Bulbes

Que faire des bébés glaïeuls?

Cormes de glaïeuls avec bulbilles

Par Larry Hodgson

Question: Je viens de déterrer mes glaïeuls et j’ai découvert un grand nombre de très petits bulbes tout autour du bulbe d’origine. Est-ce que je peux les utiliser pour multiplier mes plantes? 

Jean

Réponse: Oui, mais il faudra passablement de temps avant de les voir fleurir. Regardons donc d’abord une autre possibilité pour multiplier vos glaïeuls.

Corme de glaïeul montant la vieille corme et les bulbilles.
Corme de glaïeul. Photo: montananaturalist.blogspot

En déterrant les cormes (bulbes) de glaïeul tard à l’automne, vous remarquerez que la corme que vous aviez plantée au printemps est asséchée et morte, mais qu’une nouvelle corme s’est formée par-dessus. Et il y a souvent non seulement une corme, mais deux. Séparer ces deux cormes est la méthode la plus facile pour multiplier le glaïeul, car les deux cormes seront déjà de taille suffisante pour fleurir l’année suivante. 

Laissez les cormes à l’air libre, mais à l’abri du gel, pendant 2 ou 3 semaines, le temps que le feuillage sèche. Ainsi, il sera possible de les nettoyer sans problème. Enlevez les feuilles et les racines, qui se détacheront alors facilement. Dégagez et jetez au compost la vieille corme desséchée, ce qui libérera les deux cormes. Vous voilà prêt à les entreposer.

Vous trouverez de l’information sur l’hivernage des bulbes tendres comme les glaïeuls dans l’article Comment sauver les bulbes tendres du froid.

Multiplication par bulbilles

Plateaux avec cormes et bulbilles de glaïeuls.
Quand vous séparez vos bulbilles, faites attention de ne pas confondre les variétés. Photo: 02stroy.ru

Quant à la multiplication par bulbilles, enlevez-les avant de remiser les cormes. Elles sont parfois très nombreuses et, dans ce cas, à moins de vouloir avoir des centaines de plantes, limitez votre sélection aux plus grosses. Vous pouvez les conserver de la même manière que les cormes.

Vous n’aurez toutefois pas de fleurs tout de suite l’année prochaine en plantant les bulbilles. Il vous faudra plutôt les laisser grossir davantage avant de voir des fleurs : 2 ou 3 ans. Ainsi, repiquez-les en pleine terre au printemps, peut-être dans un endroit peu visible puisqu’elles ne donneront que du feuillage, et rentrez-les de nouveau l’automne prochain.

Les bulbilles seront alors nettement plus grosses, de véritables petites cormes, mais encore trop petites pour fleurir. Donc, il faut normalement au moins une autre année de culture en pleine terre avant de pouvoir obtenir des cormes prêtes à fleurir.

C’est quand les «bulbilles» atteignent la taille des cormes d’origine que vous pouvez vous attendre à enfin les voir fleurir. 

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

10 comments on “Que faire des bébés glaïeuls?

  1. Est ce la même chose pour les tulipes?

  2. Micheline

    Merci pour cette information si intéressante. Est-ce que les bulbilles sont des clones du plant parent?

  3. Diane Delorme

    Merci

  4. est-ce nécessaire de déterrer les bulbes de tulipes après leur floraison pour les replanter à l’automne

    • Non, c’est même préférable de les laisser en pleine terre s’ils ne nuisent pas. Des fleurs annuelles peuvent être plantés en surface. Les tulipes resortiront l’année suivante.

    • Bien sûr que non. Ce sont des bulbes rustiques.

  5. Question: que voulez vous dire par « bulbes rustiques »…?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :