Rosiers

Février : le mois national de l’alimentation des oiseaux

Couple avec un tout-petit inspectant une mangeoire à oiseaux de jardin.

Photo : elenathewise, depositphotos

Par Larry Hodgson

Saviez-vous que février est le mois national de l’alimentation des oiseaux ?

Eh bien, du moins, c’est le cas aux États-Unis, où le mois a été officiellement proclamé en 1994 par la National Bird-Feeding Society. Mais je pense que les jardiniers du monde entier peuvent bien partager un concept aussi merveilleux, qui correspond également, du moins dans l’hémisphère Nord, à la période la plus difficile de l’année pour les oiseaux qui visitent nos jardins.

En février, les oiseaux ont souvent réussi à brûler la majeure partie de la graisse supplémentaire qu’ils avaient stockée pendant l’été et l’automne précédents en vue de l’hiver à venir et ont du mal à trouver assez de nourriture pour rester en vie. Une mangeoire à oiseaux dans votre cour (ou deux ou trois!) peut faire une énorme différence dans leur survie.

Dans cette optique, voici quelques conseils sur l’alimentation des oiseaux:

10 conseils pour l’alimentation des oiseaux

L’alimentation des oiseaux peut être une affaire de famille. Photo: hetmanstock, depositphotos

1. L’alimentation des oiseaux est destinée aux personnes qui aiment observer la gent ailée. Placez toujours vos mangeoires à oiseaux dans des endroits où vous pouvez facilement et fréquemment voir les oiseaux que vous nourrissez.

2. Commencez par les bases. Le tournesol noir dans une mangeoire tubulaire est une combinaison très efficace pour attirer un grand nombre d’oiseaux dans votre jardin.

3. Attirez plus d’espèces en ajoutant des types supplémentaires de mangeoires et de graines. Essayez le nyjer (aussi appelé niger ou chardon) dans une mangeoire tubulaire et des mélanges de tournesol noir, de tournesol décortiqué et d’arachides entières dans des mangeoires à trémie et à plate-forme.

4. N’oubliez pas les aliments alternatifs. Le suif, les fruits, les vers de farine et le nectar peuvent attirer des espèces d’oiseaux autres que celles que l’on attire avec l’offre traditionnelle.

5. Offrez de l’eau. Pour boire et pour se baigner. Oui, même en hiver, ils doivent se baigner pour maintenir leur plumage en parfait état. Un bain d’oiseau chauffé, sur pied ou suspendu, sera utile tout au long de la saison.

6. Les espèces d’oiseaux dans votre jardin changent avec la saison de l’année. Les oiseaux qui visitent vos mangeoires en été peuvent être très différents de ceux qui le font en hiver. Fournissez les mangeoires et la nourriture les mieux adaptées à vos visiteurs ailés saisonniers.

7. Rendez votre cour accueillante pour les oiseaux. Fournissez aux oiseaux un habitat, de la nourriture, de l’eau et des nichoirs pour qu’ils utilisent votre cour toute l’année. Les mangeoires à oiseaux près des grands arbres et arbustes reçoivent souvent plus de visites d’oiseaux.

8. Assurez la sécurité des oiseaux. Réduisez les collisions avec les fenêtres, protégez les oiseaux des chats en liberté et nettoyez vos mangeoires. Appliquez des marqueurs de protection comme Feather Friendly aux fenêtres, ce qui les rend visibles aux oiseaux. Retirez les cachettes des chats. Gardez les mangeoires exemptes de débris et remplies uniquement de graines que les oiseaux mangeront.

9. Utilisez des jumelles et un guide d’oiseaux pour en savoir plus sur vos oiseaux. En apprendre plus sur les oiseaux grâce aux outils de l’ornithologue vous permet de mieux apprécier vos amis à plumes.

10. Faites passer votre passe-temps au niveau supérieur. Explorez les parcs et refuges locaux, provinciaux et nationaux. Vous verrez des espèces d’oiseaux que vous ne pouvez pas voir dans votre cour!

23 comments on “Février : le mois national de l’alimentation des oiseaux

  1. Marc Londei

    Vous devriez faire la promotion de compagnies Québécoises comme https://gooiseaux.ca/fenetres-dangereuses/

  2. marc boissonneault

    Tout l’hiver j’ai rempli ma mangeoire à oiseaux de graines de tournesol et aussi une mangeoire de suif.Ca met de la gaiétée dans ma cour.C’est beau de voir tous ces oiseaux heureux.

  3. J’adore les observer, suif et tournesol noir sont au menu chez nous, cardinal rouge, mésanges, pic chevelu, pic mineur, même le grand pic est passé, Roselin pourpré, junco, roitelet et colibri cet été sans sucre… Je compte bien mettre des fruits cet été pour attirer des Orioles !!

    • Intéressant, mais les écureuils y viennent aussi , je n’arrive pas à les contrôler, alors j’ai j’ai tout arrêter

      • idem chez nous. Les souris grimpent à l’arbre jusqu’à la mangeoire. J’ai du arreter egalement.
        Si il y a une technique pour se premunir des souris, je suis interessé. Je teste une nouvelle mangeoire depuis qq jours (suspendue à un fil plutot qu’accrochée à l’arbre directement). Pour l’instant personne. Ni oiseau ni souris. J’imagine que les mesanges sont en observation et évalue cette nouvelle chose

      • Philippe Leduc

        La technique que j’ai utilisée : sur le modèle d’un chapeau de sorcière (ou de magicien) en papier, j’ai taillé un bout de tôle mince galvanisée (récupération de conduit de système à air pulsé) et je l’ai formé pour en faire un cône d’une base d’environ 50cm et de 30cm de hauteur que j’ai fixé presque en haut du poteau de métal, juste en dessous de la mangeoire.
        C’est même très drôle de voir chaque année en début de saison hivernale des écureuils nouveaux dans le quartier, qui grimpent sur le poteau et qui se cognent sur le cône pour redescendendre aussitôt (certains ont de la misère à comprendre ce qui se passe…) ; les anciens n’essaient même pas et se contentent des graines tombées à terre. J’ai déjà observé un écureuil fantasque qui a tenté de sauter tête à l’envers du poteau sur le rebord du cône, à la manière d’un alpiniste passant une corniche, mais sans succès !

      • J’ai résolu le problème des écureuil en ne mettant que du tournesol écalé (limite les déchets au sol et attire donc moins) et j’ai apposé un cône sur un poteau bien haut et loin de tout objet qui servirait à l’écureuil pour grimper et sauter.

      • C est beau aussi de regarder les écureuils…

  4. Je n’ai pas à me soucier des oiseaux qui fréquentent les abords de l’immeuble : ils trouvent largement à se nourrir avec les fruits des platanes, en particulier les chardonnerets. Et ils ne craignent pas les prédateurs (à part les pies) perchés à au moins dix mètres au dessus du sol.
    Dès que le temps permettra de sortir, que la pluie s’arrêtera, je vais descendre au jardin les têtes de tournesol que j’ai récoltées à l’automne, avant que la gent aillée ne les pille. Accrochées dans les arbres, cela va leur faire de beaux repas.
    Je ne verrai pas les oiseaux, mais peut être cet été reviendront ils ?

    • Andréa Gagnon

      Bonjour à tous et merci pour ce billet d’information.J’adore l’hiver et nourrir les oiseaux est un passe temps que nous aimons mon chum et moi.Je fais des boules de graisse ,différentes graines .J’aime noter les sortes d’oiseaux et à quelle période ils arrivent.Bon hiver .

  5. Cette année, j’ai acheté des mangeoires anti-écureuils et anti-tamias des Produits Francoiseaux à St-Simon. C’est magique! On a des mésanges, sittelles, bruants Hudsonien, juncos, Pics, roselin pourpré et nos mangeoires ne se font pas vider par des intrus!

  6. J’ai dû aussi enlever mes mangeoires à cause des souris et rats qui réussissent à grimper après mes mangeoires. Ça m’attriste beaucoup de ne plus voir les oiseaux venir se nourrir. 😢

  7. Richard Vandal

    Je vie à 1000 pi de l’autoroute métropolitaine en pleine ville et il y a surtout des moineaux, des étourneaux ,quelques roselins,cardinaux, pic mineur.
    Mais surprise, dernièrement un épervier de cooper vient faire un tour pour se nourrir … de moineaux.

  8. Toujours un plaisir de vous lire. J’ai ajouté l’application Merlin Bird ID (en français dans les paramètres) qui fonctionne très bien et ajoute un réel plaisir. Prenez soin de vous mon cher paresseux.

  9. Toujours un plaisir de vous lire cher paresseux. J’ai ajouté récemment l’utilisation de l’application Merlin Bird ID (en français dans les paramètres) Un plaisir ajouté.

  10. Bonjour ! Ce blog sur la vie des huppes et leur reproduction pourrait tous vous intéresser ! Amoureux des oiseaux…

    https://reproduction-des-huppes.fr/

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :