Arbres Arbustes Plantation Truc du jour

Planter un arbuste ou arbre dans un sol peu profond

20160913F.jpg
Parfois il n’est pas possible de creuser à la profondeur désirée.

Parfois, il arrive que vous avez besoin de planter un arbuste ou un arbre dont la motte est plus haute que la couche de sol disponible. Peut-être que le sol est trop rocailleux ou compacté pour creuser plus profondément ou il y a une surface rocheuse à faible profondeur dans le secteur. Peu importe, il y a quand même plusieurs solutions.

1. Retourner en pépinière chercher un spécimen dans un pot moins haut.

Voilà la solution la plus facile… à condition qu’une telle plante existe. Tristement, peu de pépinières vendent des jeunes spécimens de la plupart des plantes ligneuses.

2. Butter la partie supérieure de la motte de racines.

20160913a
On peut tout simplement butter une plante quand il est impossible de la planter en profondeur.

C’est une autre méthode très facile à appliquer. Il suffit planter en laissant la partie supérieure de la motte dégagée, puis de butter par la suite sur une largeur égale au moins trois fois le diamètre de la motte pour finir la plantation.

3. Couper l’excédent du fond de la motte.

20160913b
Si la motte est trop haute, sciez le surplus.

Vous pouvez généralement supprimer au moins le tiers des racines d’un arbuste ou arbre à la plantation et souvent jusqu’à la moitié. Mettez alors la motte sur le côté et sciez l’excédent (oui, vous avez bien lu!), plus plantez comme d’habitude.

Couper la motte «en papillon».

Avec la même scie ou un couteau, coupez la motte sur les deux tiers de sa hauteur en partant du fond vers le haut, tirez sur les deux moitiés pour les séparer et étalez-les dans les deux sens. En plantant, n’oubliez pas de former un monticule au centre du trou pour y déposer la base de l’arbuste.

Autres plantes

Ces mêmes méthodes peuvent aussi s’appliquer aux vivaces, aux annuelles et aux autres végétaux non ligneuses, mais sont moins souvent nécessaires pour ces végétaux à cause de la taille plus restreinte de leur motte de racines.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

10 comments on “Planter un arbuste ou arbre dans un sol peu profond

  1. Bonjour, j’ai utilisé votre méthode #2 ce printemps, et j’me demandais si on doit ajouter une protection supplémentaire pour les racines qui sont plus exposées parce que plus proches de la surface pendant l’hiver?

    Merci à l’avance,

    Marie

    • Pas du tout. Rappelez-vous que même avec une plantation traditionnelle, la majorité des racines actives sont quand même située dans la zone près de la surface. Donc, à moins que vous avez cultivée une variété de rusticité faible, il n’y a pas besoin de protection supplémentaire.

  2. Doris - Bruxelles

    Moi, j’ai tout de même un petit doute. Comment ces racines, qui vont rester relativement en surface, vont-elles aller puiser leur eau en cas de sécheresse? Et les arbustes plantés de telle façon pourront-ils bien s’enraciner un jour? Il y 2ans et demi, j’ai craqué pour un magnifique hortensia déjà assez développé. Je n’ai pas pu creuser un trou suffisamment profond à mon gout, et j’ai buté. Depuis, alors que son emplacement est idéal à la mi-ombre le long d’un mur exposé ouest, je suis toujours obligée d’arroser abondamment à la moindre petite semaine de secheresse. Et je pense que c’est parce qu’il ne s’est toujours pas enraciné en profondeur… Qu’en pensez-vous?
    Merci!
    Amicalement, Doris

    • D’abord, il ne faut pas nécessairement associer sol peu profond avec un sol sec. Ça peut être le cas, mais pas toujours. Chez moi, je n’ai pas plus de 20 cm de « terre » dans lequel creuser, mais la roche en-dessus est du schiste, une roche friable qui retient bien l’eau, donc… Dans les endroits où le sol est naturellement sec, il n’est pas logique de planter des plantes qui aiment un sol humide: c’est ce que vous vivez. Les plantes butées peuvent quand même envoyer les racines très loin de la plante à la recherche de l’eau, mais pour ce faire, la plante doit être relativement « heureuse » dans l’emplacement. D’ailleurs, dans votre cas, un petit hortensia aurait peut-être mieux repris qu’un gros… mais évidemment, vous connaissez le milieu plus que moi: peut-être que l’emplacement ne convient tout simplement pas aux hortensias, tout simplement.

      • Doris - Bruxelles

        l’emplacement est bon, il y a une bonne demi douzaine d’hortensias le long de ce mur, mais vous avez raison; un petit aurait mieux repris. Jamais plus je ne craquerai pour un arbuste aussi développé! Mais si vous aviez vu comme il était beau… Je pense que je vais le tailler court, et voir comment il se comporte l’année prochaine. Parce que là, je suis vraiment en train de devenir son esclave: et quoi si vous me virez de ce blog? :0)

      • Je ne vous virerez pas, mais je suis contre l’esclavage!

  3. Bonjour, j’ai un cierge d’argent mais il ne fleurit pas puis il ne vient pas à sa hauteur normal. Sa couleur n’est pas foncé comme il devrait être, la variété est Hillside Black Beauty.

  4. Bonjour, excusez-moi je n’avais pas fini mon commentaire est -ce que ça prend un sol profond.

    Merci à l’avance pour vos recommandations.

    • Larry Hodgson

      Pas nécessairement: une profondeur de 30 cm devrait être amplement suffisante. Peut-être qu’on vous a vendu une autre variété par erreur? Et les cierges d’argent ne fleurissent pas partout au Québec. Seul Cimicifuga racemosa a une floraison vraiment fiable partout.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :