Bulbes Truc du jour

Comment sauver les bulbes tendres du froid

Bulbes de dahlia fraîchement déterrés.

Par Larry Hodgson

Beaucoup de jardineries suggèrent de considérer les bulbes tendres, soit les bulbes à floraison estivale ou automnale qui ne survivent pas aux hivers froids de votre région, notamment les dahlias, les glaïeuls, les bégonias tubéreux et les cannas, comme des annuelles, en les laissant geler à l’automne, et d’en replanter de nouveaux au printemps suivant. Mais si vous voulez économiser, sachez qu’ils se conservent facilement dans la maison pendant l’hiver et même se multiplient au jardin, ce qui représente une excellente économie pour le jardinier. 

Rhizomes de canna séchés et nettoyés, placés dans des boîtes de carton.
Bulbes (rhizomes) de canna séchés et nettoyés. Photo: uniqum-gallery.com

Quand le feuillage des bulbes est touché par le gel, ou que le gel menace sérieusement (habituellement en octobre au Québec), déterrez-les et brassez la motte pour faire tomber une partie de la terre, puis laissez les bulbes sécher sur du papier journal ou un linge pendant environ 10 jours, à l’abri du gel (dans un garage ou une remise de jardin, par exemple), le temps que la terre qui s’y agglutine s’assèche. Ensuite, nettoyez-les grossièrement avec une brosse. (Ne les lavez pas : vous voulez qu’ils restent au sec.) Pour certains bulbes, le feuillage de lui-même à cette étape. Sinon, coupez-le à 5 cm du bulbe. Vous pouvez couper toute racine aussi. On peut également les saupoudrer de soufre, ce qui aidera à prévenir la pourriture. 

Tubercules de dahlia placés au fond d'une boîte d'entreposage.
Tubercules de dahlia qui seront recouverts de tourbe pour l’hiver. Photo: Dahlia Barn

Remisez les bulbes dans une boîte en bois ou en carton ou encore dans un sac de papier (ne scellez pas le contenant: il doit y avec une certaine circulation d’air) en les recouvrant de vermiculite, de tourbe, de sciure de bois ou de papier journal déchiqueté pour réduire l’évaporation. Ou emballez-les de papier journal ou d’autre papier recyclé. 

Mains qui préparent des étiquettes de  bulbes.
Photo: Columbia River Dahlias

Astuce: N’oubliez pas d’identifier vos bulbes avant de les remiser!

L’emplacement idéal pour leur entreposage hivernal est frais, mais pas froid, entre 8 et 12°C. Ainsi, un frigo ou une chambre froide est souvent trop froid pour ces bulbes, mais un sous-sol peu chauffé ou un garage protégé conviendra bien. Si vous n’avez pas d’emplacement froid, conservez-les à la température de la pièce, tout simplement. 

Pendant l’hiver, vérifiez tous les mois si tout va bien en retirant tout bulbe pourri (la pourriture pourrait alors s’étendre aux autres bulbes). Si les bulbes semblent se ratatiner (surtout un problème quand on les conserve à la température de la pièce), vaporisez-les d’eau avant de ranger le contenant. Vers mars ou avril, des pointes de croissance apparaîtront, signe qu’il est temps de les redémarrer. 

Si vous cultivez des bulbes en pot pendant l’été, il suffit de rentrer le pot, de couper le feuillage et de garder le tout au frais et au sec pendant l’hiver. 




Article adapté du livre Jardinier sans se ruiner du jardinier paresseux.

33 comments on “Comment sauver les bulbes tendres du froid

  1. Merci pour cette information. J’ai des dahlias que je mettais en pleine terre et je pensais justement les mettre en pots l’été prochain. Moins de travail pour une jardinière paresseuse

  2. Vous venez de répondre à une question que j’avais depuis longtemps. À savoir si je pouvais simplement remiser mes pots de cannas dans mon garage, plutôt que de les déterrer à chaque automne. J’avais peur que cette méthode augmente significativement la possibilité que les bulbes pourrissent durant l’hiver. Je comprends qu’il est mieux que la terre ne soit pas trop gorgée d’eau au moment de les rentrer, mais que ça devrait aller.

    • Bonjour Sylvain, ça fait quelques années que je rentre mes pots de cannas dans le garage. Éventuellement, il vous faudra penser à déterrer les bulbes et les séparer. 🙂

      • Bonjour Michèle, effectivement, c’est un excellent point 🙂 Merci de votre réponse

    • Oui. Un amas de terre comme cela les protège contre une sécheresse trop profonde.

  3. Mon frère et sa femme ont comme rituel d’automne de classer leurs bulbes de glaïeuls. Des passionnés de cette fleur ne laissent pas geler des variétés qui ne se vendent pas à la pépinière du coin.

  4. Sylvie Martel

    Y a-t-il de meilleurs cultivars de pommiers à planter? Plus résistants aux maladies et insectes pour éviter tout traitement chimique.

  5. C’est presque un crime de jeter toutes ces plantes magnifiques. J’ai débuté il y a quelques années avec un dahlia Bishop of Llandaff qu’on voit souvent dans les jardins anglais. J’en ai maintenant plus de 25 plants. Merci de vos conseils pour nous faire économiser!

  6. Pierre Brissette

    Est-il mieux de séparer à l’automne les bulbes de dahlias ou d’attendre au printemps? Avez-vous un article comment les séparer ?

  7. Dominique

    J’ai une question au sujet de la vigne Montréal bleue. Devons nous la couper à l’automne?

    Merci de vos bons conseils!

    • Vous pouvez le faire, mais il faut vous rappeler que la vigne fleurit sur le bois d’un an. Si vous coupez toutes les branches d’année, vous n’aurez pas de raisins l’année suivante.

  8. J’ai mis de la paille très sèche sous et par dessus mes bulbes et mes rhizomes dans une boîte de carton avec des trous. Est-ce ok?

  9. Si ça peut aider quelqu’un, voici ma méthode : j’empile mes tubercules de dahlias et les cormes de glaïeuls (après séchage) dans des boites de carton et le tout passe l’hiver dans ma cave (température entre 8 et 10 C). Je n’utilise pas de sciure de bois ou autre matériau de remplissage pour les dahlias et glaïeuls, et le taux de succès est de 100 %. Même les touts petits tubercules/cormes se conservent très bien. Concernant les tubercules de bégonia tubéreux, je les enfouis dans de la mousse de tourbe sèche. Par contre, j’ai constaté que les cannas ont tendance à se dessécher s’ils ne sont pas couverts ou déjà dans leur pot..
    Maintenant, j’aimerais avoir une idée pour la meilleure façon de conserver les racines de Mirabilis Jalapa (4-heures). Ces plantes sont tellement belles! Et elles commenceraient la saison prochaine avec une longueur d’avance! Mon premier essai l’an dernier n’a pas été concluant : toutes les racines se sont desséchées. malheureusement.
    Toutes les suggestions sont bienvenues!
    Bon jardinage d’automne à tous!! 🙂

  10. Je confirme , je rentre tous les ans mes pots de dahlias après avoir coupé le feuillage , je les oublie dans une pièce non chauffée et je les récupère au printemps sans problème .

  11. J’habite en Montérégie. Étant beaucoup plus paresseux que notre cher jardinier paresseux, depuis quelques années, je laisse mes bulbes de glaïeuls au jardin toute l’année. Et oh miracle! Ils repoussent chaque printemps et refleurissent! Qui peut encore dire que le réchauffement climatique n’est qu’un mythe? Malheureusement, ça ne marche pas encore avec les cannas par contre…

  12. Merci Patrick de nous faire part de ton expérience!! Très apprécié. Notre bon jardinier paresseux nous en avait déjà parlé d’ailleurs. Pus d’expériences concluantes = moins de tâches d’automne au jardin! 🙂
    Est-ce que par chance ça marcherait pour les glaïeuls d’Abyssinie (Acidenthera)? Le changement climatique commencerait à avoir de bons côtés!

  13. Line Deschênes

    Bonjour,
    J’ai séparé mes bulbes de cannas que j’ai replanter en terre. J’ai laisser le pot à la noirceur et à la température de la pièce. Ils ont déjà retigé. Que devrais-je faire pour la suite?
    Merci de votre réponse!

  14. Ping : Doit-on diviser les dahlias à l’automne ou au printemps? – Jardinier paresseux

  15. Claire Jauvin

    Bonjour
    Pour la première fois j aimerais conserver mon bulbe de dahlia.
    Mais on est rendu le 24 octobre et le feuillage est vert ,vert et les fleurs sont encore très bellej attend encore ? Ou je coupe pareil même si sont très belles.Je demeure à Longueuil.
    Merci

  16. Ping : Que faire des bébés glaïeuls? – Jardinier paresseux

  17. Celine Foucault

    Puis je laisser les crocosmia Lucifer en terre? J’habite Montréal…zone 5b

    • Curieusement, ce crocosmia réussir souvent mieux dans les zones plus froides, mais où la neige est persistante, qu’en zone 5b. Essayez une bonne couche de paillis (peut-être de feuilles mortes) comme protection.

  18. CALLAS CULTIVÉES EN POT…… dois je attendre que la terre sèche avant de rentrer le pot et le garder au sous-sol pour l’hiver sans arrosage avant le printemps? Merci.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :