Les hauts et les bas des tomates

Par défaut
20180330A organicsoiltechnoloogy.com.jpg

La tomate indéterminée est haute et produit pendant une longue saison. La tomate déterminée est plus compacte et ses fruits mûrissent presque tous en même temps. Illustrations: organicsoiltechnoloogy.com

Déterminé et indéterminé : voilà deux termes que vous verrez souvent appliqués aux plants de tomate (Solanum lycopersicum) et qui causent un peu de confusion aux jardiniers débutants… et même à certains assez expérimentés. Les deux termes se rapportent à la croissance de la plante et, indirectement, à sa taille finale. Voici une explication :

Tomate déterminée

20180330B organicsoiltechnoloogy.com..pngLa tige principale d’une tomate déterminée se termine par une grappe de boutons floraux qui donneront des fruits et ses branches secondaires se terminent également par des boutons floraux. En conséquence, le plant cesse de croître en hauteur assez tôt dans la saison. La hauteur exacte varie en fonction du cultivar, mais une tomate déterminée reste une plante relativement compacte qui n’a pas vraiment besoin de tuteurage. Aussi, les fleurs s’épanouissent presque toutes en même temps. Par conséquent, les fruits aussi mûrissent tous à peu près en même temps.

Ce sont les tomates déterminées que l’on voit pousser dans les champs commerciaux: le fait qu’aucun tuteurage ne soit nécessaire et que les fruits mûrissent tous au même moment les rendent faciles à cueillir à la machine. Ce trait en fait aussi le meilleur choix pour les jardiniers qui font des conserves (pâte à tomate, ketchups, sauces, etc.). Ainsi, ils peuvent concentrer leurs préparatifs en une seule journée.

La tomate déterminée a aussi tendance à être plus hâtive que la tomate indéterminée et est donc un bon choix pour les climats où la saison de croissance est courte. L’inconvénient est qu’elle produit moins de tomates qu’une tomate indéterminée autrement similaire, même beaucoup moins.

Tomate indéterminée

La tomate indéterminée pousse de façon totalement différente.

20180330C organicsoiltechnoloogy.com.pngL’extrémité de la tige ne se termine pas en boutons floraux, mais continue à s’allonger pendant toute la saison. Les fleurs sont plutôt produites sur les branches latérales. Il s’agit d’une plante grimpante véritable qui aura besoin d’un grand tuteur solide. Il n’est pas rare de voir une tomate indéterminée, comme la très populaire ‘Sweet 100’, atteindre 2,5 m ou plus de hauteur, même dans les climats tempérés. En fait, le plant continuera à pousser jusqu’à ce que le gel mette fin à son élan. Sous les climats tropicaux, le potentiel de croissance est presque illimité. D’après le Livre des records Guinness, la tomate indéterminée la plus haute du monde a atteint 19,8 m de hauteur, soit environ 6,5 étages!

Une tomate indéterminée produit beaucoup plus de fruits qu’une tomate déterminée de type similaire, souvent trois ou quatre fois plus, mais le fera sur une plus longue période, quelques fruits à la fois, pas tous en même temps. De plus, les fruits arrivent à maturité plus tardivement que ceux de la tomate déterminée. La tomate indéterminée est particulièrement intéressante si vous aimez cuisiner avec des tomates fraîches, car vous aurez des fruits frais en continu pendant une très longue saison.

20180330D www.theunconventionaltomato.com.jpg

Vous aurez besoin de cages de tomates vraiment grandes et robustes pour contenir la plupart des tomates indéterminées! Source: http://www.theunconventionaltomato.com

La tomate indéterminée est celle qui fait tant travailler les jardiniers forcenés, convaincus qu’il faut supprimer tous les soi-disant «gourmands» qu’elle produit. Et c’est vrai que, si vous utilisez la méthode de tuteurage traditionnelle, soit fixer chaque plante à un tuteur unique, vous n’aurez probablement pas d’autre choix que de supprimer quelques branches, car il serait très difficile de les attacher toutes à un seul support.

Lorsque je cultive des tomates indéterminées, par contre, j’utilise plutôt de grandes cages à tomates et je repousse simplement les branches qui dépassent des parois de la cage pour les remettre à l’intérieur de la cage. Ainsi, aucune taille n’est nécessaire. De cette façon, j’obtiens un rendement beaucoup plus grand, car ces «gourmands» ne sont pas vraiment des gourmands et ne sapent pas l’énergie de la plante. Il s’agit en fait de branches qui produiront des tomates si vous les laissez sur place… et les feuilles qu’elles portent offriront un surplus d’énergie à la plante.

Tomate semi-déterminée

Il y a aussi une catégorie intermédiaire, la tomate semi-déterminée, plus grande que la tomate déterminée et avec plus de branches, mais là aussi ses branches se terminent par une grappe de fleurs, ce qui limite sa croissance et sa production. Un tuteur est nécessaire, mais vous n’aurez pas besoin d’une échelle pour récolter les fruits!

Autres détails

Veuillez noter que le type de croissance de la tomate n’affecte pas la taille, le goût ou la couleur du fruit. Vous pouvez trouver des tomates cerises, des tomates à sandwich, des tomates à pâte, des tomates jaunes, des tomates roses, etc. dans les trois groupes.

En tant que jardinier de climat froid, j’aime cultiver un ou deux plants de tomate spécialement hâtifs, donc, des tomates déterminées, afin d’assurer une première récolte précoce, mais autrement je compte sur les tomates indéterminées pour fournir la majeure partie de ma récolte, car elles m’offrent une abondance de tomates mûres que je peux croquer jusqu’à ce que le froid de l’automne mette fin à la saison de production.

Vous trouverez presque toujours le type de croissance — déterminé, semi-déterminé ou indéterminé — inscrit sur les sachets de semences de tomate. Si vous achetez des plants de tomates, par contre, souvent on n’indique que le nom du cultivar et d’ailleurs, même pas toujours ce détail pourtant important. Il vous faudrait alors demander au vendeur à quelle catégorie la tomate appartient.20180330A organicsoiltechnoloogy.com

Publicités

15 réflexions sur “Les hauts et les bas des tomates

    • D’après ce qui j’en sais, toutes les tomates sauvages (botaniques) sont indéterminées. Donc, la génétique de la tomate déterminée serait apparue comme mutation il y a très longtemps, à une date que je n’ai pas pu déterminer. Ce gène s’appelle sp (pour «Self Pruning» et est récessif. Le gène qui donne une tomate indéterminée (SP) est dominant.

    • Il y a plus de 10 000 cultivars de tomate. Imaginez la difficulté à faire une liste! Toutefois, n’importe quel catalogue de semences offrira des dizaines de variétés et indiquent toujours si les plantes sont déterminées ou indéterminées.

  1. Salut Jardinier paresseux !!

    Malgré mon expérience de jardinier je n’avais jamais entendu parler que les tomates pouvait être classifiées en deux catégories. Comme quoi on en apprends tous les jours. D’ailleurs je vais rebloguer ton article sur mon site si ça ne te dérange pas https://spotjardinmonsite.com Bonne journée et merci pour ce beau partage.

  2. Laetitia

    Bonjour, je ne comprends pas bien le principe des cages. Si vous laissez tous les gourmands, quand les tomates sont sur le point d’être cueillies, il y en a plus, le pied ne casse pas vu le poids ? A quoi servent les cages du coup ? Les tomates ne sont pas plus difficile d’accès à cueillir ? Autant de branches dans un petit espace, cela ne favorise-t-il pas les maladies ? Désolée, ça fait beaucoup de questions, mais ça m’intrigue et m’intéresse, je n’avais jamais entendu parler de ça.

    • Essentiellement, cultiver les tomates en cage est presque comme les laisser pousser dans elles le font dans la nature. Ce sont des plantes sarmenteuses, qui grimpent sur d’autres plantes en s’appuyant sur leurs branches. Avec une cage, les tiges s’appuient sur la structure à la place. Il n’y a aucun risque que le pied casse, car on fixe la cage solidement dans le sol. Le poids des fruits ne déchire pas les tiges pour la même raison. Il n’y a pas plus de maladies que les tomates taillées (en fait, il y a en moins, puisque tailler les tomates laisse entrer des bactéries et champignons), puisque la tomate a évolué pour pousser mélangée à travers d’autres végétaux: là, ses branches seront mélangées à travers ses autres branches, tout simplement. Quand une branche vagabonde à extérieur de la cage, on la replace à l’intérieur où elle se réoriente rapidement et ses feuilles se replacent pour capter un maximum de lumière. Plus il y a de feuilles vertes, plus la plante aura d’énergie. On repousse les branches à l’intérieur de la cage pour les empêcher d’envahir les plantes voisines. Donc, on obtient une plante qui pousse en hauteur, mais peu en largeur, avec plus de tomates à cueillir.. et on le fait en imitant dame Nature.

  3. J’avais pris l’habitude de laisser les blanches sortir de la cage, mais il arrive qu’elles cassent ou plient si j’oublie de les arroser, elles ne reprennent jamais leur forme. Il n’y a pas un risque que le centre pourrisse par trop d’humidité en les obligeant à rester à l’intérieur de la cage? Ou peut-être que la cage que j’ai est trop petite? C’est le modèle qui vient à l’achat du plant, ou la petite cage 3 étages qu’on voit partout. Je met toujours un tuteur de 2m en bambou et des attaches couvertes de caoutchouc que je peux relâcher au besoin.

    Je me demandais, vers la fin de l’été, des feuilles jaunissent et sèchent, ce qui dégage le tronc et le centre du plant, à ce moment la plante fait mûrir beaucoup de fruits. est-ce qu’il y a quelque chose que je fais mal? Ou bien c’est son rythme naturel, parce que le plant réagit aux jours un peu plus courts?

    Voici ce que je fais:

    À la mise en terre je met du compost de crevette, peut-être le tiers ou un peu moins, le reste la terre de jardin. Je met de la poudre d’os dans le trou, j’ai vu votre article là-dessus. Je ne fais pas toujours la rotation, je vais y penser maintenant. L’endroit où je les met est un peu un îlot de chaleur, je peux y mettre des plants plus demandant et ça se passe bien. C’est limite aride, même. Je met souvent des bouteilles de 2l d’eau à l’envers sous chaque plant par sécurité avant de partir dans les grandes chaleurs, même si j’ai arrosé. Sinon, à part l’arrosage, je m’occupe surtout de redistribuer mes surplus. Je laisse toujours les fruits mûrir sur le plant.

    J’ai eu des deux types, et je trouve que les indéterminées donnent des fruits plus intéressants, savoureux. Les sweet 100 et les fantastic me donnent littéralement des arbres à tomate qui ploient sous le poids des fruits. Je n’en ai jamais mangé de meilleures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s