Quand la mineuse de la betterave attaque

Par défaut

 

20180623A thatbloomingarden.wordpress.com

Feuille de bette à carde montrant des galeries de mineuse. Source: thatbloomingarden.wordpress.com.

La mineuse de la betterave ou pégomyie de la betterave (Pegomyia betae) est la larve de la mouche de la betterave, une petite mouche somme toute insignifiante et d’ailleurs rarement vue. Mais les dégâts que la mineuse provoque sont très visibles : des galeries et des taches claires translucides sur les feuilles des betteraves, des bettes à carde (poirées) et des épinards* ainsi que d’autres plantes de la famille des Amarantacées (anciennement les Chénopodiacées), comme le chénopode blanc (Chenopodium album) et l’amarante réfléchie (Amaranthus retroflexus).

*L’épinard a aussi sa propre mineuse, Pegomyia hyoscyami, dont le cycle de vie et le traitement ressemblent à ceux de la mineuse de la betterave.

Cet insecte est souvent assez parsemé et discret, causant peu de dégâts, mais il y a des années de recrudescence où les dégâts sont majeurs et alors presque toutes les plantes d’une région donnée sont atteintes. Dans ces cas, la mineuse peut parfois complètement anéantir la récolte.

Notez que l’insecte a généralement moins d’impact sur la betterave que sur la bette à carde et l’épinard, car on consomme sa racine enflée, qui n’est pas touchée, plutôt que les feuilles.

Le symptôme

20180623B freespiritgardens.org.jpg

Feuille de betterave avec des taches translucides typiques de la mineuse. Source: freespiritgardens.org

On voit facilement les dégâts, car les feuilles de la plante infestée deviennent marquées d’abord de tunnels puis de taches translucides. Une inspection plus approfondie révélera une petite larve (asticot) blanchâtre à l’intérieur. Il peut y avoir aussi peu qu’une seule tache par plante ou, au contraire, plusieurs par feuille. La tache est causée par la larve qui mange l’intérieur de la feuille, laissant seulement l’épiderme intact. Éventuellement, les taches deviennent brunes.

Son cycle de vie

image.png

La mouche de la betterave femelle ressemble à une petite mouche domestique grise, mais est rarement vue. Source: Janet Graham, Wikimedia Commons

La femelle éclot de la pupe dans le sol où elle a passé l’hiver, habituellement à la fin d’avril ou au début de mai, et pond des œufs sous les feuilles de la plante-hôte choisie. Après environ cinq jours, les larves émergent des œufs. Elles peuvent s’établir sur les feuilles de la plante où la ponte a eu lieu ou voyager jusqu’aux plantes voisines. Elles piquent un petit trou sous la feuille et y élisent résidence, commençant les dégâts.

20180623E www.obsessedbynature.com.jpg

Ici, l’épiderme supérieur a été enlevé pour mieux révéler les asticots à l’œuvre. Source: www.obsessedbynature.com

Les tunnels du début deviennent rapidement des plaques qui s’élargissent. Après deux ou trois semaines, les larves arrêtent de manger et quittent la feuille, tombent au sol au pied du plant atteint et deviennent de petites pupes brunes. Après 3 à 5 semaines, les adultes émergent des pupes et le cycle recommence. Chaque génération dure environ 30 à 40 jours et il peut y avoir trois générations par été (plus dans les pays chauds), la première étant généralement la plus nuisible. La dernière génération reste sous forme de pupe tout l’hiver… et le cycle recommence au printemps.

Comment prévenir les dégâts

20180623D www.leafmines.co.uk

Oeufs de mineuse. Source: www.leafmines.co.uk

Dès que vos betteraves, bettes à carde et épinards ont 4 à 6 vraies feuilles, commencez à vérifier l’envers des feuilles et enlevez les petits œufs blancs oblongs d’environ 0,7 mm placés par paquets de 3 à 12.

Placer des pièges jaunes collants près des plants peut aussi être utile à ce stade (notez que ces pièges attirent les insectes nuisibles, pas les insectes bénéfiques), mais ils ne sont efficaces, bien sûr, que pour le stade ailé de l’insecte.

20180623G wimastergardener.org.jpg

La couverture flottante: la solution la plus facile à presque tous les problèmes d’insectes au potager. Source: wimastergardener.org

Une autre possibilité est de pratiquer l’exclusion. Faites une rotation, semant vos betteraves, bettes à carde et épinards dans un endroit où il n’y en avait pas l’été précédent et recouvrez le site d’une couverture flottante, ce qui empêchera la femelle de les atteindre.

Aussi, retarder le semis, le faisant à la fin de mai ou en juin plutôt que tôt en saison, réduit beaucoup les dégâts, car il prive la première génération de mineuses — d’ailleurs, la plus problématique! – de nourriture. Si la femelle est active, mais qu’il n’y a encore rien à manger dans votre potager, elle ira ailleurs!

Traiter un problème en cours

20180623F www.sciencesource.com.jpg

Souvent la solution est aussi facile que d’enlever les feuilles atteintes. Source: www.sciencesource.com

S’il est trop tard et que les feuilles sont déjà infestées, il faut changer de méthode. S’il y a peu de galeries, supprimer les feuilles atteintes mettra rapidement fin à l’infestation. Ou écrasez les larves à l’intérieur de la feuille. Si presque toutes les feuilles sont atteintes, arrachez et détruisez les plants (vous pouvez toutefois consommer les feuilles intactes ainsi que les parties de feuilles intactes) et ressemez.

Le traitement aux insecticides classiques est essentiellement inutile, car la mouche est trop volatile pour être facilement atteinte et les larves se réfugient rapidement à l’intérieur des feuilles, à l’abri des insecticides habituels. Par contre, si vous remarquez la présence de mouches au début de la saison, des vaporisations au savon insecticide ou au neem au moment opportun peuvent aider.

Il y a bien des insecticides systémiques qui pénètrent les tissus de la plante et les rendent toxiques aux mineuses… mais voulez-vous vraiment rendre un légume toxique? De toute façon, ces insecticides ne sont plus offerts aux jardiniers amateurs dans la plupart des pays.


La mineuse de la betterave : les dégâts sont souvent horrifiants, mais la plupart des jardiniers arrivent assez rapidement à en prendre le contrôle.20180623A thatbloomingarden.wordpress.com

Publicités

2 réflexions sur “Quand la mineuse de la betterave attaque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s