Quand semer les annuelles?

Par défaut
20180117A zynga2-a.akamaihd.net, clipartandscrap.com & assets.podomatic.net.jpg

Est-il temps de semer mes annuelles ou vaut-il mieux attendre un peu? Source: zynga2-a.akamaihd.net, clipartandscrap.com & assets.podomatic.net.

Dès que les journées s’allongent un petit peu, les jardiniers commencent à rêver du printemps et ont bien hâte de se préparer à la belle saison à venir, notamment en démarrant des semis à l’intérieur.

Les jardiniers sages savent se retenir un peu, mais les débutants y vont souvent allègrement, semant des graines de toutes sortes dès janvier ou février. Ils croient que, si l’étiquette indique de faire le semis 6 semaines avant le repiquage, ils auront de meilleurs résultats s’ils les sèment 12 ou 14 semaines avant le repiquage. Mais ils ont tort.

Les semis faits trop précocement ne donnent pas des plantes plus fortes et plus matures, mais des plantes étiolées et faibles aux racines comprimées qui ne reprendront qu’avec difficulté au jardin, si même elles reprennent. Ce que vous voulez est plutôt de jeunes plants fringants, pas encore en fleurs, mais pleins d’énergie et prêts à croître à toute vitesse une fois au jardin.

20180117B www.kidsgen.com

Avec les semis, rien ne sert de courir, il faut semer à point! Source: www.kidsgen.com

Autrement dit, il faut faire preuve d’un peu de retenue. Dans le jardinage, comme dans la vie, rien ne sert de courir: il faut partir à point!

Dates de semis pour les plantes annuelles

La liste qui suit présente environ 150 annuelles avec la date de semis recommandée pour chacune. Si l’on indique 8 semaines, cela veut dire de les semer à l’intérieur 8 semaines avant la date où vous pensez les repiquer au jardin. Notez qu’il ne s’agit pas nécessairement de 8 semaines avant la date prévue du dernier gel, car le sol et l’air peuvent alors être encore très froids à cette date, mais probablement d’une date située de 10 à 14 jours plus tard.

Par exemple, dans ma ville (Québec), la «date du dernier gel» est le 1er juin, mais je calcule d’habitude le 10 juin comme date sécuritaire pour repiquer des semis en pleine terre.

Quand faire vos semis d’annuelles

Les dates suggérées dans la liste suivante devraient vous donner des annuelles tout à fait à point pour le repiquage au jardin.

  1. Agastache annuelle (Agastache rupestris, A. cana et autres) 8 semaines
  2. Agérate (Ageratum houstonianum) 4 semaines
  3. Alternanthère (Alternanthera dentata et autres) 11 semaines
  4. Alysse odorante (Lobularia maritima) 4 semaines
  5. Amarante (Amaranthus caudatus, A. tricolor et autres) 4 semaines
  6. Angélonia (Angelonia angustifolia) 8 semaines
  7. Arctotide (Arctotis × hybrida, anc. Venidium) 6 semaines
  8. Argémone (Argemone mexicana et autres) 6 semaines
  9. Asarine (Asarina, Lophospermum et Maurandya) 11 semaines
  10. Asclépiade de Curaçao (Asclepias curassavica) 10 semaines
  11. Bacopa (Sutera cordata) 10 semaines
  12. Balsamine (Impatiens balsamina) 4 semaines
  13. Bégonia des plates-bandes (Begonia × semperflorens-cultorum, B. × benariensis et autres espèces non-tubéreuses) 12 semaines
  14. Bégonia tubéreux (Begonia × tuberhybrida) 16 semaines
  15. Belle-de-jour (Convolvulus tricolor) 5 semaines
  16. Bident (Bidens aurea, B. ferulifolia et autres) 6 semaines
  17. Bijoux d’Opar (Tanlium paniculatum et autres) 6 semaines
  18. Browallia (Browallia spp.) 8 semaines
  19. Calibrachoa Million bells (Calibrachoa × hybrida) 8 semaines
  20. Canna (Canna spp.) 8 semaines
  21. Capucine (Tropaeolum majus et autres) 2 semaines
  22. Célosie (Celosia argentea et autres) 4 semaines
  23. Centaurée annuelle (Centaurea cyanus et autres) 4 semaines
  24. Cerinthe (Cerinthe major) 10 semaines
  25. Chou d’ornement (Brassica olearcea acephala) 4 semaines
  26. Chrysanthème annuel (Glebionis carinatum [anc. Chrysanthemum carinatum] et autres) 6 semaines
  27. Cinérarire maritime (Senecio cineraria et autres, Centaurea cineraria) 12 semaines
  28. Clarkia élégant (Clarkia unguiculata, syn. C. elegans) 6 semaines
  29. Cléome (Cleome hasslerana et autres) 4 semaines
  30. Cloches d’Irlande (Moluccella laevis) 10 semaines
  31. Cobée (Cobaea scandens) 10 semaines
  32. Coléus (Plectranthus scutellarioides) 8 semaines
  33. Coquelicot (Papaver rhoeas et P. commutatum) Semer en pleine terre.
  34. Calliopsis (Coreopsis tinctoria et autres) 6 semaines
  35. Cordyline australe (Cordyline australis, syn. C. indivisa) 15 décembre
  36. Coréopsis annuel (Coreopsis tinctoria et autres) 6 semaines
  37. Cosmidium (Thelesperma burridgeanum, syn. Cosmidium burridgeanum) 6 semaines
  38. Cosmos (Cosmos bipinnatus et C. sulphureus) 4 semaines
  39. Courge ornementale (Curcubita pepo et Lagenaria siceraria) 3 semaines
  40. Cynoglosse (Cynoglossum amabile) 6 semaines
  41. Dahlia moyen et géant (Dahlia × hortensis) 8 semaines
  42. Dahlia nain (Dahlia × hortensis) 6 semaines
  43. Datura double (Datura metel et autres) 16 semaines
  44. Dichondra (Dichondra repens) 8 semaines
  45. Dolique (Lablab purpureus, syn. Dolichos lablab) 6 semaines
  46. Dracéna des jardins (Cordyline australis, syn. C. indivisa) 15 décembre
  47. Dusty Miller (Senecio cineraria et autres, Centaurea cineraria) 12 semaines
  48. Érable de maison (Abutilon spp.) 12 semaines
  49. Eucalyptus (Eucalyptus cinerea, E. globulus et autres) 10 semaines
  50. Euphorbe panachée (Euphorbia marginata) 6 semaines
  51. Félicia (Felicia bergeriana et F. heterophylla) 4 semaines
  52. Ficoïde glaciale (Dorotheanthus bellidiformis et Mesembryanthemum crystallinum) 10 semaines
  53. Fuchsia (Fuchsia × hybrida) 14 semaines
  54. Gaillarde annuelle (Gaillardia pulchella) 4 semaines
  55. Gazania (Gazania rigens) 6 semaines
  56. Géranium — voir Pélargonium
  57. Giroflée des jardins (Matthiola incana) 6 semaines
  58. Gloire du matin (Ipomoea tricolor, I. nil, etc.) 3 semaines
  59. Godétie (Clarkia amoena, anc. Godetia amoena) 6 semaines
  60. Gomphréna (Gomphrena globosa et autres) 6 semaines
  61. Gourde ornementale (Curcubita pepo et Lagenaria siceraria) 3 semaines
  62. Gueule-de-loup (Antirrhinum majus) 6 semaines
  63. Gypsophile des murailles (Gypsophila muralis) 6 semaines
  64. Gypsophile élégante (Gypsophila elegans) 4 semaines
  65. Hélénie annuelle (Helenium amarum) 8 semaines
  66. Héliotrope (Heliotropium arborescens) 10 semaines
  67. Hunnemannie (Hunnemannia fumariifolia) 6 semaines
  68. Hypoestes (Hypoestes phyllostachys) 10 semaines
  69. Immortelle à bractées (Xerochrysum bracteatum, syn. Helichrysum bracteatum) 6 semaines
  70. Immortelle ailée (Ammobium alataum) 6 semaines
  71. Immortelle annuelle (Xeranthemum annuum) 6 semaines
  72. Immortelle rose (Rhodanthe chlorocephale rosea et R. manglesii, syn. Acroclinium et Helipterum) 6 semaines
  73. Impatiente de l’Himalaya (Impatiens glandulifera) 4 semaines
  74. Impatiente de Nouvelle-Guinée (Impatiens × hawkeri) 10 semaines
  75. Impatiente des jardins (Impatiens walleriana) 10 semaines
  76. Impatiente jaune (Impatiens auricoma et ses hybrides) 8 semaines
  77. Irésine (Iresine herbstii et autres) 10 semaines
  78. Julienne de Mahon (Malcomia maritima) 4 semaines
  79. Kochia (Bassia scoparia, syn. Kochia scoparia) 6 semaines
  80. Laurentia (Laurentia axillaris, syn. Isotoma axillaris) 14 semaines
  81. Lavatère annuelle (Lavatera trimestris) 6 semaines
  82. Lin annuel (Linum grandiflorum, L. usitatissimum et autres) 3 semaines
  83. Linaire (Linaria reticulata, L. maroccana, etc.) 8 semaines
  84. Linaire à feuilles d’origan (Chaenorrhinum origanifolium, syn. C. glaerosum) 16 semaines
  85. Lisianthus (Eustoma grandiflora) 18 semaines
  86. Lobélie érine (Lobelia erinus) 8 semaines
  87. Malcomia maritime (Malcomia maritima) 4 semaines
  88. Marguerite bleue (Felicia bergeriana et F. heterophylla) 4 semaines
  89. Marguerite de Dahlberg (Thymophylla tenuiloba, syn. Dyssodia tenuiloba) 6 semaines
  90. Melampodium (Melampodium paludosum) 6 semaines
  91. Mélinet (Cerinthe major) 10 semaines
  92. Mignonnette (Reseda odorata) 6 semaines
  93. Millet glauque (Pennisetum glaucum) 8 semaines
  94. Million bells (Calibrachoa × hybrida) 8 semaines
  95. Mimule (Mimulus × hybridus) 8 semaines
  96. Muflier (Antirrhinum majus) 6 semaines
  97. Némésie (Nemesia strumosa et autres) 6 semaines
  98. Némophile (Nemophila spp. (4 semaines)
  99. Nicandre (Nicandra physaloides) 6 semaines
  100. Nielle des blés (Agrostemma githago et autres) 6 semaines
  101. Nierembergie (Nierembergia hippomanica et autres) 10 semaines
  102. Nigelle (Nigella damascena et autres) 6 semaines
  103. Nolana (Nolana paradoxa et N. humifusa) 4 semaines
  104. Œillet d’Inde (Tagetes patula et T. patula × erecta) 4 semaines
  105. Œillet de Chine (Dianthus chinensis) 8 semaines
  106. Œillet de poète (Dianthus barbatus) 8 semaines
  107. Œillet des fleuristes (Dianthus caryophyllus) 10 semaines
  108. Ostéospermum (Osteospermum ecklonis, syn. Dimorphotheca ecklonis) 6 semaines
  109. Pavot à opium (Papaver somniferum, syn. P. laciniatum, P. paeoniflorum) 6 semaines
  110. Pavot de Californie (Eschscholzia californica) 2 semaines
  111. Pavot somnifère (Papaver somniferum, syn. P. laciniatum, P. paeoniflorum) 6 semaines
  112. Pélargonium des jardins, géranium des jardins (Pelargonium × hortorum) 12 semaines
  113. Pélargonium-lierre, géranium lierre (Pelargonium peltatum) 12 semaines
  114. Pennisétum (Pennisetum villosum, P. setaceum) 6 semaines
  115. Pensée (Viola × wittrockiana) 8 semaines
  116. Penstemon annuel (Penstemon hartwegii, P. × gloxinioides, etc.) 12 semaines
  117. Pervenche du Madagascar (Catharanthus roseus) 12 semaines
  118. Pétunia (Petunia × atkinsiana et autres) 10 semaines
  119. Phacélie (Phacelia campanularia, P. tanacetifolia et autres) 4 semaines
  120. Phlox annuel (Phlox drummondii) 6 semaines
  121. Pied d’alouette annuel (Consolida ambigua, C. regalis, anc. Delphinium) 6 semaines
  122. Plante aux éphélides (Hypoestes phyllostachys) 10 semaines
  123. Pois de senteur (Lathyrus odoratus) 4 semaines
  124. Pourprier (Portulaca grandiflora) 6 semaines
  125. Quatre-heures (Mirabilis jalapa) 6 semaines
  126. Queue de lièvre (Lagurus ovatus) 6 semaines
  127. Reine-marguerite (Callistephus chinensis) 6 semaines
  128. Renouée orientale (Persicaria orientale, syn. Polygonum oriental) 4 semaines
  129. Renouée tapissante (Persicaria capitatum, syn. Polygonum capitatum) 10 semaines
  130. Ricin (Ricinus communis) 4 semaines
  131. Rose d’Inde (Tagetes erecta) 4 semaines
  132. Roselle rouge (Hibiscus acetosella) 10 semaines
  133. Rudbeckie hérissée (Rudbeckia hirta) 6 semaines
  134. Salpiglosse (Salpiglossis sinuata) 8 semaines
  135. Sauge éclatante (Salvia splendens) 6 semaines
  136. Sauge farineuse (Salvia farinacea) 12 semaines
  137. Sauge hormin (Salvia viridis, syn. S. horminus) 6 semaines
  138. Scabieuse des jardins (Scabiosa atropurpurea) 6 semaines
  139. Sensitive (Mimosa pudica) 10 semaines
  140. Soleil (Helianthus annuus et autres) 4 semaines
  141. Soleil du Mexique (Tithonia rotundifolia) 6 semaines
  142. Souci (Calendula officinalis) 6 semaines
  143. Spilanthe (Acmella oleracea, syn. Spilanthes acmella) 11 semaines
  144. Statice (Limonium sinuatum et autres) 4 semaines
  145. Tabac d’ornement (Nicotiana alata, N. sylvestris et autres) 6 semaines
  146. Talinum d’Opar (Tanlium paniculatum et autres) 6 semaines
  147. Thunbergie ailée (Thunbergia alata) 6 semaines
  148. Torénia (Torenia fournieri et autres) 8 semaines
  149. Tournesol (Helianthus annuus et autres) 4 semaines
  150. Trachélie (Trachelium caeruleum) 10 semaines
  151. Vervaine hybride (Verbena × hybrida) 10 semaines
  152. Verveine bonne à rien (Verbena bonariensis) 8 semaines
  153. Vinca annuel (Catharanthus roseus) 12 semaines
  154. Zinnia (Zinnia elegans, Z. haageana, Z. angustifolia, etc.) 4 semaines
  155. Zinnia africain (Melampodium paludosum) 6 semaines
  156. Zinnia rampant (Sanivitalia procumbens) 6 semaines
20180117Z .jpg

Source: jardinierparesseux.com

Maintenant que vous connaissez la date de semis recommandée pour vos annuelles préférées, sortez donc un calendrier et faites un compte à rebours pour savoir le meilleur moment pour les semer dans votre région.

Si vous voulez plus de détails sur la façon de faire les semis, incluant des conseils plus spécifiques sur les plantes présentées ci-dessus, je vous recommande de consulter mon livre Les idées du jardinier paresseux: semis.

Bon semis!

Publicités

3 réflexions sur “Quand semer les annuelles?

  1. Judit

    Pour moi, c’est l’imper après la pluie. 🙂 On a quand même beaucoup rigolé… en voyant des fleurs qui se sont auto-semées et étaient plus belles que celles dans les pots à yaourt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s