Décoration avec les plantes Pots

Agencez vos chrysanthèmes d’automne

Chaque année, bon an mal an, avec la sortie des étalages de citrouilles en épicerie, arrivent les chrysanthèmes d’automne. Oui, ils sont splendides, tout simplement déposés dans un beau pot décoratif en terre cuite ou enfouis dans un panier de lattes de bois. On peut dissimuler les pots de plastique noirs qui les contiennent derrière des retailles de jute, retenues avec du raphia. Ça fait très «automne» et c’est d’une simplicité extrême. Une minute de recherche sur Pinterest suffit pour découvrir des centaines de photos de grosse citrouille évidée servant de contenant décoratif pour recevoir un beau gros chrysanthème d’automne tout fleuri.

Des queues de renard (Pennisetum spp.) accompagnent ces chrysanthèmes d’automne rouge foncé. Photo: Joanne Dale sur Shutterstock.

Et tout ça pour quoi? Pour ajouter une touche de couleur là où les annuelles commencent à rendre l’âme… et pour égayer le décor de cette fête des petits monstres qui approche (eh oui, l’Halloween). C’est aussi, parce que si vous lisez ce blogue, vous êtes comme moi! Vous aimez les fleurs et vous voulez que ça dure toujours!

Dernièrement, j’ai eu envie de remonter la barre un peu plus haut et d’explorer l’idée de créer des compositions avec les chrysanthèmes d’automne.

Des annuelles au bord de la tombe

Que ce soit parce qu’elles arrivent au bout de leur vie ou parce qu’elles flanchent au moindre coup de froid, en automne, certaines annuelles sont plus défraîchies. Pourtant, d’autres plantes annuelles pètent le feu et seront encore splendides jusqu’aux grands gels. Les chrysanthèmes d’automne en petits formats peuvent donc tout simplement remplacer ces annuelles mourantes et redonner un second souffle à nos arrangements.

Des accompagnements faciles

Les meilleurs accompagnements pour les chrysanthèmes d’automne sont ceux que l’on a déjà sous la main. En faisant le ménage des boîtes à fleurs d’annuelles et des contenants décoratifs, on peut récupérer des patates douces ornementales (Ipomoea batatas), des gomphrénas (Gomphrena globosa) ou des graminées décoratives.

Des accompagnements à rabais

C’est la fin de saison dans la plupart des jardineries et les rabais sont au rendez-vous! On peut donc dénicher des annuelles de fin de saison, pensées pour l’ornementation automnale, à très bon prix. On trouvera des choux d’ornement, des pensées décoratives, mais aussi des cordylines (Cordyline australis), notamment la cordyline ‘Red Sensation’ à feuillage rouge foncé. Les cinéraires maritimes (Jacobaea maritima) et autres variantes à feuillage gris laineux, comme l’étonnante centaurée ‘Mercury’ (Centaurea ‘Mercury’), sont aussi relativement faciles à dénicher.

Les bruyères (Calluna vulgaris) et les choux d’ornement sont de grands classiques pour accompagner les chrysanthèmes d’automne. Photo: Igor Grochev sur Shutterstock.

Puis, on fait un saut de puce dans le département des plantes vivaces pour attraper quelques heuchères à feuillage coloré (Heuchera spp.) ou des sedums de toutes formes et de toutes les couleurs. À ce chapitre, c’est le petit sedum ‘Angelina’ (Sedum reflexum ‘Angelina’), à feuillage retombant de couleur vert lime, qui gagne mon cœur.

Enfin, toutes les graminées ornementales, qu’elles soient annuelles ou vivaces, sont convoitées. Puisque c’est la saison des liquidations dans les jardineries, il est même possible de se procurer de beaux gros miscanthus de Chine (Miscanthus sinensis) ou des calamagrostides (Calamagrostis spp.) à une fraction du prix. Ces plantes rustiques peuvent être plantées dans le jardin au lendemain de l’Halloween.

On plante avec les pots!

En cette fin de saison où la croissance est au ralenti, il n’est pas nécessaire de dépoter et de planter les chrysanthèmes d’automne et leurs plantes compagnes. On peut carrément enterrer les pots. Même s’il fait frais et que le temps est gris, il faut quand même arroser occasionnellement nos arrangements afin de permettre à tous les boutons floraux d’éclore, ce qui prolonge la période de ravissement. Quand tout est fini, on transplante les vivaces, on composte les annuelles et on conserve les pots. On peut même tenter sa chance et transplanter les chrysanthèmes d’automne, car certains survivent à l’hiver.

Je serais bien curieuse de voir vos arrangements automnaux. Pourquoi ne pas nous partager vos beaux décors sur la page Facebook du Jardinier paresseux?

Julie Boudreau est horticultrice, diplômée de l’ITA de Saint-Hyacinthe. Elle œuvre dans le domaine l’horticulture depuis plus de 25 ans. Elle a publié une dizaine de livres et participé à de nombreuses émissions de télévision et de radio. Elle est enseignante au Centre de formation horticole de Laval. Passionnée de son métier, Julie Boudreau se consacre à promouvoir le jardinage, le design de jardin, la botanique et l'écologie, sous toutes ses formes. Un peu grano, écolo depuis toujours, gourmande et essayeuse, Julie est une épicurieuse avec un fort penchant pour tout ce qui se prononce en latin.

4 comments on “Agencez vos chrysanthèmes d’automne

  1. Pingback: Agencez vos chrysanthèmes d’automne - joliplantarium.com

  2. Votre article et photos me donnent le goût de faire de beaux arrangements d’automne!
    Merci
    C’est stimulant!

  3. Toujours très intéressant et une note d’humour. J’aimerais bien vous recevoir à la Société de plantes alpines et de rocaille du Québec (SPARQ) pour une conférence.

  4. Michèle ADAM

    J’ai des petits chrysanthèmes dans mes parterres et ils reviennent depuis quelques années. Ils sont presque fleuris, comme des différents asters. Ils résisteront tant que les hivers ne seront pas plus rudes que les dernières années( juste quelques jours à -15)C cette année, et la de neige l’année avant, qui a ben protégé les plantes.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :