Confondre les insectes en évitant les monocultures

Par défaut

20160509A.jpgIl est préférable de mélanger les légumes dans le potager plutôt que de les regrouper, et ce, pour réduire les infestations d’insectes.

20160509B

La doryphore de la pomme de terre est un exemple d’un insecte qui est surtout attirer à sa plante hôte quand on la plante en monoculture.

En effet, une rangée de pommes de terre est presque une invitation ouverte au doryphore de la pomme de terre à venir faire des ravages, car concentrer un légume quelconque augmente l’odeur qui attire ses ennemis. Mais si vous plantez vos pommes de terre çà et là à travers d’autres plantes, les doryphores auront de la difficulté à les trouver. C’est la même chose pour la mouche de la carotte, le sphinx de la tomate, et même le charançon de la vigne.

Évitez donc les «monocultures» (culture d’un même légume sur une grande surface) et vous aurez beaucoup moins de problèmes d’insectes parmi vos légumes.

Voici d’autres trucs pour contrôler les doryphores de la pomme de terre.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s