Le sujet délicat du pipi d’asperge

Par défaut
20161222A.jpg

Le goût de l’asperge est fort apprécié… mais l’odeur qu’elle laisse dans l’urine, moins.

Ce n’est généralement pas le genre de sujet à évoquer lors d’une conversation à table du temps des Fêtes, mais… qu’en est-il du célèbre «pipi d’asperge»? Vous savez, l’odeur forte et désagréable dégagée par l’urine humaine après que la personne a consommé des asperges. Ou peut-être vous ne savez pas, car en fait ce n’est pas tout le monde qui peut la sentir.

Les jardiniers curieux veulent comprendre

En tant que jardinier qui cultive l’asperge et personne qui aime le goût d’asperge, mais qui déteste l’odeur qui suit sa consommation, cette question m’a toujours intriguée. Pourquoi je la sens et mon épouse pas? Et je ne suis pas seul!

Le phénomène de l’odeur intense du pipi d’asperge attire l’attention du monde scientifique depuis fort longtemps. Le scientifique français Louis Lémery la nota dès 1702. En 1781 Benjamin Franklin écrivit qu’il cherchait des moyens pour l’éliminer. (Il n’a pas eu de succès!)

Curieusement, on pensait jusqu’à récemment que les humains étaient divisés en deux camps: ceux dont l’urine pue après avoir mangé des asperges et ceux dont l’urine ne pue pas. Mais cela était basé sur ce que les gens avaient déclaré au sujet de leur propre urine.

Cet apparent «fait scientifique» (il figurait dans de nombreux traités scientifiques de jusqu’a récemment) ne tient plus la route. La vérité est que l’urine de tout humain libère des particules malodorantes après la consommation d’asperges. Même si vous ne les sentez pas.

Ce n’est que dans les années 1980 que les scientifiques ont eu l’idée de faire sentir aux gens l’urine des autres plutôt que seulement la leur et ils ont rapidement constaté alors que ceux qui peuvent sentir l’odeur de pipi d’asperge dans leur propre urine peuvent également la détecter dans l’urine des autres. Et que ceux qui ne peuvent pas la détecter dans leur propre urine ne peuvent pas la sentir du tout, même pas dans l’urine des autres.

20161222bLa proportion est apparemment d’environ 40/60: dans une étude récente de 6900 hommes et femmes, on a découvert que 40% peuvent détecter l’odeur de pipi d’asperge, tandis que 60% sont «anosmiques». Oui, ils ont un défaut génétique (une anosmie) qui font qu’ils sont incapables de sentir le pipi d’asperges. Qui l’aurait cru?

Le soufre et l’ammoniaque sont la cause

L’odeur fétide du pipi d’asperge provient en grande partie de l’ammoniac et de divers composés soufrés qui sont libérés pendant la digestion. Et cela arrive très rapidement: si vous urinez dans les 15 minutes après avoir mangé des asperges, vous la remarquerez déjà… si, bien sûr, vous n’êtes pas anosmique!

La différence est dans les gènes

Des études les plus récentes peuvent même tracer la capacité/incapacité de sentir le pipi d’asperge à nos gènes. Les scientifiques ont trouvé plus de 800 variations des récepteurs olfactifs situés sur le chromosome 1, variations qui conduisent à l’anosmie. Si vous n’héritez pas une de ces variations, vous remarquerez l’odeur de pipi d’asperge; si vous en héritez une, pour vous le pipi d’asperge sentira l’urine normale.

Pourquoi?

20161222cLa question qui reste est… pourquoi? Quel but évolutif pourrait avoir été servi à inclure dans le génome humain des gênes permettant à certaines personnes de sentir le pipi d’asperge et pas d’autres? Est-ce que le fait d’être anosmique à l’odeur de pipi d’asperge ou non aurait pu faire la moindre différence dans la survie de la race humaine pendant son évolution? Car, très honnêtement, être anosmique ou non à l’urine d’asperge ne change à peu près rien dans notre vie de tous les jours.

Jusqu’à présent, aucune explication n’a été trouvée. Mais vous pouvez parier que les urinologues partout au monde étudient assidûment la question!

Publicités

2 réflexions sur “Le sujet délicat du pipi d’asperge

  1. Renégo

    Un jour en camping, après avoir manger des asperges, j’allai uriner dans le bois avant de me coucher et c’est alors qu’un écureuil s’élança pour l’êcher les feuilles par terre ou tombait mon urine. Histoire vraie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s