Truc du jour

Quelques conseils de recyclage pour le jardin

Illustration montrant des enfants faisant du recyclage dans un jardin.

Ill.: yusufdemirci, depositphotos

Par Justin Osborne

Les jardineries sont une excellente source d’outils et de matériaux pour le jardin. Cependant, si vous avez un budget limité ou si vous voulez être respectueux de l’environnement, il est possible de recycler beaucoup de «déchets» de tous les jours, des canettes aux bouteilles en passant par les pots Mason, au jardin. Vous pouvez alors utiliser ces articles pour vous aider dans vos projets de jardinage en plein air. Donc, si vous devez survivre avec un budget limité, mais que vous ne voulez pas abandonner le jardinage, vous pouvez trouver plusieurs fournitures horticoles en suivant les conseils de récupération suivants.

1. Pots et bacs maison

Boîtes en bois peintes et décorées pour utilisation comme bacs à plantes.

Tout objet avec un centre vide, des vieilles armoires aux baignoires, cuves et toilettes, peut être utilisé pour créer un pot pour vos plantes. Certaines personnes présentent leurs plantes dans des seaux, des tuyaux de cheminée et même de vieux pneus. Cela dépend de vos goûts.

Pour créer de petits jardins, récupérez certains de vos anciens contenants et percez des trous dans le fond pour assurer un bon drainage. Vous pouvez ensuite décorer les bacs aux couleurs de votre choix avant d’y planter des végétaux. Tout contenant pourrait potentiellement être utilisé comme pot, alors choisissez quelque chose qui vous convient. Par exemple, vous pouvez utiliser des boîtes en bois pour les vôtres.

2. Composteur

Créer votre propre compost est une excellente façon pour enrichir le sol de votre jardin et augmenter vos récoltes. Pour commencer, cependant, vous avez besoin d’un bac à compost, que vous pouvez fabriquer assez facilement à partir de vieilles planches recyclées de rénovations. Ou vous pouvez tout simplement dresser quatre palettes debout et les attacher avec des cordes de jardin pour faire une boîte adéquate. Le compost pourra respirer à travers les espaces entre les lattes de bois, tandis que la corde empêchera les palettes de bouger. 

3. Bouteilles en plastique

Cloche fabriquée à partir d’une bouteille en plastique.
Cloche fabriquée à partir d’une bouteille de plastique.

Il y a plusieurs façons de recycler les bouteilles de plastique dans votre jardin, mais l’une des meilleures options serait de les transformer en de petits dômes de protection appelés cloches. Pour protéger vos jeunes pousses des nuits froides, des limaces et des insectes, coupez simplement le fond de vos bouteilles et placez la partie supérieure sur vos plantes. Lorsque les plantes atteignent le point où elles commencent à toucher les parois de la cloche, il est temps de retirer les bouteilles. Il vaut mieux enlever le bouchon de la bouteille, laissant le goulot ouvert pour assurer une certaine circulation d’air. Sinon, les petits plants pourraient se retrouver avec une maladie fongique, ce qui n’est pas du tout agréable.

4. Une couche froide

Couche froide. Photo: alho007, depositphotos

Si vous faites beaucoup de cultures différentes dans votre jardin, l’utilisation d’une couche froide — un genre de mini-serre chauffée uniquement par le soleil — peut être intéressante. Elle sert à les protéger du froid, notamment au début du printemps. Vous pouvez, bien sûr, acheter une couche froide toute faite, mais si vous ne voulez pas dépenser trop d’argent, vous pouvez fabriquer votre propre couche froide en assemblant une boîte de planches recyclées et en utilisant un châssis de fenêtre abandonné pour la recouvrir.

Même si une telle couche peut sembler assez volumineuse, vous verrez qu’un châssis vitré, qui attrape la chaleur du soleil le jour et l’emmagasine pour la nuit, offre une excellente isolation contre le froid et même le gel. C’est un excellent projet à faire en été, car c’est à cette saison que beaucoup de gens remplacent leurs vieilles fenêtres et il vous sera alors facile de trouver le châssis qu’il vous faut. Vous découvrirez que la couche froide est utile durant toute la saison froide, protégeant les plantes sensibles des pires gels des mois de septembre/octobre jusqu’au début du printemps.

5. Un arroseur goutte à goutte

Bouteilles utilisées comme irrigation goutte à goutte
Vous pouvez utiliser des bouteilles dont le bouchon est percé pour arroser les jardins en pots. Photo: Raffmaster, depositphotos

Si vous avez un petit jardin, vous découvrirez peut-être qu’arroser à répétition avec un grand arrosoir lourd est une tâche difficile. Mais vous pouvez arroser vos plantes facilement avec de simples bouteilles en plastique. Il s’agit tout simplement de percer quelques trous dans leur bouchon, de les remplir d’eau et de les inverser, enfonçant le goulot dans la terre. L’eau sortira goutte à goutte, arrosant vos plantes. Vous pouvez utiliser des bouteilles plus grosses pour les jardins en bac et des plus petites pour les pots de moindre taille. Les deux faciliteront beaucoup l’arrosage de vos légumes.

6. Effaroucheurs d’oiseaux innovants

Effaroucheur d’oiseaux fait d’un vieux DVD.
Effaroucheur d’oiseaux fait d’un vieux DVD.

Tout devient numérique aujourd’hui. Alors recycler votre collection de DVDs dans le jardin n’est pas une mauvaise idée. Réutilisez tous ces disques en les transformant en effaroucheurs d’oiseaux brillants qui tintent dans la brise. Attachez-les simplement à des cordes séparées et suspendez-les à une corde à linge au-dessus de toutes les zones dont vous souhaitez garder les oiseaux à l’écart. Ils partiront instantanément et vous économiserez beaucoup d’argent. C’est une solution gagnant-gagnant!

7. Convertir une baignoire en bassin d’eau

Baignoire convertie en jardin d’eau. Photo: wwwrockrose.blogspot.com

Une baignoire peut être utile dans une variété de contextes, mais qui savait que la création d’un étang ferait partie des possibilités? Choisissez un emplacement dans votre jardin, creusez un trou, puis placez la baignoire dedans. De cette façon, vous créerez un petit habitat aquatique qui attirera idéalement les grenouilles et les crapauds qui vous aideront dans le jardinage en mangeant quantité de limaces.

Vous pouvez ajouter de la végétation aquatique à l’étang pour aider l’eau à rester propre, ainsi que des morceaux de bois que les grenouilles utiliseront pour entrer et sortir de votre étang de baignoire à parois lisses. Vos enfants seront sans aucun doute fascinées par la variété de créatures qui s’établiront dans l’étang, ce qui peut être une excellente occasion de leur en apprendre davantage sur l’environnement. Assurez-vous simplement de sécuriser l’étang pour éviter tout incident qui pourrait survenir.

En conclusion

Réduisez, réutilisez, recyclez: plusieurs personnes pensent à tort que cela consiste uniquement à apporter leur carton et leurs bouteilles au centre de recyclage le plus proche. Cependant, ça peut être beaucoup, beaucoup plus. Surtout, la réutilisation est plus bénéfique pour la planète que de passer par tout le processus de recyclage. Donc, si vous êtes un jardinier ingénieux qui met les projets ci-dessus et d’autres en œuvre, félicitations! Continuez comme cela… et partagez vos bons conseils aux autres!

À propos de l’auteur

Justin Osborne est essayiste. Il aime partager ses réflexions et ses opinions sur l’éducation, l’écriture et les blogues avec d’autres personnes sur différents blogues et forums. Il travaille en tant que spécialiste du marketing de contenu chez Best Essay Writing Service.

Article traduit et adapté de l’anglais par Larry Hodgson.

4 comments on “Quelques conseils de recyclage pour le jardin

  1. Une économie intéressante et des déchets en moins dans le sac noir.

    J’utilise (recyclage, réemploi ou valorisation des déchets ?) pour fabriquer des liens pour les « activités jardinières », à la place de ficelle, raphia ou tout autre lien du commerce, des vieux vêtements ou pièces de linge usagés(tee shirts, chemises, serviettes, draps etc.), en les déchirant pour en faire des pelotes de longues lanières qui ne blesseront pas les plantes.

    J’emploie pour cela uniquement des articles en textiles naturels d’origine végétale (la laine même « naturelle » met très longtemps à se décomposer): coton ou lin qui sont biodégradables, et pourront finir au composteur.

  2. Personnellement, j’utilise de vieux draps coupés en lanières pour attacher mes arbustes à l’automne. C’est moins punitif que de la corde et comme celle-ci, ça se réutilise d’année en année. Satisfaction garantie.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :