Jamais (ou presque) trop tard pour planter les bulbes

Par défaut

Ill.: clipartstation.com & Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Normalement, on plante les bulbes à floraison printanière (tulipes, narcisses, jacinthes, crocus, etc.) en septembre ou octobre, mais il est encore possible de les planter encore plus tardivement, tant que le sol n’est pas gelé. D’ailleurs, même si le sol est gelé, on peut encore les planter, car, au début, il n’y a qu’une mince croûte de sol qui gèle, croûte qu’on peut casser comme de la glace pour atteindre le sol encore friable en dessous. Même, si vous savez d’avance que vous ne pourriez pas planter les bulbes avant une date très tardive, vous pouvez placer une bonne couche de compost ou de feuilles mortes sur l’emplacement de plantation afin d’empêcher le sol de geler jusqu’à ce que vous soyez prêt à creuser. 

Mais si vous retardez encore plus, que le sol soit solidement gelé, c’est trop tard, non? Pas nécessairement. 

Il y a bien des années, j’ai reçu à la fin de novembre un paquet de bulbes de narcisses d’une amie de Vancouver: elle n’avait pas pensé que le sol à Québec pouvait être gelé en profondeur à cette date. Or, cette année, l’hiver était arrivé tôt. Le sol était gelé et, de plus, couvert déjà d’une bonne couche de neige. Que faire? J’ai pensé que tout espoir était perdu. Mais lors d’un dégel au début de janvier, la neige a fondu dans une petite section de la plate-bande. J’ai tenté alors une plantation très tardive: bottes au pied et manteau d’hiver sur le dos, j’ai essayé de creuser un trou de plantation, mais sans succès: le sol était gelé. Que faire? Je suis retourné dans l’appartement chercher un sac de terreau pour plantes d’intérieur et j’en ai versé 3 cm sur le sol gelé. Ensuite, j’ai placé les bulbes directement sur le terreau et j’ai vidé dessus le reste du sac pour que les bulbes soient désormais bien enterrés. 

Narcisses qui fleurissent sur une butte.
Les narcisses fleurissent toujours sur une petite butte dans mon ancien jardin. Photo: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Au printemps, les narcisses ont fleuri sans problème et d’ailleurs, y fleurissent encore à tous les ans, à mon ancienne résidence, 30 ans plus tard.

Si vous retardez encore davantage et avez encore des bulbes à plantation automnale (tulipes, narcisses, crocus, etc.) à planter au printemps, il peut encore être possible de les sauver. Lisez Peut-on planter des bulbes de tulipes oubliées au printemps? pour savoir comment faire.

4 réflexions sur “Jamais (ou presque) trop tard pour planter les bulbes

  1. Donna Birch

    Bonjour!

    J’ai eu une expérience similaire. J’ai cassé ma cheville, il y a plusieurs années, en octobre, juste après l’achat d’un beau gros sac de muscari. Ils ont resté dans ce sac jusqu’au mi-janvier, quand mon physiothérapie était terminé. Il y avait beaucoup de neige, alors j’ai creusé et, à ma grande surprise, le sol n’était pas gelé trop dur. Alors j’ai planté mes bulbes. Ils me donnent des jolies fleurs chaque printemps depuis! La nature m’émerveille!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.