Sauvons poivrons et piments du froid

Par défaut

Poivrons et piments n’aiment pas le froid. Ill.: imgbin.com, pngall.com & http://www.netclipart.com, montage: jardinierparesseux.com

Qu’il s’agisse de piments forts ou de poivrons doux, qu’ils soient verts, rouges, jaunes ou de n’importe quelle autre couleur, ces plantes, connues botaniquement sous le nom de Capsicum (la plupart appartiennent à l’espèce C. annuum), n’aiment pas le froid… du tout. Ils sont populaires dans les jardins familiaux, mais lorsque l’automne arrive, il y a des décisions à prendre.

Lorsque les températures nocturnes descendent en dessous de 13 °C, la saison est essentiellement terminée pour les deux légumes, surtout si ces nuits froides se répètent. Cela ne tuera pas les plantes (le gel le fera éventuellement), mais elles cesseront de croître et de fleurir et leurs fruits ne mûriront plus. À ce stade, la chose la plus logique à faire est de récolter les fruits restants.

Mangez-les verts!

Petite fille mangeant un poivron vert. Cuisine blanche.
Les poivrons et piments se mangent verts. Photo: http://www.freepik.com

La bonne nouvelle est que les poivrons et piments sont comestibles à tous les stades de leur développement.

De nombreux jardiniers débutants ne réalisent pas que les poivrons verts et les poivrons rouges sont le même fruit, juste à des stades de maturité différents. Ou qu’un piment fort, habituellement bien rouge au marché, aussi peut se cueillir et s’employer au stade vert. Évidemment, le goût n’est pas identique. Chez le poivron, les fruits mûrs (rouges) sont plus sucrés et plus faciles à digérer que les poivrons verts, mais les poivrons verts sont tout de même très populaires et couramment offerts en supermarché. Et un piment vert n’aurait pas un goût aussi brûlant qu’un piment rouge pompier, mais sera très piquant quand même. 

Ainsi, vous pouvez simplement rentrer vos poivrons et piments verts et les cuisiner à votre guise.

Pour faire rougir un poivron ou piment vert

Un fruit qui avait commencé à mûrir au jardin continuera après la récolte… si on le garde au chaud! Photo: iammandalore, imgur.com

Les fruits du poivron/piment vont-ils continuer de mûrir après la récolte? Oui, dans une certaine mesure, mais pas aussi facilement que ceux de leur cousine, la tomate. Les fruits entièrement verts ne mûrissent plus après la cueillette, mais si les fruits ont commencé à changer de couleur, habituellement ils continueront… si vous les gardez à 20 °C ou plus, du moins, ce qui devrait être faisable dans la plupart des demeures.

Ne mettez jamais un poivron ou piment que vous souhaitez encourager à mûrir au réfrigérateur, même temporairement: un tel coup de froid (habituellement, la température y est d’environ 4 °C) arrêtera net le processus de maturation et même si vous exposez le fruit à plus de chaleur pas la suite, il ne mûrira plus!

plante de poivron dans une couche froide. Fruits verts ou rougissants.
Plante de poivron sauvé en extrémis de mon jardin, puis empoté et placé dans ma couche froide, à l’abri du froid. Je m’attends à ce que tous les fruits mûrissent. Photo: jardinierparesseux.com

Vous pouvez également déterrer et empoter une plante de poivron/piment menacée par des nuits froides et la rentrer dans votre résidence (vaporisez-la avec un savon insecticide auparavant pour éliminer les parasites), le plaçant dans un endroit chaud et ensoleillé. De cette façon, vous pourrez faire mûrir non seulement les fruits presque mûrs, mais même les fruits verts rougiront si les conditions sont bonnes.

Ou, si vos plantes ne font face qu’à quelques nuits froides, mais que des températures plus chaudes sont attendues par la suite, couvrez simplement les plantes la nuit en créant un genre de tente de protection à l’aide de quelques piquets et d’une couverture flottante, d’un vieux drap, du papier journal ou même de grands sacs en plastique ou en papier.

Mais n’attendez pas que le gel menace pour mettre ses idées en pratique: le temps pour agir est dès que la météo prévoit des nuits de 13 °C ou moins. 

À ne pas faire
N’effeuillez pas vos plants de poivrons en fin de saison «pour exposer les fruits au soleil» dans l’espoir d’accélérer la maturation. Une exposition directe au soleil ne change absolument pas la situation. D’ailleurs, cela se voit chez les fruits au jardin: ceux qui sont situés davantage à l’ombre mûrissent tout aussi rapidement que les fruits exposés aux rayons du soleil. Au contraire, effeuiller la plante réduira son apport énergétique et ralentira la maturation!

Planifiez déjà vos solutions pour la saison prochaine

Si vous êtes surchargé de poivrons ou piments verts cette année alors que vous vouliez vraiment des rouges, commencez déjà à prévoir vos actions de l’année prochaine. 

À cette fin, voici 5 façons de hâter la maturation des poivrons et piments:

‘Bendigo’ est un poivre de 60 jours, idéal pour les régions aux étés courts. Photo: seedsofchange.com
  1. Commencez par rechercher des semences de piments et poivrons précoces, ceux dont la date de maturation est de 60 à 75 jours. Si vous résidez dans une région où les étés sont courts, pourquoi compliquez-vous la vie en essayant autre chose?

Depuis 2 ou 3 ans, les poivrons et piments exotiques semblent avoir la cote dans les jardineries et les catalogues de semences: des variétés originaires d’Afrique, de la Chine, des Antilles, etc. Mais si vous vivez dans une région aux étés courts, ne cédez pas à la tentation de les essayer: les poivrons exotiques sont presque toujours très lents à mûrir, prenant jusqu’à 150 jours!

  1. Paillez vos plantes. Oui, on sait que le paillis a tendance à garder le sol plus frais en été, mais on oublie qu’il gardera le sol beaucoup plus chaud à l’automne aussi. Et un poivron ou piment aux racines chaudes est une plante beaucoup plus heureuse qu’une plante aux racines froides.
  2. Gardez vos poivrons bien fertilisés et bien arrosés, mais évitez les engrais trop riches en azote (le premier chiffre sur l’étiquette).
  3. Si vos étés sont habituellement frais, il serait peut-être sage de changer de cap et de commencer à cultiver vos poivrons et piments «sous verre», c’est-à-dire à l’intérieur d’une serre, d’une couche froide, d’une cloche, d’un tunnel en plastique, d’une galerie vitrée, etc. Rappelez-vous toutefois que vous devez pouvoir pour ventiler la structure de protection par temps très chaud. À des températures supérieures à 32 °C, les boutons floraux des piments et poivrons tombent et ne produisent pas de fruits… et dieu sait comme les températures dans une serre ou autre structure vitrée peuvent monter lorsque le soleil brille! Ainsi, une bonne ventilation est quand même nécessaire, même au Yukon!
  4. Ou cultivez vos plants de poivrons et de piments dans des pots. De cette façon, vous pouvez rapidement les rentrer à l’intérieur quand la nuit s’annonce fraîche.

Les poivrons et les piments n’aiment pas le froid, mais maintenant vous savez comment agir pour éviter qu’ils le subissent!

11 réflexions sur “Sauvons poivrons et piments du froid

  1. demijour12

    Je me demande si je déterre mon plant et le plante en pot, pourrait il continuer à produire des fruits en le gardant a l’intérieur? Pourrais je même le replanter l’été suivant?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.