Quand un légume «annuel» survit à l’hiver

Par défaut
20180504A Howard F. Schwartz, Colorado State University, Bugwood.org.jpg

Les tiges florales du chou peuvent dépasser la hauteur d’un homme! Source: Howard F. Schwartz, Colorado State University, Bugwood.org

Si vous n’avez pas soigneusement nettoyé votre potager l’automne dernier (ce qui, d’ailleurs, n’était pas nécessaire de toute façon), il se peut que vous ayez la surprise de voir certains légumes laissés en terre recommencer à pousser et même, bientôt, fleurir.

C’est que plusieurs des légumes «annuels» que nous cultivons ne sont pas vraiment des plantes annuelles, mais plutôt des bisannuelles : choux, betteraves, bettes à carde, carottes, oignons, etc. Comme nous les récoltons pour la consommation dès la première année, nous ne les voyons normalement jamais fleurir ni produire de semences. Mais si, par accident ou volontairement, on les laisse en terre l’hiver, on découvre un tout autre aspect de ces plantes quand elles repoussent la deuxième année.

En effet, si la première année les légumes bisannuels grossissent et emmagasinent des réserves (et normalement, on les récolte au faîte de leur stockage!), la deuxième année, ils les dépensent. Toute cette énergie mise de côté est investie dans la floraison et la production de semences. Ainsi, on peut voir un chou bien rond d’à peine 45 cm de hauteur s’élancer vers le ciel, formant un «arbre» ramifié de parfois 2 m de hauteur aux fleurs jaune pâle ou blanches. La betterave n’est pas beaucoup plus modeste avec sa floraison verte sur une tige ramifiée rouge : on dirait une autre plante complètement!

20180504B www.nmessences.com.jpg

Fleurs de betterave. Source: www.nmessences.com

Les producteurs de semences comptent sur cette floraison de la deuxième année pour récolter et ensacher les semences… et vous pouvez le faire aussi, du moins dans les régions où l’hiver n’est pas trop sévère. C’est que plusieurs de ces légumes ne survivent pas jusqu’au printemps quand le sol gèle en profondeur et qu’il faut alors les pailler abondamment à l’automne si on veut les voir survivre. Ou encore, les arracher et les hiverner dans une chambre froide pour une replantation au printemps suivant afin de permettre la floraison.

Quand une bisannuelle fleurit la première année

Il arrive aussi parfois que ces légumes bisannuels fleurissent la première année, habituellement à la suite d’un choc quelconque : coup de froid ou de chaleur, sécheresse profonde, etc. On dit qu’ils «montent en graine» et cela est généralement considéré comme indésirable, car, dès que la floraison est initiée, la qualité gustative de la plante est souvent perdue et plusieurs deviennent même carrément indigestes.

20180504C harvesttotable.com.jpg

Le brocoli est un chou qui essaie de fleurir la première année… mais dont nous coupons la tige florale avant qu’il n’y parvienne. Source: harvesttotable.com

Nos ancêtres ont toutefois développé des lignées de certains légumes bisannuels qui fleurissent la première année afin de profiter d’un aspect de leur croissance. Le brocoli et le chou-fleur, par exemple, sont dérivés de choux bisannuels qu’on a sélectionnés pour leur tendance à fleurir la première année. Par contre, il faut récolter leurs tiges florales quand elles sont très courtes et que les fleurs sont encore immatures, bien avant la vraie montée en graine, et donc pendant que les tiges florales ont encore bon goût.

L’artichaut sauvage aussi est une plante normalement bisannuelle, mais poussée par la sélection à fleurir extra tôt afin de donner une récolte la première année. Là, ce sont les bractées du bourgeon floral que l’on consomme.

Légumes bisannuels

Voici une liste de «légumes annuels» qui sont en fait des plantes bisannuelles ou même, dans certains cas, des vivaces de courte vie.

  1. Bette à carde (blette, poirée)
  2. Betterave
  3. Cardon
  4. Carotte
  5. Céleri
  6. Céleri-rave
  7. Chicorée
  8. Chou
  9. Chou cavalier
  10. Chou chinois
  11. Chou de Bruxelles
  12. Chou-rave
  13. Endive
  14. Kale ou chou frisé
  15. Navet
  16. Oignon
  17. Panais
  18. Persil
  19. Poireau
  20. Radis d’hiver (daïkon)
  21. Rutabaga
  22. Salsifis
  23. Scorsonère

Et rappelez-vous que, qu’elle survienne par accident ou exprès, la floraison d’un légume bisannuel est une bonne source de semences gratuites!

 

Publicités

2 réflexions sur “Quand un légume «annuel» survit à l’hiver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s