Catégories

Recherche

Quand les zones de rusticité nous mentent

Malheureusement, on ne peut pas se fier sur les zone de rusticité indiquées sur les étiquettes. Ill.:: Clipart Panda, berserkon.com, PinClipart.com & PikPng, montage: jardinierparesseux.com En 2002, j’ai acheté un très joli coréopsis à fleurs rouges, ‘Limerock Ruby’ (Coreopsis ‘Limerock Ruby’). C’était la première fois que je voyais un coréopsis rouge (jaune est la couleur habituelle de ce genre) et j’ai été très satisfait des résultats tout au long de l’été: la plante n’a pas arrêté de fleurir, produisant un nuage de fleurs rouge rubis de juillet à septembre. Comme la plante portait une étiquette indiquant que sa zone de rusticité était 4 et que, justement, je vis en zone 4, je m’attendais à la voir réapparaître au printemps suivant. Mais non: elle n’a pas repoussé. Bon, me suis-je dit, peut-être que mon emplacement était un peu trop humide ou encore un campagnol l’avait peut-être dévoré…  Pour plus d’information sur les zones de rusticité, cliquez ici. Mais, au cours de l’été 2003, un... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!