Des tomates en cage

Par défaut
015.K

Sauvez du temps en cultivant vos tomates en cage.

Les tomates sont des plantes «sarmenteuses», ce qui veut dire que, dans la nature, elles montent sur d’autres plantes en s’y appuyant. En culture, on les laisse rarement monter sur des arbustes, mais les cultive surtout sur des tuteurs. Sans vrilles ou tiges volubiles, toutefois, elles ne peuvent s’agripper à leur support d’elles-mêmes: il faut les y attacher. Mais attacher des tiges sur un tuteur est un travail dont le jardinier paresseux peut bien se passer. Il préférera une cage à tomates.

On pose cette structure sur le plant pendant qu’il est encore jeune et il pousse en son intérieur en s’appuyant sur les parois de la cage. Le seul «travail» alors est de repousser dans la cage toute tige qui s’en échappe.

De petites cages pour de petites plantes

20170711B

Cage à tomates classique.

La cage à tomates commerciale classique est faite en fil de fer et a un peu en forme d’entonnoir. Typiquement, elle mesure 83 cm (33 po) de hauteur et 30 cm (12 po) de largeur. Elle se vend très bien… mais n’est pas toujours très efficace.

D’accord, elle fonctionnera à merveille avec les plantes de tomates déterminées, soit celles de petite taille, mais elle est généralement trop basse et trop frêle pour les tomates indéterminées, qui produisent des plantes énormes, de 1,5 m de hauteur et même beaucoup plus. Non seulement une tomate indéterminée en débordera rapidement, mais son poids fait souvent courber et tordre les minces montants en fil de fer.

Autre problème: ces cages n’étant pas démontables, comment les remiser pour l’hiver?

Bien des jardiniers commencent leur expérience de jardinage avec de petites cages à tomates bon marché pour les abandonner après quelques années.

Une cage de plus grande taille

20170711C Greeden Tomato Cage Company

Pour les tomates indéterminées, préférez une cage plus haute et plus robuste. Photo: Greeden Tomato Cage Company

Si vous cultivez des tomates indéterminées, préférez une plus grande cage à tomate faite avec des supports plus robustes. On peut en trouver différents modèles en jardinerie et en quincaillerie. Certaines se composent de 3 ou de 4 panneaux qui s’assemblent pour former une colonne, ce qui facilite le démontage et l’entreposage pendant l’hiver.

Mais vous pouvez facilement fabriquer vos propres cages à tomate. Voici justement un modèle qui est beaucoup plus commode.

Une cage à tomate «forte en béton»

20170711D Home Hardware

On peut trouver du grillage pour béton en quincaillerie.

Achetez du grillage pour béton (utilisé dans la préparation du béton armé), offert dans toute quincaillerie. La forme standard a des mailles de 10 à 15 cm (parfaites pour pouvoir y passer la main à la récolte) et de 120 cm à 180 cm de largeur. Coupez-le ou faites-le couper en «feuilles» de 180 cm de longueur. Enroulez la feuille pour en faire une colonne, en pliant les extrémités métalliques en crochet pour que la colonne se maintienne.

20170711E nillesfm.com

Installez la cage par-dessus le jeune plant de tomate… et laissez-le pousser presque à sa guise! Photo; nillesfm.com

Maintenant, dressez la colonne dans le potager par-dessus d’un plant de tomate, le fixant en place avec des piquets de tente… et laissez pousser votre tomate! Il suffit, comme mentionné ci-dessus, de repousser dans les confins de la cage toute tige qui s’en échappe.

Des plantes qui débordent… et alors?

20170711F vomitingchicken.com

Les tomates les plus grandes peuvent déborder de leur cage… et alors? Photo: /vomitingchicken.com

Malgré tout, à la fin de la saison, une bonne tomate indéterminée s’élèvera au-dessus de la cage et ses tiges, arquées sous leur propre poids, toucheront presque à sol, créant un effet de fontaine, mais puisque cette technique n’exige aucune taille et que chaque tige arquée portera des dizaines de fruits, qui se plaindra si la plante déborde?

Vous voilà avec une cage bien plus solide que la plupart des cages commerciales et plus haute aussi. En fin de saison, défaites la colonne et remisez les feuilles de grillage en les plaçant les unes sur les autres pour l’hiver.

D’accord, le grillage de béton n’est pas en acier inoxydable et finira par rouiller, mais il s’agit de trouver cette coloration brun-roux jolie et désirable. Même rouillées, ce cages durent 20 ans et plus.


Voilà un petit projet à préparer par une journée de pluie!015.K

Publicités

2 réflexions sur “Des tomates en cage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s