Taches noires sur rudbeckies jaunes

Par défaut
20169831A.jpg

La très populaire rudbeckie ‘Goldsturm’.

La rudbeckie ‘Goldsturm’ (Rudbeckia fulgida sullivantii ‘Goldsturm’) est l’une des vivaces les plus populaires de nos jardins. Avec ses masses de «marguerites jaunes» à cœur noir, elle égaie nos plantations de la fin de juillet à la fin de septembre, elle attire les papillons, les abeilles et les oiseaux granivores, elle fait une excellente fleur coupée et elle est bien rustique (zone 3 et même zone 2). Donc, c’est presque la vivace parfaite!

20160831B.jpg

La maladie peut s’étendre jusqu’à ce que presque toute la feuille devienne noir.

Cependant, depuis quelques années, une «nouvelle» maladie semble infester les feuilles. Au début, il n’y a que quelques taches brun pourpre rondes ou angulaires sur les feuilles inférieures, mais la maladie peut s’étendre sur les feuilles supérieures et venir à presque recouvrir les feuilles de noir. Qu’est-ce que c’est et que peut on faire pour l’éliminer?

Il y a plusieurs maladies qui peuvent causer ce symptôme, mais la plus courante est la tache septorienne de la rudbeckie (Septoria rudbeckiae), un champignon. La maladie fait discrètement son apparition en juin ou au début de juillet, quand quelques taches paraissent sur les feuilles inférieures bien cachées des yeux, mais s’étend plus rapidement en août, période où le feuillage est souvent couvert de rosée pendant de longues périodes, car la maladie s’étend plus facilement sur les feuilles humides. Parfois presque toute la feuille noircit.

Les spores sont habituellement transmises par la pluie et l’arrosage, quand une goutte d’eau frappe une feuille contaminée et éclabousse une feuille voisine ou une plante voisine. Le vent peut transporter les gouttes éclaboussées plusieurs mètres plus loin.

Que faire ?

Normalement la tache séptorienne est surtout une maladie de sénescence, reliée au vieillissement des feuilles en fin de saison, et ne nuit pas outre mesure à la croissance ni à la survie de la plante. De plus, les feuilles qui noircissent ne sont pas si visibles de loin. Si les fleurs sont belles et continuent d’attirer tous les regards, la chose la plus facile à faire est… d’appliquer la règle des 15 pas et d’apprendre à la tolérer.

Pour réduire son impact au cours des années à venir, voici des choses simples que vous pouvez faire :

  1. Achetez des plantes saines et évitez toute plante portant des taches sur les feuilles, car généralement cette maladie arrive chez vous sur les plantes contaminées achetées en pépinière;
  2. Assurez-vous que la plante est dans un emplacement bien aéré où donc le feuillage sèchera rapidement après une pluie ou une rosée.
  3. Appliquez une fertilisation modérée pour que la plante soit plus vigoureuse et résiste mieux à la maladie;
  4. Évitez les monocultures de rudbeckies (qui permettent facilement à la maladie de voyager d’une plante à une autre) et apprenez plutôt à mélanger cette plante avec d’autres végétaux. Notez que la tache séptorienne de la rudbeckie ne s’attaque qu’à cette plante et n’infestera pas vos autres végétaux;
  5. Si possible, arrosez sans humidifier le feuillage (au moyen d’un tuyau perforé/suintant, par exemple).
  6. Coupez et détruisez les tiges et feuilles à la fin de la saison (donc, après la floraison) pour réduire la quantité de spores hivernantes;

Les plus «maniaques de la propreté» peuvent traiter les feuilles de façon préventive (un fongicide à base de cuivre conviendra bien) en juillet et août. Par contre, les fongicides n’élimineront pas les symptômes déjà présents; ils n’aideront que prévenir que la maladie aille plus loin.

Ou ils peuvent arracher leurs rudbeckies, ce qui mettra définitivement fin au problème.

Voilà! Vous n’avez pas nécessairement à intervenir, mais au moins vous savez maintenant pourquoi le feuillage de vos rudbeckies noircit!

Publicités

6 réflexions sur “Taches noires sur rudbeckies jaunes

  1. Maryse Alain

    C?leri rave … Question ; cette ann?es je n’ais aucune boule …. De belles tiges mais apr?s = rien ,et nous sommes bient?t au d?but de septembre , Les autres ann?es j’en avais toujours au d?but d’ao?t ( je demeure ? Montreal ; et j’ai un jardin communautaire ) Maryse Alain 1mariza@sympatico.ca

    Envoy? de mon iPad

  2. Francine Banville

    Merci pour l’info. C’est toujours rassurant de vous lire et de savoir ce qui est tolérable……j’aime beaucoup les rudbeckies , elles permettent de prolonger la floraison de nos plates-bandes .

  3. Julie

    Bonjour, comme j’ai peu d’espace, j’aimerais savoir si cette plante peut devenir envahissante. Dans votre livre, elle ne fait parti de la liste des faux amis….

    Merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s