Verra-t-on la rose de Noël fleurir en pleine terre cet hiver?

Par défaut
20151223A.jpg

Helleborus niger

Rose de Noël: ainsi appelle-t-on l’hellébore (Helleborus spp., surtout H. niger, l’espèce la plus hâtive), car, sous certains climats, cette vivace fleurit dès le mois de janvier, environ à l’Épiphanie (habituellement fêtée le premier dimanche qui suit le Jour de l’An). Au Québec, à cause du climat, cette vivace bien rustique fleurit rarement avant le mois de mai… mais cet hiver, extra doux dans presque tout l’hémisphère nord, qui sait? Certainement pas chez moi (à Québec, nous sommes sous la neige depuis déjà quelque temps), mais dans le sud-ouest de la province, ainsi que dans le sud de l’Ontario et des Maritimes, les températures continuent de demeurer au-dessus du 0˚C jour et nuit, ce qui pourrait stimuler l’hellébore à fleurir à l’européenne!

Des roses de Noël… à Noël!

20151223B.jpg

Helleborus ‘HGC Spring Party’

Mais il y a une autre façon de voir cette rose de Noël fleurir à Noël: vous pouvez acheter un plant déjà en fleurs. Oui, dans les jardineries sélectes, elle est parfois offerte en pleine floraison dans le temps des Fêtes, une floraison qui durera jusqu’au mois de mars tant que vous lui offrez un éclairage moyen et des arrosages au bon moment.

Les instructions accompagnant chaque plant expliquent qu’il s’agit de le conserver bien arrosé, de le mettre dans un emplacement éclairé et pas trop chaud puis de le planter définitivement dans le jardin au printemps.

Personnellement, j’étais plus que sceptique. Une vivace rustique, qui requiert normalement un hiver froid, pourrait passer un hiver dans une maison nord-américaine surchauffée et être quand même en vie au printemps? Alors qu’en Europe, le climat permettrait probablement de planter un hellébore en février, au Québec, cela n’est pas possible avant le mois de mai, ce qui veut dire trois mois de plus de températures chaudes pour une plante qui est habituée à un long hiver frais!

Une expérience personnelle

C’est pourquoi, il y a cinq ans, je me suis procuré un de ces hellébores en pleine floraison à Noël. Après les Fêtes, je l’ai mis avec mes autres plantes d’intérieur, lui donnant exactement le même traitement, donc même pas des températures particulièrement fraîches. À ma grande surprise, la technique a fonctionné!

La plante est restée en fleurs jusqu’au milieu de mars, bien que la couleur de sépales est passé graduellement de blanc pur à vert. Le feuillage était encore en parfait état au mois de mai quand je l’ai plantée en pleine terre. Et depuis, à tous les printemps, après l’habituel long hiver québécois, j’ai eu une belle floraison qui dure du début mai jusqu’en juillet.

La culture en pleine terre

20151223C.jpg

On trouve des hellébores de toutes sortes de couleurs dans les jardineries au printemps. À Noël, je n’ai vu à date que des variétés à fleurs blanches.

Quand le temps est propice à la plantation, probablement en mai, plantez votre hellébore dans un sous-bois ou un autre endroit qui est ombragé l’été mais ensoleillé au printemps, donc sous des arbres à feuilles caduques. Il préférera un sol riche, bien drainé et pas trop acide. Il lui faut une bonne couche de feuilles mortes à l’automne, sinon les feuilles gèlent sous le climat froid du Québec (cela ne tue pas la plante, mais elle est plus jolie quand les vieilles feuilles survivent à l’hiver).

Le seul entretien requis, du moins pour les jardiniers plus acharnés que moi, consiste à supprimer les feuilles endommagées et les fleurs fanées. Personnellement, je ne fais aucun entretien – pas d’arrosage, pas de fertilisation, pas de ménage, rien – et mes hellébores poussent à merveille. D’ailleurs, peu de plantes sont aussi faciles à cultiver. Par contre, la rusticité de la plante est un peu limitée: zone 4 ou 5 pour la plupart des cultivars.

Reste que des hellébores forcés sont plutôt rares dans les jardineries du Québec à Noël… mais si vous en voyez, ils peuvent être un excellent choix pour décorer votre maison cet hiver… et par la suite, votre terrain pendant plusieurs décennies.

 

Publicités

2 réflexions sur “Verra-t-on la rose de Noël fleurir en pleine terre cet hiver?

  1. Suzanne Prince

    Je demeure dans la région de Montréal et j’ai un hellébore qui est présentement en fleurs. Est-ce que cela peut affecter la survie la plante lorsque les grands froids arriveront.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s