Des amaryllis mort-vivants

Par défaut
20151120A

Amaryllis trempée dans la cire.

Il ne semble pas avoir de limites aux atrocités qu’on peut faire subir aux plantes pour mieux les vendre. Après avoir offert des cactus décorées de fleurs séchées, des poinsettias pulvérisés de teinture fluorescente et de paillettes, des succulentes peintes de couleurs barbares et des orchidées injectées de teinture bleue (voir Attrapes horticoles du temps des Fêtes pour d’autres exemples), voici qu’on en invente un nouveau attrape-nigaud: un bulbe d’amaryllis mourant trempé dans de la cire de couleur. Je m’explique.

 

20151120D.jpg

Pas besoin de planter un bulbe d’amaryllis: il est parfaitement capable de fleurir à nu.

Quand un bulbe d’amaryllis est prêt à fleurir, il fleurira, même si on ne le plante pas. On peut la laisser trainer sur une tablette ou dans une boîte, sans soins aucuns, et la fleur sortira. On dit qu’il «fleurit à nu». Évidemment, cela n’est pas très bon pour la plante. Idéalement, on l’aurait empotée avant la floraison ou sinon, tout de suite après, mais reste qu’elle fleurit sans avoir été empotée, ce qui est assez surprenant.

 

20151120B

Amaryllis cirée, vaporisée de neige articifielle et crucifiée.

Or certains commerçants vont encore plus loin. Ils suppriment le plateau à la base du bulbe, plateau d’où poussent normalement les racines, puis ils trempent le bulbe dans une cire d’une des couleurs des fêtes: rouge, vert, blanc, or, argent, etc. Parfois ils ajoutent de la neige artificielle ou des paillettes. On enfonce alors dans la base du bulbe déraciné un petit support pour qu’il tienne debout, ce qui est, quant à moi, un genre de crucifixion végétale. Le bulbe devient alors un élément de décoration.

Tristement, on vient aussi de condamner le bulbe à mort. Sans racines, avec son plateau supprimé, étouffé par une couche de cire qui l’empêche même de respirer, le bulbe est désormais voué à mourir… mais avant le moment fatidique, il fera un ultime effort pour produire des fleurs. C’est essentiellement un mort-vivant. Un peu comme une poule dont on a coupé la tête, mais qui bouge encore.

Évidemment, le marchand affiche fièrement «Pas besoin d’eau!». Bien sûr que non! Depuis quand un mort-vivant a-t-il besoin d’eau? Et même si vous vouliez lui en donner, comment le faire quand le bulbe mourant n’a plus de racines pour en absorber?

Le bulbe produira donc une tige florale dressée, des boutons de fleurs et souvent des fleurs (mais il arrive qu’elles commencent à s’assécher avant de s’épanouir complètement, car les réserves d’énergie du bulbe s’épuisent de jour en jour). Joyeuses Fêtes! Après, vous jetez le bulbe, tout simplement: impossible de le récupérer.

20151120C

Bulbe trempée dans la cire orange et décoré d’un autocollant halloweenesque.

De plus, ils osent vendre ces bulbes mort-vivants pour Noël, une fête qui devrait théoriquement souligner la vie et l’optimisme! Ils devraient plutôt les offrir à l’Halloween, la Fête des morts!

 

Oups! Je viens de découvrir que «ils» l’ont déjà prévu (voir l’image à gauche). Vraiment, quand il s’agit de leurrer le public, il n’y a pas de limites!

 

 

10 réflexions sur “Des amaryllis mort-vivants

  1. Annie Leclerc

    Crucifiée… Puis ressuscitée…
    Quand j’en ai acheté une cet hiver, j’igorais qu’elle était « condamnée à mort »…
    Malaise après avoir appris son destin dans votre article!
    Je me suis donc mise en tête de la réchapper… J’en ai gratté la cire, retiré le support de métal, puis j’ai constaté qu’il lui restait 2 petits moignons de racine…
    J’ai donc planté le bulbe dans du terreau de plantation que j’ai ensuite arrosé régulièrement…
    J’ai fait légèrement moisir le bulbe car je l’avais enterré trop profondément dans un pot en plastique.
    J’ai corrigé le tire rapidement par la suite…
    En ce moment, il me produit de belles feuilles vertes!
    J’ignore quand et si il refleurira, mais je serai patiente!

  2. dana

    Bonjour, j’ai acheté hier un bulbe dans de la cire, dans le but justement de le sauver. Je ne savais pas non plus qu’il était condamné à mort mais trompé dans de la cire, ce n’est pas étonnant. j’espère pouvoir le sauver ..Je trouve très hypocrite de parler de la planète tout le temps mais de proposer à la vente des produits qui vont complétement à l’encontre de la vie..

  3. EVELYNE ETTORI

    Bonsoir, Moi aussi j’ai acheté un bulbe-mort vivant qui a fait trois belles fleurs il faut dire que je lui ai mis de l’eau i fois par semaine malgré la cire à ce jour donc 3 mois plus tard il a sorti 3 petites racines donc vu qu’il s’accroche à la vie je vais encore l’aider je vais gratter la cire et enlever ce tire-bouchon qui lui sert de socle , lui trouver un joli pot en verre et lui mettre du terreau je crois qu’il mérite tout cela j’espère que cela va marcher je crois en lui il s’est tellement accroché durant tous ces mois by by je vous tiendrai au courant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.