Plantes d'intérieur Truc du jour

Déménager des plantes d’intérieur en plein hiver

Non, il ne faut pas exposer les plantes tropicales au froid pendant le déménagement.
Ill.: clipartix.com, creazilla.com, Clipart Library, FreePngClipart &webstockreview.net, montage: jardinierparesseux.com

Question : Je vais devoir déménager au mois de décembre. J’ai une quinzaine de plantes d’intérieur et je crains que les déplacer par temps froid leur donne un choc ou les tue. Avez-vous des conseils pour minimiser les dommages?

Isabelle Cloutier

Réponse : Ayant déjà déménagé au mois de janvier avec plus de 100 plantes d’intérieur, et ce, par une journée de -22°C, j’ai un peu d’expérience dans le domaine. Et finalement, ce n’est même pas très compliqué, du moins si le déplacement est local.

Plante dans une boîte de carton et rouleau de papier collant
Sceller une plante dans une boîte de carton offre déjà une bonne protection contre le froid. Photo: http://www.toppr & uline.ca

L’important est tout simplement de ne pas exposer les plantes directement à des températures inférieures à 0°C. On peut facilement faire cela en les plaçant dans des boîtes de carton. Tassez du papier journal ou d’emballage froissé entre les plantes pour qu’elles ne puissent pas bouger et finissez pas sceller la boîte avec du ruban adhésif. 

Femme tenant 2 sacs de poubelles pleins.
Pour doubler la protection, scellez la boîte dans un sac de plastique. Photo: moving.com

Pour une double protection, notamment si vous avez des raisons de croire que les plantes auront à passer une heure ou plus exposées au froid, placez la boîte dans un grand sac de plastique (comme un sac poubelle) et nouez-le… ou encore, placez les plantes dans des sacs de plastique individuels avant de les mettre dans la boîte. Ou alors, emballez-les de papier journal avant de les serrer dans la boîte.

N’hésitez pas à faire un peu de taille de dernière minute si la plante ne rentre pas dans la boîte prévue.

Dans un véhicule chauffé

Boîtes de carton dans l'habitacle d'un véhicule utilitaire.
Les boîtes de plantes doivent aller dans l’habitacle chauffé. Photo: todaynewspost.com

Le plus important est que le véhicule qui servira au déménagement soit convenablement chauffé. Il vaut donc mieux éviter le camion de déménagement et préférer une auto ou une camionnette… et ne pas placer les plantes dans le coffre, mais dans l’habitacle. Chauffez le véhicule au moins 5 minutes avant de procéder au transport.

Idéalement, faites un voyage spécifiquement pour les végétaux. Ainsi, il y a moins de risque de commettre d’erreur, comme de déposer une boîte de plantes dans la neige pendant qu’on s’occupe d’une complication quelconque (il arrive toujours des complications lors d’un déménagement!)… et de l’y oublier trop longtemps. 

À destination, rentrez les plantes à l’intérieur de la nouvelle résidence, de préférence en les plaçant séparément des autres boîtes (vous ne voudrez pas que quelqu’un pose une boîte lourde sur une boîte contenant des plantes!). Laissez-les dans leur boîte tant que le déménagement n’est pas terminé.

Si possible, évitez de laisser les plantes à la noirceur plus de 3 ou 4 jours.

Dans la boîte d’un camion

Si les plantes doivent voyager dans un camion avec les autres objets, et probablement un camion non chauffé, le double emballage ci-dessus devient obligatoire. Placez les boîtes de plantes dans le camion en dernier et sortez-les en premier. 

Comme la boîte du camion ne sera pas chauffée, calculez que vous avez environ deux heures au maximum pour transférer les plantes d’un lieu chauffé à un autre; une heure si la température prévue est inférieure à -20°C.

Si le déplacement est majeur

Carte du Canada avec une flèche indiquant un grand déménagement
C’est plus compliqué si le déménagement est de longue distance. Ill.: trupanion.com & www.vhv.rs

Voilà ce qu’il faut faire si le déménagement est local, mais si vous changez de ville et que le déplacement comprend des arrêts importants par temps froid (un ou des couchers ou même tout simplement des arrêts pour manger), il faut faire plus attention.

Dans un tel cas, il serait peut-être plus facile de transporter des boutures que des plantes. On peut rentrer un nombre impressionnant de boutures dans une seule petite boîte que vous transporterez toujours avec vous et qu’il sera alors facile de garder au chaud lors de tous vos déplacements, que ce soit en auto, en camion ou en avion. Emballez la base de chaque bouture d’un essuie-tout humide et placez-les dans un sac de plastique scellé dans une boîte, un sac à lunch isolé ou une petite valise.

Si vous optez pour le transport de plantes en pot, considérez un double emballage (carton et sac de plastique) obligatoire pour un déménagement de longue distance. 

Si vous les déménagez à l’intérieur de votre propre véhicule, il n’y a pas de problème pour arrêter prendre des repas (d’environ une heure), même à -30°C, mais s’il y a un coucher, il faudrait rentrer les plantes dans la chambre d’hôtel pendant la nuit.

Si vous confiez les plantes à une compagnie de déménagement, sachez qu’il existe des fourgons chauffés, mais à un prix nettement supérieur à celui de la location habituelle. Et il faut insister auprès de la compagnie sur le fait que vous voulez transporter des plantes.

_________________ 

Je n’ai perdu aucune de mes quelques 100 plantes lors de mon déménagement hivernal, mais je me suis cassé deux dents en recevant une table de cuisine en plein visage en descendant un escalier. C’est peut-être moi qu’il aurait fallu emballer!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

1 comment on “Déménager des plantes d’intérieur en plein hiver

  1. Lollllllll j’aime tellement vous lire!
    Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :