Ces légumes qui se ressèment tout seuls

Par défaut

Dans le potager du paresseux, on peut laisser certains légumes et fines herbes se ressemer tout seuls. Photo: silverserviceconsultancy.co.uk

Traditionnellement, le jardinier amateur achète des semences de légumes et les sème lui-même au printemps. Ou encore, il récolte des semences au cours de la saison précédente et les ressème lui-même au printemps. Dans les deux cas, il y a une action à accomplir : on prépare le sol et l’on sème les graines. 

Mais saviez-vous que certains légumes (et plusieurs fines herbes aussi) peuvent se ressemer tout seuls? Il ne suffit que de permettre à au moins un spécimen de monter en graines et de lui laisser une partie du potager libre de paillis (les plantes ne peuvent pas se ressemer sous un paillis, aussi mince soit-il). Et voilà! Mère Nature fait le travail à votre place.

Un peu de surveillance

Il reste qu’il est pratique de savoir à quoi ressemblent les jeunes semis qui paraîtront. Vous ne voudriez pas laisser pousser de petits plants inconnus qui s’avèreront être de redoutables mauvaises herbes!

Aussi, il est très possible que la plante se ressème… où vous ne voulez pas qu’elle le fasse. Dans ce cas, la solution est facile : vous déterrez le jeune plant et la replantez ailleurs.

Facteurs climatiques

Tomate qui s'est ressemée
Souvent les tomates se ressèment, mais sous les climats aux étés courts, ne parviennent pas à produire des fruits murs. Photo: tipsfromashton.wordpress.com

Évidemment, certaines plantes qui se ressèment facilement — la tomate en est une — n’auront pas le temps de mûrir sous les climats aux étés courts. La règle est que, s’il faut normalement semer ce légume à l’intérieur afin de pouvoir profiter d’une bonne récolte, il n’est pas un bon choix pour l’autoréensemencement dans votre région. 

Oignon avec boule de fleurs blanches
L’oignon est une bisannuelle: il ne fleurira que la deuxième année. Photo: plantsam.com

Aussi, un nombre surprenant de nos légumes sont bisannuels. Ce détail n’est pas évident, puisqu’on les récolte au cours de leur première année, donc on ne voit pas que ces légumes ne fleurissent (ni ne produisent des graines) que la deuxièmement année. Si c’est le cas, afin de leur permettre de se ressemer, il faut nécessairement laisser au moins quelques plantes en terre à l’automne pour servir de maman à la génération suivante. C’est notamment le cas des betteraves, des carottes, des choux et des oignons.

Légumes qui se ressèment

Voici une liste de légumes qui peuvent se ressemer… avec quelques détails sur leur comportement :

  1. Ail (Allium sativum) (à partir de bulbilles)
  2. Amarante (Amaranthus cruentus et autres)
Arroche à feuilles rouges
L’arroche se ressème facilement… et on reconnaît instantanément ses semis par leur couleur rouge. Photo: johnnyseeds.com
  1. Arroche (Atriplex hortensis)
  2. Bette à carde (Beta vulgaris flavescens) (bisannuelle)
Les betteraves sont normalement bisannuelles, mais parfois «montent en graine» (fleurissent avant le temps) et produisent alors des graines la première année. Photo: gardeningknowhow.com
  1. Betterave (Beta vulgaris conditiva) (bisannuelle)
  2. Carotte (Daucus carota) (bisannuelle)
  3. Céleri et céleri-rave (Apium graveolens) (bisannuelle)
  4. Cerise de terre (Physalis pruinosa et autres) 
  5. Chou (Brassica oleracea capitata et autres) (bisannuelle)
  6. Courge (Cucurbita pepo et autres) 
  7. Cucamelon (Melothria scabra)
  8. Épinard (Spinacia oleracea)
  9. Épinard fraise (Blitum capitatum, syn. Chenopodium capitatum)
  10. Fenouil (Foeniculum vulgare) (bisannuelle)
  11. Kale (Brassica oleracea acephala) (bisannuelle)
  12. Laitue (Lactuca sativa)
  13. Mâche (Valerianella locusta)
  14. Morelle noire (Solanum nigrum et autres)
Moutarde en fleurs
La moutarde monte rapidement en graine… et se ressème parfois trop abondamment! Photo: plants.ces.ncsu.edu
  1. Moutarde (Brassica juncea et autres)
  2. Navet (Brassica rapa rapifera) (bisannuelle)
  3. Oignon (Allium cepa) (bisannuelle)
  4. Oseille (Rumex acetosa) (vivace)
  5. Panais (Pastinaca sativa) (bisannuelle)
  6. Poireau (Allium porrum) (bisannuelle)
  7. Pourpier potager (Portulaca oleracea)
  8. Quinoa (Chenopodium quinoa)
  9. Radis (Raphanus sativus
  10. Roquette (Eruca sativa)
  11. Rutabaga (Brassica napus) (bisannuelle)
  12. Tétragone ou épinard de Nouvelle-Zélande (Tetragona expansa)
  13. Tomate (Solanum lycopersicum) (climats aux étés longs seulement)
  14. Tournesol (Helianthus annuus)

Fines herbes qui se ressèment

  1. Aneth (Anethum graveolens)
  2. Angélique (Angelica archangelica) (bisannuelle)
  3. Basilic (Ocimum basilicum)
Bourrache à fleurs bleues
Il suffit de semer la bourrache une seule fois. Par la suite, il revient annuellement. Photo: amazon.ca
  1. Bourrache (Borago officinalis)
  2. Camomille allemande (Matricaria chamomilla, syn. Matricaria recutita)
  3. Capucine (Tropaeolum majus)
  4. Cerfeuil (Anthriscus cerefolium)
  5. Ciboulette (Allium schoenoprasum)  (vivace)
  6. Ciboulette ail (Allium tuberosum) (vivace)
  7. Coriandre ou cilantro (Coriandrum sativum)
  8. Fenouil (Foeniculum vulgare) (bisannuelle)
  9. Mélisse (Melissa officinalis) (vivace)
Nigelle à fleurs bleues
Beaucoup de jardiniers cultivent la nigelle comme annuelle, sans savoir qu’elle est comestible. Photo: WIldfeuer, Wikimedia Commons
  1. Nigelle de Damas (Nigella damascena)
  2. Origan (Origanum vulgare) (vivace)
  3. Pavot somnifère (Papaver somniferum)
  4. Persil (Petroselinum crispum) (bisannuelle)
  5. Souci (Calendula officinalis)
  6. Thym (Thymus vulgaris) (vivace)

Les fleurs annuelles et bisannuelles aussi

Évidemment, si les légumes et les fines herbes peuvent se ressemer, d’autres végétaux peuvent le faire aussi. Les bisannuelles — roses trémières, digitales, œillets des poètes, molènes, etc. — se ressèment presque toutes (c’est une de leurs caractéristiques de base) et beaucoup d’annuelles aussi. Vous trouverez des détails sur ces dernières dans cet article : Les meilleures annuelles se ressèment. Et les vivaces dites «de courte vie» (lisez l’article Les vivaces ne sont pas toujours éternelles) sont en fait des variétés dont la stratégie de survie implique un réensemencement facile et fréquent.

_____________________

Un potager qui se ressème et qui pousse presque tout seul : l’objectif ultime de tout jardinier paresseux!

16 réflexions sur “Ces légumes qui se ressèment tout seuls

  1. Line Bertrand

    Depuis quelques années j’ai ce que j’appelle “La surprise du composte”
    Il y a 3 ans c’étaient des tomates italiennes. J’ai laissé les plants pousser et j’ai eut une tonne de tomates ( plusieurs ont eut le temps de mûrir) les deux dernières années ce fut des cantaloups ( 7 ou 8) qui ne sont pas venu tellement gros mais qui ont mûris eut aussi. Je sais que je ne devrais pas laisser pousser les plantes dans mon composteur mais j’en ai deux. Je laisse pousser seulement dans un. Les graines ont passé l’hiver dehors et au printemps elles germent. J’ai bien hâte de voir ce que j’aurai comme surprise l’été prochain.

  2. Bonjour! J’habite Québec et l’automne dernier, j’ai laissé mes vieilles tomates tomber au sol. Au printemps, j’ai eu plein de petits plants de tomates qui ont poussés dans mon jardin et surprise! J’ai eu plein de petites tomates qu’en même! Elles étaient délicieuses! Mes filles les ont toutes mangées!

  3. Francine

    Bonjour! J’adore les roses trémières simples (pas les doubles) mais comme nous avons du paillis de cèdre partout dans nos plates-bandes, comment puis-je faire pour en avoir tous les ans; garder les graines et les semer moi-même? Merci à l’avance.

  4. janpigo

    Je suis québécois mais j’habite la Bretagne dans une zone presque sans gel. Quantité de plantes se resèment, hiver comme été, mais jamais le basilic, je ne sais pourquoi. Avec la roquette il y aussi l’arugula qui est la roquette sauvage.

    Le seul problème avec ce phénomène, c’est qu’on ne peut pas avoir un jardin méticuleux avec des légumes rangés au cordeau. Beaucoup des plantes comme la mache, le coriandre sont vite incontrôlables. Il faut aimer un beau désordre. Pour moi ça donne un petit air d’Eden ou de Cocagne.

      • janpigo

        Oh oui le pourpier, quel régal. Un envahisseur bienvenu. Mais curieusement, j’ai constaté dans d’autres pays où j’ai vécu qu’il peut prendre une texture gluante qui le rend peu apétissant. Question de terroir sans doute.
        Un sujet qui mériterait peut-être tout un développement. On dit par exemple que les légumes racines sont plus sucrés au Québec. Le rutabaga y prend un goût qu’il n’a pas du tout en France où il est plutôt fade, ce qui expliquerait son impopularité.
        Ou est-ce encore un mythe?

  5. Christine

    Vous mentionnez la morelle noire. Je croyais que c’était une plante toxique! Quel usage en faites-vous?
    J’ajouterais à votre liste la claytonia, la doucette d’Alger et les cucurbitacées, même si les résultats ne sont pas toujours prévisibles vu l’hybridation naturelle (merci les abeilles). Mais les surprises sont parfois bonnes!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.