Le bon espacement… pour paresser au jardin

Par défaut

Il n’est pas très utile de laisser des espaces vides dans une plate-bande ou un potager: les mauvaises herbes finissent par s’y installer. Il faut planter assez serré pour combler l’espace tout en laissant assez de place pour que les plantes puissent atteindre leur pleine taille. Idéalement, vous planteriez de façon à ce que les plantes se touchent un peu sur tous les bords, mais qu’elles aient quand même l’espace vital nécessaire pour leur plein épanouissement.

Suggestion de jardinier paresseux: plantez les végétaux à un espacement équivalent à environ trois quarts de leur diamètre adulte.

Ainsi, une vivace qui atteindra 75 cm de diamètre à maturité pourrait être plantée à environ 60 cm d’espacement. Et un arbuste de 120 cm de diamètre à maturité à 90 cm. Bientôt, votre plate-bande sera remplie à 100 %… mais vos plantes auront quand même l’espace qu’il leur faut pour se développer.

Potager sans interligne entre les rangs: plus de légumes, moins de mauvaises herbes! Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les idées du jardinier paresseux: Potager.

Dans le potager, c’est la même chose. Laissez une interligne vide de végétaux entre chaque rang, soit la façon traditionnelle de jardiner, est une invitation pure et simple aux mauvaises herbes. C’est comme si vous disiez aux plantes indésirables: venez vous installer ici, je vous ai laissé de l’espace!

Quand vous lisez sur le sachet de semences de légume X de laisser 15 cm entre les plants et 40 cm entre les rangs, faites abstraction du 2e chiffre. Plantez à 15 cm entre les plants et entre les rangs, ne laissant pas d’interligne (rang vide de végétation) qu’aux 120 cm à 150 cm environ pour vous donner accès à l’ensemble. Et paillez abondamment cet unique «rang d’accès» pour le rendre inaccessible aux plantes indésirables.

Quand vous semez ou plantez vos végétaux un peu serrés, les plantes sont heureuses et vous aussi êtes heureux. Ce sont seulement les mauvaises herbes qui vont se plaindre!

N.D.L.R. Billet originalement publié le 15 avril 2015

6 réflexions sur “Le bon espacement… pour paresser au jardin

  1. Judit

    J’aurais une question: comment on peut planter de la façon qu’on puisse quand même marcher dedans pour désherber de temps en temps? Si c’est serré, impossible de pénétrer.
    Merci d’avance.

  2. Line Bertrand

    L’an dernier j’ai fait des planches sur élevées entourées de bois. J’ai mis de la paille pour ne pas être obligée de désherber entre les rectangles de bois. J’ai l’occasion d’avoir des copeaux de bois. Est-ce que je peux m’en servir comme paillis sans risquer d’introduire des bestioles indésirables? Je ne sais pas de quelle essence de bois sera ces copeaux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.