Categories

Recherche

Nos partenaires

Comment planifier, planter et faire pousser un jardin de fines herbes

Bien sûr que vous pouvez cultiver votre propre jardin d’herbes aromatiques. Ce n’est vraiment pas difficile! Photo: alexraths, depositphotos

Par Diane H. Wong

Installer un jardin de fines herbes culinaires est un passe-temps qui apporte non seulement du plaisir, mais des avantages pratiques. Les fines herbes rendent nos plats plus savoureux et plus sains. Souvent, cependant, les herbes que nous achetons dans les épiceries sont très décevantes. Même lorsqu’elles paraissent belles, elles offrent rarement le goût intense que l’on recherche.

La solution? Vous ne pouvez être sûr de la qualité des herbes aromatiques que lorsque vous les plantez et les cultivez vous-même. En plus de vous permettre d’avoir des herbes fraîches sous la main quand vous en aurez besoin, les cultiver est passionnant. Et le faire n’est même pas très compliqué. Bien sûr, comme le note essaywriterfree.net, vous aurez besoin à la fois de connaissances et d’expérience, ou de la volonté d’apprendre, mais comprendre certaines règles de base vous aidera beaucoup.

À l’intérieur ou à l’extérieur ?

Herbes sur un rebord de fenêtre.
Cultiver des herbes à l’intérieur peut être difficile, surtout si vous voulez leur faire atteindre leur pleine taille. Vous aurez notamment besoin d’un éclairage très intense, pas toujours possible sur un rebord de fenêtre, notamment l’hiver. Photo: nevarpp, depositphotos

Presque toutes les plantes poussent mieux en plein air et les herbes ne font pas exception à cette règle. À l’extérieur, il est plus facile de leur donner le soleil intense et l’humidité ambiante dont elles ont besoin. Si vous possédez une maison avec même une petite cour, vous pouvez facilement y avoir un jardin de fines herbes … ou même un jardin d’herbes aromatiques en pot sur un balcon. Un tel jardin occupe très peu d’espace.

Bien sûr, il est également possible de planter et de faire pousser des fines herbes à l’intérieur. Si votre demeure est un appartement sans cour ni balcon, ou si vous voulez des herbes fraîches pour cuisiner même en hiver, vous pouvez en démarrer dans des pots. Les principaux défis seront d’assurer les bons éclairage et humidité pour les plantes, car ils sont plus difficiles à atteindre à l’intérieur.

Herbes cultivées comme micropousses.
La façon la plus simple de faire pousser des herbes à l’intérieur est sous forme de micropousses ou de germes. De cette façon, vous les récolterez jeunes, avant qu’elles ne souffrent trop des mauvaises conditions intérieures, en particulier d’une lumière faible. Photo: ronstik, depositphotos

Il ne sera pas toujours possible de faire pousser des herbes jusqu’à leur pleine maturité à l’intérieur, car elles ont tendance à se dégrader si elles sont cultivées trop longtemps dans des conditions défavorables. Par contre, ce que vous pouvez faire avec succès est de les semer et de les cultiver comme micropousses ou comme germes en vue d’une récolte rapide. Quand la récolte a lieu à un stade aussi précoce, car on récolte les micropousses quand elles sont des semis de seulement quelques semaines, les herbes n’ont pas le temps de souffrir des conditions moins que parfaites.

Si vous décidez de préparer un petit jardin de fines herbes dans votre appartement, vérifiez d’abord ce qui suit:

  • Quelles plantes allez-vous cultiver? Toutes les fines herbes ne conviennent pas aux petits pots. Parfois, leur système racinaire nécessite trop d’espace. Ou elles poussent trop lentement. (Les micropousses doivent pousser vite!) 
  • Pouvez-vous leur assurer un fort ensoleillement? La plupart des herbes ont besoin d’au moins 6 heures d’ensoleillement direct par jour. Cependant, certaines herbes, comme la menthe et le thym, supportent une lumière moins intense pendant de courtes périodes.
  • Pouvez-vous assurer le bon niveau d’humidité, soit 50%, 60% ou même plus? L’air à l’intérieur de nos demeures est souvent beaucoup plus sec que ce que les herbes préfèrent. Vous devrez arroser vos plantes en conséquence pour compenser la perte d’eau à l’évaporation. Et un humidificateur peut être nécessaire pour hydrater adéquatement l’air.
  • Les principaux critères de réussite sont de choisir pour la culture en intérieur les fines herbes qui s’y adaptent le mieux et de remplir leurs exigences en matière de lumière du soleil et d’humidité. Si vous faites cela, vous aurez toujours des herbes fraîches pour vos plats, peu importe la saison.

Quelles herbes choisir

Pots de fines herbes sur une table en bois.
Commencez par cultiver les herbes que vous aimez le plus utiliser en cuisine. Photo: oksixx, depositphotos

Votre jardin de fines herbes commence par la sélection des plantes. La meilleure recommandation pour le débutant à ce sujet est de choisir les herbes que vous aimez manger! Il peut être tentant de cultiver quelque chose de nouveau et d’original et, si vous aimez les expériences de jardinage, allez-y. Mais si votre objectif est pratique et que vous souhaitez cultiver des herbes pour améliorer le goût de votre nourriture, le meilleur choix est de vous concentrer sur les herbes que vous consommez et que vous trouvez dans vos recettes préférées.

Un autre point à considérer est de savoir si vous pouvez faire pousser des herbes ensemble. Certaines d’entre elles réussissent très bien à partager un même jardin, car elles ont un rythme de croissance et des besoins de base similaires, ce qui vous permet d’économiser beaucoup d’efforts. Vous pouvez appliquer les mêmes méthodes de culture à plusieurs sortes d’herbes dont les suivantes:

  • Les herbes méditerranéennes comprennent l’origan, le romarin, la lavande, la marjolaine, la sauge et le thym. Elles ont besoin de beaucoup de soleil et d’un sol plus sec.
  • Les herbes qui aiment l’humidité comprennent entre autres le basilic et le persil. Vous devriez les planter dans une aire où elles peuvent recevoir beaucoup de soleil, mais qui est facilement accessible pour faciliter l’arrosage régulier dont elles ont besoin afin de garder leur sol humide.
  • Les menthes et leur parenté comprennent la menthe poivrée, l’herbe aux chats, la menthe citronnée, la menthe verte et la mélisse. Elles poussent assez bien en plein soleil, mais réussissent quand même bien à l’ombre. Elles ont toutes besoin d’un sol également humide et tolèrent difficilement la sècheresse. Traitez-les avec prudence, car les menthes ont tendance à se répandre partout et à étouffer les autres plantes. De plus, leur parfum intense peut camoufler les arômes attrayants d’autres végétaux.

Les herbes méditerranéennes poussent bien ensemble et les herbes qui aiment l’humidité aussi se voisinent bien lorsqu’elles sont plantées ensemble. Les différents types de menthes, par contre, ont besoin d’espace pour s’étaler. Les experts en plantation d’essaywritercheap.org recommandent de ne pas mélanger les plantes méditerranéennes avec celles qui aiment l’humidité, car elles nécessitent des mesures culturales différentes. Et cultivez des menthes envahissantes par elles-mêmes, loin des autres plantes.

Recommandations de base sur la façon de planter et de cultiver des fines herbes

Plusieurs images d’herbes dans un collage.
Vous pouvez récolter une foule de fines herbes, même sur un balcon. Photo: viperagp, depositphotos

• Commencez par les plantes

Si vous êtes un jardinier néophyte, cultiver des herbes à partir de semences n’est peut-être pas une bonne idée pour un premier essai. Les cultiver à partir de graines peut être un processus long et un peu compliqué qui nécessite de l’expérience et beaucoup de patience. Heureusement, vous pouvez acheter de jeunes plants — des semis cultivés par des professionnels et des boutures enracinées, essentiellement — dans les jardineries et en ligne. Cela résoudra de nombreuses complications dès le début.

• Choisissez le bon emplacement

Plus votre jardin de fines herbes est proche de votre cuisine, plus vous en profiterez. Cependant, si vous cultivez des herbes de cuisine dans votre arrière-cour, vous pouvez choisir n’importe quel emplacement en autant qu’il reçoive suffisamment de soleil. Vous pouvez planter et faire pousser la plupart des herbes dans des jardinières ou autres pots en utilisant un terreau spécialement préparé et fertilisé. De tels bacs peuvent être placés n’importe où sous le soleil.

• Préparez le sol pour la plantation

Ameublissez le sol et assurez-vous qu’il se draine bien, ce qui peut nécessiter l’ajout de sable et de compost. Fertilisez le sol avec un engrais biologique tout usage. Creusez ensuite des trous de plantation suffisamment profonds pour recevoir la motte de racines de vos jeunes fines herbes. Le meilleur moment pour procéder à la plantation est le matin ou en fin d’après-midi, évitant ainsi le soleil intense de midi.

• Organisez le jardin de fines herbes

Les jeunes herbes ont besoin d’espace pour pousser, alors prévoyez suffisamment d’espace pour assurer leur croissance future. Certaines nécessitent jusqu’à 50 cm d’espace si vous voulez les voir vraiment prospérer.

De plus, un tel jardin d’herbes aromatiques n’est pas seulement fonctionnel. C’est aussi un élément de beauté et vous pourrez profiter du feuillage lumineux, des fleurs et des parfums.

Réfléchissez à l’endroit où vous allez planter telle ou telle plante, selon sa taille, sa hauteur et sa couleur. De plus, ajoutez des étiquettes aux zones de plantation pour identifier vos plantes afin de pouvoir récolter rapidement celles dont vous avez besoin.

• Assurez un arrosage régulier

Familiarisez-vous avec les exigences des herbes que vous plantez. Assurez-vous ensuite de respecter le calendrier d’arrosage et de fournir régulièrement à vos plantes la quantité d’eau nécessaire.

• Sachez comment récolter les fines herbes

Taille du romarin à la main avec des ciseaux.
Les feuilles du haut de la plante, comme sur ce romarin, ont généralement la saveur la plus concentrée. Photo: simplement, depositphotos

Le meilleur moment pour cueillir les herbes est dans la matinée. Coupez les plantes au lieu de les arracher. Pour cela, vous aurez besoin d’un couteau bien aiguisé ou de ciseaux. Un rappel d’essaywritingservice.nyc: soyez prudent avec les feuilles et les tiges que vous récoltez. Elles doivent être saines. Si vous remarquez des zones endommagées sur la plante, coupez-les et jetez-les.

Ne coupez pas toute la plante à la fois. Il suffit de la tailler en en prenant environ un tiers, répondant à vos besoins de cuisson du moment. Suite à cette taille modeste, la plupart du temps la plante repoussera et vous fournira très bientôt une deuxième récolte. Taillez la plante en commençant par le haut: cela vous apportera les feuilles les plus fraîches et les plus saines.


Créer un jardin de fines herbes est un passe-temps passionnant qui vous permet de découvrir de nouvelles occasions de jardinage et de cuisine. Et travailler sur les fines herbes est aussi une excellente méthode pour soulager le stress. Vous pouvez cultiver des herbes seul ou avec des personnes proches, ce qui vous permettra de passer du temps de qualité avec elles. Vous pouvez même faire pousser des herbes culinaires directement dans la cuisine. 

Alors, pourquoi ne pas essayer votre propre jardin de fines herbes cette année ?

À propos de l’auteur

Diane H. Wong est responsable d’une équipe de contenu. De plus, elle est rédactrice d’articles. Elle préfère donc passer son temps libre à écrire des articles et des billets de blogue intéressants et éducatifs. Ainsi, elle a l’occasion de partager son expérience avec d’autres et de suivre l’évolution des technologies.

Étiquettes + Culture des fines herbes, Planifier un jardin de fines herbes


commentaire sur "Comment planifier, planter et faire pousser un jardin de fines herbes"

  1. Merci monsieur Hodgson. Toujours très intéressant. Mon ail d´Espagne commençait à pousser et j´ai planté deux gousses au lieu de les cuisiner. Les tiges font 4 cm. Les tomates “Hodgson” sèchent du bas vers le haut et la tige brunit. Trop d´eau, champignons ? On verra.
    J´ai recommencé le trempage de nouvelles graines fraîches avec un bain dilué avec du vinaigre de cidre quelques minutes. Bien rincées. Belles racines. Il est temps de les planter au fond du bac après un bref traitement au vinaigre dilué pour éviter les maladies. Avec l´éclairage artificiel au dessus elles ne souffriront pas d´être dans un trou et la terre sera ajoutée au fur et à mesure de la croissance ce qui devrait favoriser le système racinaire.
    Il faut savoir s´amuser en expérimentant et ce grâce à vous.

  2. Bonjour, j’ai une question pour vous, j’ai beaucoup d’origan dans mon jardin, il remplace le gazon à certains endroit et bientôt j’aurai une pelouse d’origan et de trèfle. Je réalise par contre que son goût n’est pas aussi prononcé, j’ai importé des semences d’Italie du Liban et de Jordanie, j’ai les mèmes résultats, j’ai bouturé des branches d’une plante importée que son goût me plaisait et j’ai les mêmes résultats peu importe l’origine ou la semence, je réalise aussi que mon thym n’est pas aussi odorant en comparaison à celui que j’ai l’habitude de consommer au Liban même avec la semence d’origine. J’aimerai entendre votre point de vu
    Merci

  3. Bonjour, certaines plantes ont moins de goût si le sol n’est pas relativement pauvre. Je pense que c’est le cas de l’origan et du thym qui aiment les sols secs et assez pauvres.
    https://jardinierparesseux.com/2021/05/23/connaitre-les-besoins-des-fines-herbes/