Arrosez davantage vos contenants en plein été

Par défaut

Quand les plantes dans vos jardins en contenant grossissent, il faut les arroser davantage. Photo: Share Bear, Wikimedia Commons

De plus en plus de personnes cultivent des plantes en bacs et jardinières. Les balcons, patios, rebords de fenêtre et même les toits verdissent de plus en plus alors que des milliers de jardiniers ardents et souvent assez novices les recouvrent de pots de toutes sortes remplis de légumes, de fleurs, d’herbes et même d’arbres fruitiers, de conifères et d’arbustes.

Donc, si vous prenez soin de votre jardin en pot depuis le printemps, vous remarquerez quelque chose: il a besoin de plus en plus d’eau au fur et à mesure que l’été avance. Alors qu’un arrosage hebdomadaire aurait pu suffire pour un grand bac profond plus tôt dans la saison, il pourrait lui falloir deux arrosages par semaine en juillet, voire trois en août.

Ayez toujours un arrosoir ou deux prêts pour un arrosage d’urgence. Photo: properlyrooted.com

C’est seulement en partie parce que l’air est plus chaud en plein été qu’au printemps. La raison principale est que… vos plantes grandissent! Et continueront de grandir. Et fleuriront plus massivement. Et produiront, dans le cas des plantes alimentaires, plus de parties comestibles. La plupart ne s’arrêteront pas de grossir, fleurir et fructifier (ou, du moins, ne devraient pas s’arrêter) avant l’automne. Cela signifie que vous devez ajuster vos habitudes d’arrosage en conséquence.

La plupart d’entre vous remarqueront que, même si votre jardin en pot avait sans doute l’air un peu vide au printemps, il est bien plein l’été. Même, il est très possible qu’il déborde de végétation et que les plantes se bousculent pour trouver de l’espace. Et alors qu’elles luttent pour plus de lumière, elles se battent également pour leur part d’eau.

Arrosez avec l’outil que vous préférez. Photo: dramm.com.

Non pas que vous ayez à changer vos méthodes. Si vous arrosez à l’aide d’un arrosoir, continuez. Mais vous devriez le remplir et l’utiliser plus souvent. Il en va de même pour l’arrosage avec un tuyau d’arrosage. Laissez le jet couler plus longtemps, peut-être une minute ou plus plutôt que quelques secondes, car il faudra plus d’H2O pour humidifier uniformément toutes ces racines.

L’irrigation goute à goutte nécessite quand même des ajustements réguliers. Photo: OklahomaGardening

Si vous êtes un mordu de l’irrigation goutte à goutte, c’est bien parfait… mais il faut ajuster la fréquence ou la durée des séances d’arrosage (ou les deux), sinon vous aurez des potées de plantes mortes. Vos contenants utiliseront peut-être le double ou même le triple de la quantité d’eau dont ils avaient besoin au printemps dernier.

Quel horaire suivre?

Vos plantes sont peut-être grandes et assoiffées, mais vous devez tout de même tenir compte de la météo. 

Les journées chaudes et l’air sec peuvent mener à des plantes qui montrent leur détresse hydrique en fanant mais, selon votre climat, l’été peut aussi apporter de fortes pluies qui font l’arrosage à votre place… pendant un certain temps, du moins. Et il peut y avoir un temps plus frais, même en plein été, où les besoins en arrosage diminuent. D’ailleurs, même lors d’une canicule, les besoins d’arrosage sont plus faibles quand il s’agit d’une chaleur humide plutôt que d’une chaleur sèche, car la transpiration sera moindre.

Ainsi, il n’est pas vraiment possible de définir un programme d’arrosage strict. Il faut toujours s’adapter aux conditions et à la réaction de vos plantes. D’ailleurs, même sur un balcon ou une terrasse, certains récipients (les pots plus petits, ceux en plein soleil et ceux contenant de grandes plantes) s’assèchent plus rapidement que d’autres (notamment les grands bacs, ceux situés à l’ombre et ceux contenant peu de plantes ou seulement de petites plantes).

L’index: le meilleur humidimètre jamais inventé. Photo: rking@duluthnews.com

Idéalement, vous vérifieriez les besoins en eau de vos plantes quotidiennement. Insérez votre index dans le sol jusqu’à la deuxième jointure. Si le sol est sec, arrosez abondamment en imbibant toute la masse de terreau. Le sol est-il encore humide au toucher? Repassez le lendemain et vérifiez de nouveau.

Tout en faisant votre tournée quotidienne (je le fais le matin, quand il fait encore frais… et l’arrosage sera plus efficace le matin aussi), recherchez les signes d’insectes nuisibles et de maladies et réagissez rapidement si vous en remarquez. Aussi, supprimez les feuilles mortes ou mourantes, même les fleurs fanées dans certains cas. Retirez également les mauvaises herbes: il n’y en a pas autant qu’en pleine terre, mais il faut quand même les surveiller.

Fertilisez en arrosant

Les jardins en contenants ont besoin de plus d’engrais que les jardins au sol, car a) nous plantons généralement plus de plantes sur la même surface dans un bac ou une jardinière que dans le sol et b) les minéraux nécessaires au développement des plantes sont facilement lessivés des pots alors qu’ils restent dans la zone racinaire des plantes de jardin.

On peut fertiliser avec un engrais soluble une fois aux 14 jours environ. Photo: acti-sol.ca

Beaucoup de jardiniers ajoutent au terreau de leurs contenants un engrais à libération lente au moment de la plantation, puis complètent avec un engrais soluble, ajouté dans l’eau d’arrosage, à mesure que l’été avance. À partir du moment où votre jardin en pot semble complètement rempli, il est temps d’envisager d’arroser régulièrement avec une solution de votre engrais préféré. Faites-le à environ un quart du taux recommandé sur l’étiquette et répétez toutes les deux semaines environ.

Quel engrais utiliser? Je pense que c’est la question qui m’est la plus souvent posée et pourtant, c’est une question essentiellement inutile. Car la réponse est: utilisez l’engrais que vous avez sous la main! (Les vendeurs d’engrais nous ont inculqué l’idée qu’il y avait un engrais pour presque chaque plante et chaque situation, mais c’est pour mieux vous soutirer de l’argent.) Quand bien même vous appliqueriez un engrais à gazon sur des fleurs ou des légumes, cela comblerait très bien leurs besoins en minéraux. Rappelez-vous que les plantes se satisferont de l’engrais que vous leur donnerez: elles ne savent pas lire les étiquettes d’engrais

__________________

Ne vous fatiguez pas avec tout cela. Presque tous les jardiniers font une tournée quotidienne de leurs plantes en contenant de toute façon, par pur plaisir, pour admirer leurs progrès… et pour se calmer et se ressourcer (interagir avec les plantes est tellement zen!). Il s’agit donc de la faire avec un tuyau d’arrosage ou un arrosoir à portée de main et d’arroser quand votre index vous le dit. Si facile!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.