Conifères Noël Truc du jour

Sapin ou épinette (épicéa)?

Question: Pourriez-vous nous dire comment différencier un sapin, un vrai, d’une épinette?

Et aussi, connaissez-vous l’origine de l’expression «se faire passer un sapin»? 

Juliette 

Réponse: Il est évident que les deux arbres, soit le sapin (Abies spp.) et l’épinette ou épicéa (Picea spp.), se ressemblent beaucoup. Les deux sont des conifères aux aiguilles étroites persistantes, aux branches qui poussent en verticille et au port nettement pyramidal. Et les deux sont indigènes de l’hémisphère nord, poussant généralement en montagne ou dans les régions septentrionales.

Les différences s’observent plus facilement de près.

Branche d'épinette
Aiguille pointue, piquante et pas aplatie? C’est une épinette (épicéa). Photo: http://www.zenseekers.com

D’abord, l’épinette a une aiguille à quatre angles. On peut la rouler entre le pouce et l’index. L’aiguille du sapin est aplatie (2 angles) et ne se roule pas. Aussi, l’aiguille de l’épinette est pointue et piquante; celle du sapin est généralement arrondie ou encochée à l’extrémité. Chez les quelques espèces où elle est pointue, elle n’est pas piquante.

Envers d'aiguilles de sapin avec 2 striures blanches.
Deux lignes blanches à l’envers de l’aiguille? C’est un sapin. Benjamin Zwittnig, Wikimedia Commons

Le dessous de l’aiguille du sapin porte deux lignes blanches, un détail absent chez l’épinette.

On peut les distinguer à distance par leurs cônes, s’il y en a. Non pas par leur taille, qui varie d’une espèce à l’autre, mais par leur port, car les cônes des épinettes sont toujours pendants; celles des sapins, toujours dressés.

Enfin, habituellement l’écorce d’une épinette est rugueuse; celle d’un sapin est lisse, du moins dans sa jeunesse.

Encore plus facile, si vous magasinez un sapin de Noël et ne voulez pas vous faire passer une épinette, demandez au vendeur de vous diriger vers le bon arbre!

L’origine de «se faire passer un sapin»

J’ai une superbe épinette pour vous!

Quant à l’expression québécoise «se faire passer un sapin», qui veut dire se faire avoir, elle vient du fait que le bois de sapin est de piètre qualité pour la construction, ayant tendance à se fendre, alors que l’épinette et le pin, aux bois autrement similaires, font des planches d’excellente qualité. Donc, si l’on se fait passer un sapin, on s’est fait avoir.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

3 comments on “Sapin ou épinette (épicéa)?

  1. Danielle Doyon

    Merci pour cette explication relative à notre culture. Très intéressant et divertissant. C’est toujours un plaisir de vous lire chaque matin

  2. Petite astuce mnémotechnique:
    Epicéa, cônes en bas
    Sapineau, cônes en haut

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :