Mythe à éclater : la goutte qui brûle le feuillage

Par défaut

20150724AParmi les mythes horticoles les plus tenaces (et il y en a des centaines) est celui qui dit qu’il ne faut pas arroser les plantes, et surtout pas le gazon, au plein soleil brûlant, doublement quand il fait chaud. Sinon, assure le mythe, les gouttes d’eau qui tombent sur le feuillage agiront comme une loupe et feront vite de brûler le feuillage.

20150724BMais brûler une feuillage avec une goutte d’eau est tout simplement impossible. Dans vos expériences d’enfant où vous avez utilisé une loupe pour allumer un morceau de papier ou rôtir une petite fourmis sans défense (on était très méchant à cette époque, n’est-ce pas?), rappelez-vous qu’il fallait tenir la loupe à une certaine distance de la surface à chauffer afin de concentrer les rayons. Or une goutte placée directement sur la feuille est trop proche d’elle pour le faire. De toute façon, les gouttes d’eau qui tombent sur des feuilles au plein soleil s’évaporeront trop rapidement pour causer quelque dommage que ce soit aux plantes.

Pas vrai, mais quand même…

Mais… mettre ce mythe en application est quand même utile indirectement, car il pousse les jardiniers à éviter un autre faux pas. C’est que l’eau appliquée au plein soleil, surtout quand il fait chaud, aura tendance à s’évaporer avant de pénétrer le sol. Donc, un arrosage au plein soleil du midi sera moins efficace qu’un arrosage fait tôt le matin, à la fin de la journée ou par temps gris. Ainsi, arroser au plein soleil est moins efficace et gaspille davantage l’eau.

Green watering can pouring water

Le moment idéal pour arroser est tôt le matin. D’abord, c’est généralement le moment le plus frais de la journée et le sol aussi est à son plus frais. Ainsi l’évaporation sera réduite au minimum et essentiellement toute l’eau appliquée pénêtrera dans le sol où elle sera facilement disponible aux racines des plantes. Aussi, le feuillage aura le temps d’assécher pendant la journée, réduisant les risques de maladie. (Les spores de la plupart maladies foliaires germent mieux sur un feuillage humide.)

La soirée est le deuxième meilleur moment pour arroser, car le soleil ne plombe plus, réduisant l’évaporation, mais il y aura quand même plus d’évaporation que le matin, car le sol et le feuillage seront encore assez chauds. Par contre, si vous arrosez en fin de journée, essayez de le faire sans mouiller le feuillage (à cette fin, un tuyau suintant serait très utile), car si le feuillage reste humide toute la nuit, cela augmente les risques de maladies.

Par contre, ne soyons pas plus catholique que le pape: si jamais vos plantes manquent sérieusement d’eau et le seul moment où vous pouvez les arroser est au plein milieu de la journée, au soleil brûlant, allez-y. Mieux vaut sauver les plantes même si l’arrosage est un peu moins efficace. Dans ce cas, arrosez un peu plus longtemps pour que l’eau descende bien dans le sol au pied des plantes assoiffées.

Publicités

3 réflexions sur “Mythe à éclater : la goutte qui brûle le feuillage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s