Papillons de nuit: les pollinisateurs oubliés

Par défaut

Les papillons de nuit pollinisent souvent les mêmes fleurs que les abeilles, mais le font la nuit. Photo: Aditidutttyagi10, Wikimedia Commons

Un côté de la famille des lépidoptères est composé de papillons de jour joliment colorés et délicats qui volètent de fleur en fleur dans nos jardins quand nous sommes présents pour les admirer et qui sont universellement appréciés. L’autre est composé de papillons de nuit, généralement aux ailes de couleur terne — brun, gris ou blanchâtre —, qui sortent au crépuscule ou à la nuit quand nous ne sommes pas là pour les apprécier et qu’on a plus tendance à vouloir écraser avec une tapette à mouches qu’à honorer. Et, en général, les humains n’ont aucun respect pour ces voltigeurs nocturnes, les voyant davantage comme dérangeants que bénéfiques. Mais — surprise! — les papillons de nuit se révèlent en fait être d’importants pollinisateurs, d’ailleurs beaucoup plus efficaces que nos chouchous, les papillons de jour.

Une étude conjointe des universités de York, Newcastle et Hull a révélé que les papillons de nuit ont un rôle écologique important, mais souvent négligé: lorsque les abeilles, les syrphes et les papillons diurnes se couchent la nuit, les papillons de nuit prennent le relais en tant que pollinisateurs. À la noirceur, et donc généralement inobservés, ils pollinisent souvent les mêmes fleurs, mais transportent plus de pollen et sur de plus longues distances.

Papillon de nuit avec du pollen d’orchidée collé à ses yeux. Photo: John Bebbington, phys.org

Le pollen colle mieux au corps velu du papillon de nuit moyen, ce qui fait de ce dernier un pollinisateur plus efficace que le papillon de jour au corps souvent lisse. Et les papillons de nuit voyagent plus loin que les abeilles; même beaucoup plus loin. Les scientifiques derrière l’étude ont testé les papillons de nuit et ont découvert que plus de 35% d’entre eux transportaient du pollen. De plus, plus de la moitié du pollen qu’ils charriaient venait d’espèces végétales qui n’étaient pas connues pour être pollinisées par les papillons de nuit. Cela comprend à la fois les cultures commercialement importantes (pois, haricots, colza, etc.) et de nombreuses plantes ornementales et sauvages. En outre, il existe 10 fois plus d’espèces de papillons de nuit que d’espèces de papillons de jour et le potentiel pour la pollinisation de la plupart n’a même jamais été envisagé, encore moins étudié de manière approfondie.

Bien sûr, tous les papillons ne sont pas utiles. Certains ne se nourrissent pas, et, de ce fait, ne visitent pas de fleurs. D’autres ont des larves qui endommagent nos cultures (tout comme d’ailleurs les larves de certains papillons de jour, comme la piéride du chou). Le ver-gris est une larve de papillon de nuit, par exemple, tout comme le ver de l’épi du maïs. Cependant, la plupart des papillons de nuit s’avèrent plus utiles que nuisibles.

Attirer les papillons de nuit dans votre jardin

Papillon de nuit visitant des fleurs de lantana. Photo: Matfald, Wikimedia Commons

Sachant maintenant que les papillons de nuit sont généralement bénéfiques, vous pouvez faire des efforts pour les faire venir dans votre jardin, tout comme vous l’avez sans doute fait pour attirer les abeilles, les syrphes et les papillons. Entre autres, vous pouvez:

• Cultiver des plantes qui sont parfumées la nuit comme le tabac odorant, le datura et la belle-de-nuit et dont les effluves attirent les papillons de nuit de loin;
• Faire pousser des fleurs blanches ou de couleur pâle (les préférées des papillons de nuit);
• Laisser un plat de fruits trop mûrs (bananes, ananas, raisins, etc.) dans le jardin pendant la nuit;
• Éviter d’appliquer des pesticides toxiques;
• Et surtout, informer vos amis et votre famille de la nature bénéfique des papillons de nuit. Je suis certain qu’ils seront surpris!


Papillons de nuit: parmi les meilleurs amis de votre jardin et pourtant, presque personne ne le sait!

2 réflexions sur “Papillons de nuit: les pollinisateurs oubliés

  1. Cynthia

    Bonjour jardinier paresseux,
    Merci pour cet article!!! Très intéressant! Je profite de l’occasion pour te demander à quel endroit je peux me procurer ton livre Les arbustes. N’est pas offert en ligne chez Chapters-Indigo, ni chez Renaud-Bray.
    Cynthia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.