrouille. Son histoire La citrouille aurait été domestiquée au Mexique vers 5500 AEC. À l’origine, le fruit était petit et son écorce dure; on le cultivait surtout pour ses graines comestibles et pour son écorce utilisée pour fabriquer des paniers. Avec le temps, des variétés à chair plus épaisse et de texture moins fibreuse, mieux adaptées pour la consommation humaine, ont été développées et ainsi la culture de... Lire la suite >

Mythe horticole: ne cultivez pas les melons avec des concombres, sinon cela changera leur goût

Voilà un vieux mythe, mais qui continue à circuler. La croyance est que si l’on cultive des concombres et des melons dans le même potager, ils vont se croiser et que cela gâchera leur goût, donnant aux melons un goût de concombre et aux concombres un goût de melon. De proches parents… mais pas trop! Ce qui donne de la crédibilité à ce mythe, c’est que les concombres (Cucumis sativa) et les melons (Cucumis melo) appartiennent au même genre, Cucumis. Il semble donc logique qu’ils puissent se croiser. Cependant, le classement en genres est toujours un peu aléatoire. En fait, les concombres et les melons appartiennent bien à la même famille, les Cucurbitacées, mais, génétiquement, ne sont pas de très proches parents; pas plus proches, par exemple, que l’humain et l’orang-outan. Déjà, leur nombre de chromosomes ne correspond pas : les concombres en ont 14, tandis que les melons en ont 24. Les plantes avec un nombre de chromosomes très différent... Lire la suite >

La citrouille de l’Halloween: toute une histoire!

Cette semaine, des milliers de gens, jeunes et moins jeunes, sculpteront une citrouille pour l’Halloween. Éclairée d’une chandelle ou d’une ampoule électrique, sa face convertie en figure d’épouvante — ou de gentil bonhomme — la citrouille sera en vedette le soir du 31 octobre. Mais d’où vient cette curieuse plante à l’utilisation si bizarre? Origines dans le Nouveau Monde La citrouille classique est une courge (Cucurbita pepo). On ne connaît pas avec certitude ses origines, car elle est cultivée depuis fort longtemps, mais on a trouvé des graines de C. pepo dans des sites archéologiques d’Amérique Centrale datant de 10?000 ans avant notre ère et l’on peut donc présumer une origine dans ce secteur. Toujours est-il que, quand l’explorateur Jacques Cartier visita le Québec pour la première fois en 1535, il trouva les champs de la région remplis d’un fruit inconnu que nous appelons maintenant citrouille. Ce serait toutefois l’explorateur espagnol Alvar Nunez Cabeza de Vaca qui vit des citrouilles... Lire la suite >

Courges d’été, courges d’hiver

Pendant que vous choisissez les semences de courge pour votre jardin estival, rappelez-vous qu’il y a deux groupes distincts qui sont utilisés différemment en cuisine: les courges d’été et les courges d’hiver. Il vous faudrait sans doute un sachet de chaque type pour rencontrer vos besoins. Les courges d’été et la plupart des courges d’hiver sont toutefois dérivées du même légume, Cucurbita pepo. La différence est tout simplement qu’on mange les courges d’été avant qu’elles n’atteignent leur pleine maturité, quand leur pelure n’est encore qu’un épiderme mince et que les graines sont peu développées. On récolte les courges d’été régulièrement, pendant une bonne partie de l’été. La courgette (zucchini) et le pâtisson sont les mieux connus des courges d’été. Les courges d’hiver portent ce nom non pas parce qu’on les cultive pendant l’hiver (au contraire, on les sème à la fin du printemps en même temps que les courges d’été), mais plutôt parce qu’elles se conservent bien au moins une partie de l’hiver. On... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!